Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 503.27 PTS
-2.66 %
7 489.0
-2.81 %
SBF 120 PTS
5 678.92
-2.75 %
DAX PTS
18 002.02
-1.44 %
Dow Jones PTS
38 589.16
-0.15 %
19 659.80
+0.42 %
1.070
+0. %

Wall Street : trop d'emploi ?

| Boursier | 211 | Aucun vote sur cette news

Les principaux indices américains passent dans le rouge désormais avant bourse, suite à des chiffres de l'emploi jugés "trop solides" pour la Fed...

Wall Street : trop d'emploi ?
Credits Reuters

Les principaux indices américains passent dans le rouge désormais avant bourse, suite à des chiffres de l'emploi jugés "trop solides" pour la Fed. Le S&P 500 abandonne 0,3%, le Dow Jones 0,4% et le Nasdaq 0,2%. La Fed avait laissé entendre ces derniers mois qu'elle espérait une faiblesse du marché du travail avant de procéder à d'éventuels assouplissements monétaires.

Les créations de postes non-agricoles aux Etats-Unis pour le mois de mai 2024 sont ressorties au nombre de 272.000 (!) selon le Département américain au Travail, contre un consensus FactSet de 180.000 et un niveau révisé (en baisse) à 165.000 pour le mois antérieur. Les créations dans le privé ont été de 229.000, contre 165.000 de consensus et 158.000 pour la lecture révisée du mois d'avril. Le taux de chômage s'est établi à 4% contre 3,9% de consensus. L'emploi a progressé encore en mai dans plusieurs secteurs, menés par les soins de santé, le gouvernement, les loisirs et l'hospitalité, ou encore les services professionnels, scientifiques et techniques. Le taux de participation à la force de travail s'est affiché à 62,5%.

Le salaire horaire moyen a progressé un peu plus qu'attendu en mai, en hausse de 0,4% en comparaison du mois antérieur et de 4,1% sur un an.

Les opérateurs surveillent par ailleurs toujours Nvidia, désormais valorisé autant qu'Apple à environ 3.000 milliards de dollars de capitalisation. Le titre a été le moteur de la place boursière américaine ces derniers mois. Hier, la séance était relativement chahutée sur des prises de bénéfices. Ce jour, on peut noter de très bons chiffres du sous-traitant de production TSMC pour le mois de mai. Enfin, les 'meme stocks' s'animent de nouveau avec GameStop, alors que l'influenceur Keith Gill, alias Roaring Kitty, fait son retour aujourd'hui sur YouTube et tentera probablement de galvaniser ses troupes après avoir pris une belle participation au capital du fragile détaillant en jeux vidéo.

Les espoirs d'assouplissement monétaire diminuent quelque peu ce jour suite aux chiffres de l'emploi. La BCE avait pourtant montré l'exemple hier. En ce qui concerne la Fed, la prochaine réunion monétaire se tient les 11 et 12 juin. La banque centrale américaine devrait laisser ses taux inchangés entre 5,25 et 5,50%, au plus haut de 23 ans. Le statu quo est aussi l'hypothèse la plus probable pour la réunion suivante, qui se tient fin juillet, mais la Fed pourrait ensuite commencer à réduire ses taux à partir de septembre ou novembre.

Ce vendredi, les stocks préliminaires de grossistes du mois d'avril seront connus à 16 heures (consensus +0,2% en comparaison du mois antérieur). Les chiffres du crédit à la consommation aux Etats-Unis pour le mois d'avril seront communiqués à 21 heures (consensus +11 milliards de dollars).

Du côté des grands stratèges de la place, Michael Hartnett de Bank of America estime que les baisses de taux futures de la Fed pourraient signaler des problèmes pour l'économie et un risque accru d'atterrissage douloureux.

Samsara et DocuSign ont publié hier soir leurs derniers résultats financiers trimestriels à Wall Street. GameStop a pour sa part dévoilé des comptes sans relief.

Les valeurs

GameStop perd 21% désormais avant bourse à Wall Street. Alors que l'influenceur Roaring Kitty avait dopé ces derniers jours l'action de la chaîne de jeux vidéo, les derniers résultats publiés ce vendredi ramènent les investisseurs à la triste réalité. Le groupe reste en pertes au premier trimestre, alors que le chiffre d'affaires s'écroule avec la faiblesse des ventes hardware et d'accessoires. GameStop a affiché une perte nette trimestrielle de 32,3 millions de dollars soit 11 cents par action sur le trimestre clos début mai, contre un déficit de 50,5 millions un an avant. Les ventes ont chuté à 882 millions de dollars, alors qu'elles se situaient à 1,24 milliard de dollars un an plus tôt.

Le groupe ne tiendra pas de conférence de présentation des résultats. Espérons que Roaring Kitty le fera à sa place, puisqu'il tient un "live" sur YouTube dans quelques heures pour essayer de "pumper" un peu plus ses actions GameStop, au nombre de 5 millions d'après un post antérieur sur Reddit, auxquelles s'ajoutent 120.000 options call de strike 20$ et d'expiration au 21 juin...

En attendant, GameStop pourrait bien profiter de l'agitation ambiante pour lever encore des fonds. Le groupe a ainsi déposé auprès des autorités réglementaires des documents indiquant son intention d'écouler jusqu'à 75 millions d'actions supplémentaires. Dans les documents, GameStop rappelle que depuis janvier 2021, le cours de ses actions a connu des fluctuations sans rapport avec ses fondamentaux ou résultats...

Taiwan Semiconductor Manufacturing Co, TSMC, a affiché pour le mois de mai une très forte croissance de son activité de 30%, réalisant sur la période des revenus de 229,6 milliards de nouveaux dollars de Taïwan, soit environ 7,1 milliards de dollars. Le groupe bénéficie bien évidemment d'une demande très importante des segments IA. Le plus grand fabricant de puces sous contrat, qui produit notamment pour Nvidia, profite aussi d'un semblant de reprise des ventes de smartphones alimentant les anticipations de commandes en puces mobiles. Le groupe fabrique des puces pour Apple et AMD. TSMC est aussi le fabricant exclusif des accélérateurs IA les plus avancés de Nvidia.

DocuSign. Le géant californien de la signature électronique a dépassé les attentes au premier trimestre, enregistrant un bpa ajusté de 82 cents, contre un consensus de 79 cents et un niveau de 72 cents un an avant. Les revenus ont été de 709 millions de dollars contre 661 millions un an plus tôt. Les facturations attendues pour le deuxième trimestre ont toutefois tendance à décevoir, entre 715 et 725 millions de dollars. Les revenus sur cette période sont anticipés entre 725 et 729 millions de dollars. Sur l'exercice, les revenus sont attendus entre 2,92 et 2,93 milliards, tandis que les facturations sont anticipées entre 2,98 et 3,03 milliards. Enfin, le groupe a renforcé d'un milliard de dollars son programme de rachats d'actions.

Samsara a publié pour son premier trimestre fiscal un bénéfice ajusté par action de 3 cents, à comparer à un consensus d'un cent et à une perte un an avant. Les revenus du groupe ont été de 281 millions sur ce trimestre clos en avril, dépassant de 3% les attentes. Sur la période correspondante de l'an dernier, le chiffre d'affaires se situait à 204 millions. Le groupe américain d'IoT a donc réalisé une croissance de 37% sur la période. Les revenus sur le trimestre entamé sont attendus voisins de 289 millions de dollars en milieu de fourchette et en ligne avec le consensus. Le bpa est attendu à l'équilibre ou positif d'un cent, comme anticipé. Il est prévu entre 13 et 15 cents sur l'exercice, contre 12 cents de consensus. Enfin, les revenus annuels sont attendus entre 1,205 et 1,213 milliard.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 08 juin 2024 au vendredi 14 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/06/2024

La cote américaine reprend son souffle ce vendredi, suite aux records en série des indices S&P 500 et Nasdaq...

Publié le 14/06/2024

La cote américaine reprend son souffle avant bourse ce vendredi, suite aux records en série des indices S&P 500 et Nasdaq...

Publié le 14/06/2024

Trois valeurs à plus de 3.000 milliards de dollars

Publié le 14/06/2024

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi, le Nasdaq et le S&P 500 ont inscrit, de peu, un nouveau record en clôture, les gains étant limités par les nouvelles projections de la…

Publié le 13/06/2024

La cote américaine a repris son souffle jeudi, tout en battant de nouveaux records sur le Nasdaq et le SP500, après les bonnes surprises sur le front...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2024

La baisse entamée en début de semaine se poursuit de façon harmonisée en Europe, tandis que les Indices majeurs américains forment de nouveaux plus hauts historiques#spx #Cac40 #investir #bourse

Publié le 14/06/2024

La Bourse de Paris a accusé le coup suite au discours prudent du patron de la Fed J. Powell qui n’envisage plus qu’une seule baisse des taux cette année.

Publié le 14/06/2024

La Bourse de Paris a connu sa pire semaine depuis 2022 en raison de l'augmentation du risque politique en France. Déjà inquiets en début de semaine par les conséquences économiques d’une…

Publié le 14/06/2024

Casino annonce la finalisation du regroupement des actions composant son capital par voie d’échange de 100 actions existantes contre une action nouvelle à 1 euro, ainsi que l’effectivité de la…

Publié le 14/06/2024

Alstom a signé un contrat d'une valeur d'environ 430 millions d'euros pour 10 nouveaux trains Aventra de neuf voitures destinés à la ligne Elizabeth (Elizabeth Line) de Transport for London. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne