En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-
5 097.50
-
SBF 120 PTS
4 103.77
-
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
-2.23 %
1.145
-0.02 %
palmarès CAC 40
CARREFOUR 17.030 EUR +9.34 %
PUBLICIS GROUPE 54.20 EUR +3.75 %
ORANGE 13.950 EUR +1.12 %
DANONE 62.82 EUR +0.96 %
VALEO 30.98 EUR -2.82 %
KERING 365.9 EUR -3.28 %
SAINT-GOBAIN 32.360 EUR -3.56 %
STMICROELECTRONICS 14.170 EUR -5.09 %
CAC 40
: 5 116.79 PTS -
Infos d'Experts - Bourse Direct
MORNING MEETING

Infos d'Experts

Des intérêts spéculatifs ponctuels

Comme anticipé, le CAC40 a rebondi sur des niveaux techniques stratégiques de moyen terme, une reprise technique motivée par le rebond marqué à Wall Street. On soulignera notamment la forte hausse du Nasdaq100 Index (+ 2.94%) qui a corrigé 50 % de la dernière vague de baisse. L’indice parisien a lui récupéré un tiers de son récent recul, soutenu en particulier par des intérêts spéculatifs ciblés sur des valeurs qui ont perdu entre 30 et 50 % depuis l’été dernier. L’ajustement des prix à la baisse ponctué par des prises de risque à l’achat continue donc de s’opérer et cette situation devrait durer. Pour l’instant, le CAC40 a réalisé un pull back contre une précédente ligne de support cassée le 10 octobre. Ce mouvement est considéré comme une vague B de retracement (+ haut à 5205.38 sur le cash et à 5204.50 sur le future). En-deçà de ce niveau, le risque d’une rechute restera fort mais l’éventualité d’une vague C meurtrière ne se réalisera que sur rupture nette de la MM100 semaines. A noter que ce scénario serait remis en cause au-dessus de la MM200 jours. Au fixing du jour, le CAC40 a terminé en baisse de 0.54 % à 5144.95 dans un volume de 3.900 MDE.   

Les points sur le future octobre sont, à la hausse, 5165 (MM20 mois sur le future), 5171 (MM9 Adaptative), 5205 (1ere cible touchée), 5248 (cible en base 7 heures),  5276 (fort-MM50 semaines), 5277 (cible en base 14 heures), 5299 (très fort/MM200 jours), 5318 (cible optimale à CT)  puis 5368 (MM20 semaines et niveau d’invalidation du dernier cycle baissier) voire 5379 (MM100 jours) et à la baisse, 5141 (support intraday), 5099 (61.80 % de retracement annuel), 5054 (MM100 semaines sur le future), 5050 (très important en base trimestrielle sur le cash), 4984 (important sur le cash), 4898 (MM50 mois sur le cash), 4879.50 (+ bas du 28 mars), 4855/4820 (1ere cible majeure sur le cash et le future), puis 4736 (2éme cible majeure) voire 4675/4626 (3éme cible et scénario du pire à MT).

A court terme, la configuration restera négative < 5248 et qui plus est < 5205.

Structurellement, la configuration reste dégradée à ce niveau de prix. Pour espérer mieux, il faut franchir idéalement 5205 en clôture hebdomadaire. Dans ce sens, la MM200 jours serait le prochain objectif de référence. Pour l’instant et comme évoqué en préambule, le risque d’un nouveau décrochage reste fort. A noter que la publication des résultats trimestriels de sociétés va aussi apporter son lot de volatilité et par voie de conséquence générer des contrepieds. Durant cette période et dans le meilleur des cas, les prix resteraient bornés entre la MM200 jours et 100 semaines. Seule une sortie de cette zone étayée de catalyseurs forts permettrait, soit un retour en partie haute, soit une chute vers le plus bas de l’année.          

En stratégie de moyen terme, rien n’invite à prendre de nouvelles initiatives à l’achat. Sauf catastrophe, la zone des 4820 points serait plus appropriée. Ce scénario restera valable < MM50 semaines.   

Au plus près, les divergences en base horaire ont produit leur effet. Les indicateurs étaient revenus à leur médiane en base journalière vers 5205. A ce niveau, on soulignera une divergence en base 1 heure qui pourrait induire un retracement plus marqué. Comme recommandé la veille, les plus prudents auront pu vendre entre 5175 et 5205. Pour l’instant, on conservera cette position < 5250 en clôture dans le but de réduire la voilure entre 5121 et 5099 (+ bas de la séance à 5115.50). Ensuite, on s’assurera du maintien ou pas des prix > 5099 pour conserver ou solder la stratégie vendeuse. Comme indiqué plus haut, seule la cassure nette de la MM100 semaines inviterait à renforcer.   

Analyse réalisée au fixing du 17 octobre.

L'actualité en vidéo

Manifestation de retraités à Paris, le 18 octobre 2018, contre la baisse des pensions ( Thomas SAMSON / AFP )Des milliers de retraités ont manifesté jeudi contre la hausse de la CSG et le coup de rabot sur les pensions prévu l'an prochain, espérant accentuer les "craquements" apparus au grand jour entre le gouvernement et une partie des députés de la majorité. "Une vie à travailler,…

Publié le 18/10/2018

Deux jeunes femmes participent à une messe en hommage aux victimes de la tuerie de Kertch, le…

Publié le 18/10/2018

Une délégation saoudienne arrive au consulat, le 17 octobre 2018 à Istanbul, en Turquie (…

Publié le 18/10/2018

Des personnes réunies lors d'un service religieux après une tuerie à Kerch, le 18 octobre…

L'actu infos d'experts

Infos d'experts

Bénéficiez de l'offre de bienvenue, jusqu'à 3 mois offerts !

Bourse Direct vous propose son service d'aide à la décision : " Infos d'Experts " spécialement conçu pour vous accompagner dans vos stratégies d'investissement.

Divertissement

Publié le 18/10/2018

Le photographe turc Ara Güler, le 16 août 2018 à l'occasion de l'ouverture du musée à son…

Publié le 17/10/2018

Le marionnettiste Caroll Spinney, qui anime le personnage de Big Bird dans l'émission "Sesame…

Publié le 17/10/2018

L'actrice et chanteuse française Nicole Croisille lors de la première du film "Chacun sa vie"…

CONTENUS SPONSORISÉS