5 337,16
-0,08 %
5 293,00
-0,09 %
4 247,40
-0,05 %
6 247,47
+0,04 %
DAX
12 621,72
-0,17 %
5 786,79
+0,99 %
21 086,64
+0,35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Paris plie à 5 jours du premier tour

| Bourse Direct | 656 | Aucun vote sur cette news

Encore contenues jeudi dernier, les tensions géopolitiques et les incertitudes autour des élections présidentielles françaises ont fini par entraîner une consolidation toute à fait justifiée.

Ces  tensions se sont traduites par des signaux techniques généralement annonciateurs de danger tel que la volatilité qui augmente (VCAC + 7, % à 28,), un ratio de couverture optimiste, des divergences baissières, un Biseau ascendant en hebdomadaire (figure baissière) et l’apparition d’un pendu en base hebdomadaire la semaine dernière (figure baissière). On peut aussi ajouter à ce tableau la hausse des volumes de transactions à la baisse sur les dernières séances. Depuis le début de l’année, il n’y a quasiment pas eu de consolidation ni de possibilité d’acheter sur repli, le marché a effectué une progression en crabe, ponctuée de longues phases de stagnation. Cette consolidation, qui pour l’instant représente environ 2,9 %, reste encore modérée et dans la lignée des deux précédentes. Compte tenu du stress qui risque de monter avant le premier tour des élections françaises, il n’est pas exclu de revoir la zone 4960/4940. Attention quand même, le seuil d’alerte est situé à 4919. L’indice parisien a fini la séance en baisse de 1.59 % à 4990,25 dans un volume important et en hausse avec 3.913 MDE échangés.

En intraday, la tendance prend un biais négatif < 5060 et surtout < 5007.

Les points sur le future avril sont, à la hausse, 5007, 5024, 5044, 5061, 5084, 5098, 5130 (cible optimale touchée), 5160, 5171 (très fort sur le cash), 5180/5200 (très fort) puis 5213/5218 (sensible) voire 5250  et à la baisse,), 4961, 4937 (alerte sur le cash), 4919 (niveau d’alerte sur le future) voire 4853.50 (pied du Gap du 1er mars).

En stratégie, on privilégiera la vente sur rebond sous 5060 et surtout 5010 en clôture. L’alternance restera la meilleure option dans l’attente du résultat du premier tour des élections françaises dimanche prochain.

Techniquement, même si le marché reste solide sur le moyen/long terme, cette phase de consolidation, étayée par des éléments techniques et politiques, pourrait entrainer une baisse plus appuyée en direction de 4960 puis 4940 voire 4920. Attention, en-dessous de cette dernière zone, la consolidation pourrait bien se transformer en correction.

A contrario, pour reprendre de la hauteur, il faudra au minimum repasser au-dessus de la MM50 à 5043 et confirmer en franchissant en clôture la MM20 jours située à 5061. Néanmoins, pour relancer la dynamique de hausse, le top annuel (5141,50 sur le Future) devra être dépassé.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/04/2017

La candidate du Front National à la présidentielle, Marine Le Pen, en meeting le 15 avril 2017 à Perpignan ( Alain JOCARD / AFP )Marine Le Pen, en perte de vitesse dans les sondages à huit…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
info-expert
CONTENUS SPONSORISÉS