En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 167.50
+1.44 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 655.20
+1.60 %
7 222.24
+2.17 %
1.158
+0.02 %

Les indices d’actions stressés par la remontée des taux

| Bourse Direct | 1474 | 4.17 par 6 internautes

Les marchés d’actions connaissent quelques revirements modérés à ce stade sur fond d’une remontée des taux qui certes inquiète les investisseurs mais qui reflète avant tout la meilleure santé de l’économie mondiale au cours de ces dernières années. Reste que ces mouvements stressent les marchés dans le sens où l’accessibilité aux liquidités à bon compte va se restreindre, celle-là même qui a permis notamment de doper les actifs d’actions. Désormais et grâce aux mesures fortes déployées aux USA et encore à prendre en Europe, il devient primordial que les zones économiques majeures prennent le relais des banques centrales qui ont plutôt tendance à resserrer leur politique monétaire accommodante au regard de l’évolution positive de la croissance, sachant que la problématique de l’inflation reste encore entière. De toute évidence, 2018 devrait être une année charnière importante avec probablement une volatilité accrue, ce qui obligera à être certainement plus réactif au niveau des stratégies. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 0.15 % à 5481.93 dans un volume de 3.800 MDE. Le mois de janvier s’est soldé par un gain de 3.19 %.

Les points sur le future février sont, à la hausse, 5501 (MM20 jours), 5515 (pivot à TCT), 5552 (seuil sensible), 5567.03/5579.50 (+ haut 2018 sur le cash et future février), 5595 (résistance mensuelle), 5615 (cible future d’ici le 16 février) puis 5675 (cible trimestrielle) voire 5695/5715 (cible semestrielle) et à la baisse, 5474 (sensible en base clôture), 5433/5416 (support moyen terme), 5414.50/5383 (zone d’alerte), 5403 (MM20 semaines sur le cash), 5375 (MM100 jours et seuil d’alerte sur le cash), 5347.63 (pied du Gap du 4.01 sur le cash) puis 5320 (support mensuel sur le future) voire 5255/5200 (très important sur le cash).

En base 14 heures, la tendance conservera un biais négatif < 5500.

Structurellement, les signes de faiblesse s’accumulent mais, jusqu’ici, on ne constate aucun signe caractéristique très négatif à l’exception d’un volume qui reste insipide sur le future, ponctué du maintien en clôture depuis deux séances sous la MM20 jours située à 5501. Néanmoins, tant que la MM adaptative placée à 5477 sur le cash et à 5474 sur le future ne sera pas enfoncée nettement, le risque d’un reflux plus significatif restera modéré.

En stratégie de fond, on peut conserver en clôture > 5200 et qui plus est > 5255 (remonter éventuellement ses seuils de 100 points si 5552 s’affirme comme support ces prochaines semaines). 5615 d’ici l’échéance future février puis 5700 (+ ou – 15 points) à un horizon trimestriel et semestriel seraient de très bons niveaux pour alléger.

A court terme, il faut continuer d’arbitrer au gré du manque de directionnel en attendant des signaux plus démonstratrifs, ce qui continue à faire défaut. Pour autant, il semble que l’accumulation vers les plus bas de ces derniers temps invite à la plus grande prudence alors que Wall Street connait quelques désengagements.  

Pour les stratégies intraday, il faut privilégier pour demain les écarts entre 5519 et 5439 voire entre 5495 et 5415 tout en faisant attention aux faux semblants surtout en l’absence de volume et de catalyseurs.

Analyse réalisée au fixing du 31  janvier.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 4.17
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

  HOPSCOTCH GROUPE   RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL     Semestre clos au 30 juin 2018   Le présent Rapport Financier Semestriel est établi conformément aux dispositions de…

Publié le 16/10/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 16 octobre 2018 Déclaration des transactions sur actions propres Période du 8 octobre 2018 au 12 octobre 2018     Albioma déclare…

Publié le 16/10/2018

      DECLARATION MENSUELLE RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS (ARTICLE L233-8II DU CODE DE COMMERCE et 223-16 DU REGLEMENT GENERAL DE…

Publié le 16/10/2018

Prodware a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 7,6 millions d'euros, en hausse de 12,5% et un résultat opérationnel courant de 11,3 millions d'euros, en augmentation…