5 541.99 PTS
-
5 552.0
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 432.20
-
DAX PTS
13 463.69
-
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
23 959.30
+0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Nouvelle accumulation autour d’un niveau clef

| Bourse Direct | 412 | Aucun vote sur cette news

Depuis une quinzaine, le courant acheteur ne faiblit pas sur le CAC40 qui prend le temps de consolider chaque palier important, conférant ainsi à la structure haussière une certaine solidité mais aussi un potentiel supérieur notamment au-dessus de 5271, niveau qu’il faudrait assurer idéalement en clôture mensuelle. Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 0.27 % à 5267.13 dans un volume très moyen de 2.700 MDE.

Les points sur le future octobre sont, à la hausse, 5271 (important sur le cash), 5297-5317, 5348 (fort) puis 5372 (double top), 5442/5450 (très fort) puis 5480 (cible annuelle sur le cash) voire 5530/5560 (très fort)  et à la baisse, 5248, 5122 (sensible), 5191 (pré alerte à TCT), 5170 (fort), 5132/5122 (seuil de remise en cause du dernier signal haussier),  5107 (pied de Gap du 11 septembre), 5050 (alerte CT), 4997 (MM200 jours sur le future), 4980.50 (+ bas de l’été), 4958 (pied du Gap du 24 avril) puis 4950 (partie basse du trading range) voire 4884 (cible de MT sur le future).

En base 14 heures, la tendance restera très positive > 5191 et surtout > 5246.

Structurellement et après avoir atteint et dépassé ponctuellement un niveau clef à 5271 (plus haut à 5295.93 le 22 septembre) représentant 61.80 % de retracement à la hausse du précédent cycle baissier, l’indice parisien consolide sous la forme d’une dérive horizontale dont 5355 et 5218 seront les paliers hebdomadaires à surveiller. En amont d’un mois d’octobre que nous jugeons déterminant, il est clair que le débordement assuré de 5271. 33 sur le cash en clôture mensuelle serait de bon augure ne serait-ce que sous l’aspect graphique et technique.

Dans ce sens, la création d’un nouvel écart type à la hausse au-dessus de 5271 ouvrirait la perspective de cibler une zone de résistance trimestrielle représentée par la zone 5442/5462. Néanmoins, il est clair qu’il faudra un élément exceptionnel pour franchir cette dernière mais le pari haussier reste intéressant à jouer non seulement au regard d’un environnement économique en progression mais aussi dans l’éventualité de l’application de mesures fortes notamment aux USA.

A contrario et au regard de tensions de court terme, on ne peut écarter le risque d’un reflux plus marqué en direction de 5190 (MM100 jours sur le future octobre). A ce stade, il paraît difficile d’envisager la perte de cette ligne de tendance de court terme. A noter qu’il faudrait enfoncer nettement 5120 pour remettre en cause le dernier signal d’achat activé le 11 septembre.

En résumé, nous privilégions une poursuite du scénario haussier sous la forme d’une évolution en crabe au jeu de phases de détente retrouvée à très court terme dont 5320 (+ ou moins 20 points) serait un bon niveau pour alléger les stratégies acheteuses. Pour l’instant, les indications techniques dites d’excès constatées à partir du 20septembre se sont déjà gommées en partie avec un RSI4 en base 14 heures proche de la médiane à mi-séance.

En stratégie et sauf catastrophe, il ne faut pas encore hypothéquer le dernier signal d’achat. En revanche, l’évolution des prix devrait restée limitée voire heurtée par moments au moins jusqu’au prochain focus sur les sociétés (résultats trimestriels des entreprises américaines à partir du 12 octobre) voire jusqu’aux événements majeurs (BCE le 26 octobre, FED le 1er novembre puis loi de finances aux USA) de nature à créer un temps fort en cette fin d’année.

En intraday, on conservera une préférence acheteuse > 5191 et surtout > 5222 (stop < 5160).

Au plus près, on surveillera la zone 5236-5246/5297-5307.  

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

La société a toutefois légèrement dépassé ses objectifs. Les résultats seront publiés le 28 février.

Publié le 23/01/2018

Une exclusivité en France : le groupe Butagaz et Global Bioenergies présentent les premières bouteilles de gaz bio-sourcé     Jusqu'à 40 % d'émissions de CO2…

Publié le 23/01/2018

Information réglementée     Bone Therapeutics publie ses perspectives d'affaires et annonce son calendrier financier pour 2018   Achèvement du recrutement de…

Publié le 23/01/2018

Les Echos rapportent que Vinci serait très intéressé par ce dossier mis en vente par Cube...

Publié le 23/01/2018

Le dirigeant fait son entrée dans le conseil de l'américain...

CONTENUS SPONSORISÉS