5 180.84 PTS
-0.18 %
5 177.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 130.83
-0.29 %
DAX PTS
12 186.48
-0.96 %
Dowjones PTS
21 765.15
+0.25 %
5 983.09
+0.54 %
Nikkei PTS
20 079.64
+0.15 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube
palmarès CAC 40
Schneider Electric SE 68.590 EUR +3.77 %
Nokia Oyj 5.497 EUR +3.50 %
Danone 65.160 EUR +1.18 %
Orange 14.460 EUR +0.91 %
Kering 303.700 EUR -1.51 %
Saint-Gobain 46.640 EUR -1.59 %
Accor 40.510 EUR -1.98 %
Airbus Group 72.310 EUR -3.13 %
CAC 40
: 5 180.84 PTS -0.18 %
Infos d'Experts - Bourse Direct
MORNING MEETING

Infos d'Experts

L’alternance domine au gré des intérêts spéculatifs

Après avoir été renvoyé post BCE sur sa borne basse vendredi dernier (+ bas à 5095.12), le CAC40 repart en direction de la partie haute au gré d’intérêts spéculatifs qui se jouent d’une activité relativement faible cet été pour créer des contrepieds à répétition (+ haut à 5208.33). Pour l’instant, le CAC40 a non seulement aligné une troisième séance de hausse consécutive mais aussi repris une marge confortable avec la zone de danger. Au fixing, l’indice parisien a terminé en hausse de 0.56 % à 5190.17 dans un volume de 3.300 MDE.

Sauf surprise, l’évolution au cours du mois d’août devrait rester identique à celle du trading range en place depuis début juillet. Pour le moment, les investisseurs sont visiblement à l’écart des joutes estivales, se contentant de couvrir le risque d’une déconvenue plus profonde. En fonction des considérations techniques de très court terme, il faut continuer d’arbitrer les marchés jusqu’au mois de septembre en espérant que des catalyseurs plus forts réveillent le courant acheteur. Exception faite d’une pointe de volatilité suite au communiqué de la FED ce soir à 20H00, la zone 5255/ 5076 sur le cash devrait normalement rester en place. Tout débordement en force non justifié dans un sens comme dans l’autre sera à prendre avec une certaine prudence.  

Structurellement, la situation s’est améliorée depuis le début de la semaine. La sauvegarde du support sensible conjuguée au retour au-dessus des moyennes courtes a visiblement motivé ce retracement à la hausse mais pour combien de temps ? A ce stade, il n’y a pas de réellement changement et comme indiqué plus haut, il serait surprenant d’en avoir d’ici septembre. Désormais et pour espérer en découdre plus haut, il est primordial de préserver au moins la MM20 semaines placée actuellement à  5155 sur le future août. Au-delà de cette ligne de tendance de moyen terme s’ouvre à nouveau la perspective de franchir la partie haute du nuage située à 5254 en base journalière. L’acquisition durable de ce palier est importante dans le sens où elle permettrait éventuellement de mettre un terme au cycle de distribution en place depuis début mai. On peut dire que le débordement net de 5330 le confirmerait.      

A contrario, la perte de 5180 (pivot intraday) serait un premier signe de faiblesse. Néanmoins, il faudrait repasser sèchement sous la MM20 semaines pour envisager un renvoi sur la partie basse. Dans ce sens, la zone 5114/5085 sera le palier support de référence et ce jusqu’au vendredi 4 août. Ensuite et comme indiqué sur le graphique, la volatilité pourrait signer son retour dès le 10 août. En cas de forte déconvenue, les cibles restent identiques. On surveillera, 5056, 5030 et surtout 4971.50 (pied du Gap du 24 avril) sachant que 4897 serait le meilleur retracement à moyen terme sur le contrat future.

En résumé, nous repoussons à septembre l’éventualité d’un nouveau rallye tout comme la possibilité de revenir à des achats plus nourris à bon compte.

En base 14 heures, la tendance conservera un biais haussier > 5180.

Les points sur le future août sont, à la hausse, 5190-5212 (important), 5254-5285 (sensible), 5312 (résistance mensuelle et cible daily), 5330 (sensible), 5385.50 (double top), 5395 (réplique nuage) puis 5435 voire 5460 (très fort)  et à la baisse, 5155, 5114-5085 (important), 5056 (+ bas du 24 avril + réplique), 5030 (niveau de retracement idéal à moyen terme sur le cash), 4989 (très fort) puis 4971.50 (pied du Gap du 24 avril) voire 4897 (cible de MT sur le future).

En stratégie, le marché s’accorde sur le fait qu’un point bas durable a été vu autour de 5100, ce qui motive systématiquement les rebonds. Bien entendu, cette évidence n’est mise en avant que lorsque les prix remontent car, sous l’aspect graphique et technique, rien ne permet d’écarter le risque d’une rupture surprenante ! Quoi qu’il en soit, on travaillera en principal la zone 5254/5114 voire par extension la zone 5285/5085. Il faudra tenter d’affiner ses prises de risque en fonction du volume et surtout par rapport au comportement algorithmique.

L'actualité en vidéo

Des avions Canadair se préparent à larguer leur cargaison d'eau, le 27 juillet 2017 à Bormes-les-Mimosas ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP )La plupart des feux sont en passe d'être maîtrisés dans le sud-est de la France où plus de 7.000 hectares de végétation ont brûlé en trois jours, mais les pompiers redoutent toujours des reprises malgré un vent qui a faibli. Les foyers…

Publié le 27/07/2017

Des migrants dans une base navale de Tripoli, après avoir été secourrus par les garde-côtes…

Publié le 27/07/2017

Heurts entre opposants au président Maduro et les forces de police, le 26 juillet 2017 à…

Publié le 27/07/2017

L'apiculteur Audric de Campeau rend visite à ses abeilles sur le toit de la Bibliothèque…

L'actu infos d'experts

Focus sur AIR FRANCE-KLM

Morning Meeting
27062017
Infos d'experts

Bénéficiez de l'offre de bienvenue, jusqu'à 3 mois offerts !

Bourse Direct vous propose son service d'aide à la décision : " Infos d'Experts " spécialement conçu pour vous accompagner dans vos stratégies d'investissement.

Divertissement

Publié le 26/07/2017

Cyril Hanouna, le 8 juin 2016, à Paris ( JOEL SAGET / AFP/Archives )Cyril Hanouna, l'animateur…

Publié le 26/07/2017

Les acteurs du film "Titanic", Leonardo DiCaprio et Kate Winslet, le 28 février 2016 à…

Publié le 26/07/2017

Barbara Sinatra (g) et Gina Lollobrigida, le 18 octobre 2008 à Washington ( Brendan Hoffman /…

CONTENUS SPONSORISÉS