4 845,24
-0,94 %
12 027,49
-1,27 %
3 843,89
-0,95 %
5 953,56
-0,36 %
DAX
11 804,03
-1,20 %
5 343,31
+0,21 %
20 821,76
+0,05 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube
palmarès CAC 40
ESSILOR INTL. 108.75 +0,83%
SANOFI 80.58 +0,56%
CAP GEMINI 80.95 +0,05%
PUBLICIS GROUPE SA 62.93 +0,02%
SAINT GOBAIN 44.37 -1,99%
SOLVAY 111.95 -2,40%
PEUGEOT 17.93 -2,82%
VIVENDI 16.32 -3,94%
CAC 40
: 4 845,24 -0.94 %
Infos d'Experts - Bourse Direct
MORNING MEETING

Infos d'Experts

Contre vents et marées, le CAC40 tient le cap !

Alors que les sujets d'inquiétude focalisent l’attention et créent une ambiance particulière, l’indice parisien continue de conserver un cap élevé avec une position ouverte complaisante et importante sur les produits dérivés à l'approche d'un timing événementiel relativement important. Pour l'instant, le CAC40 reste bien ancré entre sa moyenne courte et la partie haute en terminant la séance en baisse de 0.09 % à 4891.29 dans un volume de 3.015 MDE.

Depuis le début de la semaine, on soulignera non seulement les faibles amplitudes mais aussi la volonté de garder un biais positif étayé par un flux de nouvelles macro et microéconomiques plutôt encourageant en ce début d’année.

Plutôt que de tirer des conclusions trop hâtives, les marchés semblent adopter la politique de l’autruche, ce qui est plutôt sage à notre avis mais inquiétant pour d’autres. Pour l’instant, nous pensons que les investisseurs attendent avant tout les prochaines réunions des banquiers centraux (BCE le 9 mars et FED le 15 mars) mais aussi un éclairage plus précis de D. Trump en ce qui concerne ses projets de relance économique. Viendra ensuite, d’ici la fin du semestre, la certitude ou pas d’être assuré que les problématiques politiques et économiques, notamment en France, trouveront une issue favorable.

Côté valeurs du CAC40, le bilan a été plus négatif au final. Le titre Bouygues, en forte hausse, s’est illustré après de très bons résultats (+ 4.09 %), permettant une sortie ponctuelle par le haut d’une figure de long terme. En effet, le retour durable au-dessus de 36 pourrait ouvrir la voie vers les tops historiques de la valeur réalisés en 2007 et 2000 (40.275 et 46.16). Veolia Environnement a lui été lourdement sanctionné (- 5.78 %) à la suite de ses comptes annuels mais surtout compte tenu de ses perspectives. Après un mouvement de hausse important de 2012 à 2015 (+ 263%), le titre, qui évolue désormais au sein d’un triangle inversé (figure baissière) a relâché 33 %. Sauf revirement rapide, la zone majeure 14.15/13.75 risque d’être la prochaine cible.  

On surveillera après séance, les résultats annuels de TechnipFMC et demain, les ventes de logements neufs ainsi que l’Indice de l’Université de Michigan du sentiment des consommateurs aux USA (16H00).

Structurellement, la configuration conservera une connotation positive au-dessus de la MM20 jours située désormais à 4841 sur le future mars et à 4838 sur le cash, cette moyenne courte servant toujours de pivot pour les considérations haussiéres ou baissières à court terme. On soulignera l'évolution toujours plane des MM50 et MM20 jours depuis le dernier plus haut annuel du 15 février.  Sauf imprévu et comme souligné ces derniers jours, il y a fort à parier que la formation de la deuxième épaule se poursuive jusqu’aux prochains catalyseurs forts (voir graphique). A ce moment, il est très probable de connaître une issue plus marquée.

En intraday, la tendance conservera un  biais positif > 4841.

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 4915, 4932.50 (+ haut annuel), 4943 (partie haute au 15 mars), 4974 (fort) 5010 (top de 2015) puis 5045 voire 5090 (majeur) et à la baisse, 4841/4838 (pivot), 4785 (fort), 4740 (partie basse au 15 mars), 4710-4703 (support hebdomadaire) puis 4685-4681 (très fort) voire 4620 (niveau d’alerte à moyen terme).

En stratégie, il n’y a pas de raison de changer son angle d’attaque, essayer d’optimiser au mieux les écarts en tenant compte des indications techniques de très court terme tout en évitant de surjouer une sortie de la zone 4940/4740 d’ici le 15 mars. 

Pour ce soir et demain, en intraday et vis-à-vis d’une évolution plane au-dessus de la médiane des indicateurs, il vaut mieux attendre la partie haute voire la zone de pivot de court terme pour agir. On privilégiera donc le sens vendeur contre 4920/4935 ou acheteur sur 4845/4830. Etant donné que les mouvements sont rarement joués à fond (+ haut et + bas de la semaine à 4921.50 et 4847.50), on peut aussi se placer légèrement en amont des niveaux extrêmes (environ 10 points).

L'actualité en vidéo

Un tir de mortier de l'Etat islamique tombe près d'un véhicule des troupes irakiennes, le 25 février 2017 ( ARIS MESSINIS / AFP )Les forces irakiennes combattaient dimanche les jihadistes dans la partie ouest de Mossoul avec l'objectif d'établir un pont flottant pour traverser le Tigre, le fleuve qui coupe en deux la deuxième ville d'Irak. Ce pont doit permettre de relier la partie…

Publié le 26/02/2017

L'actrice américaine Emma Stone et le réalisteur de 'La La Land' Damien Chazelle le 012…

Publié le 26/02/2017

Un membre de la Force d'intervention rapide (FIR) irakienne tente de se protéger lors d'une…

Publié le 25/02/2017

L'artiste Abraham Poincheval dans un rocher au Palais de Tokyo à Paris le 22 février 2017 (…

L'actu infos d'experts

Focus sur BOUYGUES

Morning Meeting
23022017
Infos d'experts

Bénéficiez de l'offre de bienvenue, jusqu'à 3 mois offerts !

Bourse Direct vous propose son service d'aide à la décision : " Infos d'Experts " spécialement conçu pour vous accompagner dans vos stratégies d'investissement.

Divertissement

Publié le 25/02/2017

Ali Williams, l'ex All-Black lors d'une conférence de presse à Tokyo le 12 août 2015 (…

Publié le 25/02/2017

Vincent Lindon, César du meilleur acteur pour "La loi du marché", le 26 février 2016 à Paris…

Publié le 25/02/2017

Le réalisateur néerlandais Paul Verhoeven reçoit le César du meilleur film pour "Elle", le…