Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 092.11 PTS
-0.61 %
8 078.5
-0.57 %
SBF 120 PTS
6 134.62
-0.59 %
DAX PTS
18 680.20
-0.25 %
Dow Jones PTS
39 671.04
-0.51 %
18 705.20
-0.05 %
1.083
+0.05 %

Wall Street soutenu par Tesla, avant Amazon, Apple et la Fed

| Boursier | 238 | Aucun vote sur cette news

Wall Street est orienté dans le vert ce lundi avec Apple et Tesla, avant une semaine marquée par de nombreuses statistiques et publications...

Wall Street soutenu par Tesla, avant Amazon, Apple et la Fed
Credits Reuters

Wall Street est orienté dans le vert ce lundi avec Apple et Tesla, avant une semaine marquée par de nombreuses statistiques et publications trimestrielles d'entreprises, mais aussi par la réunion monétaire de la Fed. Le S&P 500 gagne 0,30% à 5.115 pts, le Dow Jones 0,17% à 38.305 pts et le Nasdaq 0,38% à 15.988 pts. Sur le Nymex, le baril de brut WTI perd 1,2% à 82,8$. L'once d'or grappille 0,1% à 2.348$. L'indice dollar abandonne 0,1% face à un panier de devises de référence.

Dans l'actualité économique ce lundi, l'indice manufacturier régional de la Fed de Dallas pour le mois d'avril s'est affiché à -14,5, fortement négatif, ce qui signale une nette contraction de l'activité manufacturière dans la région considérée. Le consensus était de -11 sur la période. L'indicateur était de -14,4 en mars.

L'indice du coût de l'emploi, les indices S&P Case-Shiller et FHFA des prix de l'immobilier, ainsi que l'indice PMI de Chicago et l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board, seront annoncés demain.

Le rapport d'ADP sur l'emploi privé, les indices manufacturiers ISM et PMI, le rapport JOLTS sur les ouvertures de postes et le rapport hebdomadaire du DoE sur les stocks pétroliers domestiques, seront annoncés mercredi, mais c'est surtout la Fed qui retiendra l'attention dans la soirée, avec son communiqué monétaire qui sera suivi de la traditionnelle conférence de presse de Jerome Powell. Il est extrêmement probable que la Fed laisse une fois de plus ses taux inchangés entre 5,25 et 5,5%, compte tenu du niveau toujours élevé de l'inflation, ainsi que de la résistance de l'emploi et de l'économie américaine. Toute la question est donc de savoir quand la banque centrale américaine sera en mesure d'assouplir enfin sa politique. Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'un nouveau statu quo mercredi est de 97% environ. Il y a même plus de 88% de probabilité que la banque centrale laisse encore ses taux inchangés le 12 juin, à l'issue de la réunion suivante, et encore plus de 70% de 'proba' que le statu quo persiste le 31 juillet. Il est ainsi possible que la Fed ne commence à réduire ses taux qu'en septembre ou novembre...

Jeudi, les opérateurs suivront l'étude Challenger, Gray & Christmas sur les annonces de licenciements des entreprises, la balance du commerce international des biens et services, les inscriptions hebdomadaires au chômage, les chiffres de la productivité non-agricole trimestrielle, ainsi que les commandes industrielles américaines.

Enfin, vendredi, sera annoncé le rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi pour le mois d'avril. L'indice PMI composite final d'avril et l'ISM des services seront aussi dévoilés le même jour. John Williams et Austan Goolsbee de la Fed interviendront par ailleurs vendredi.

La saison des résultats financiers trimestriels se poursuit à Wall Street, avec ce lundi NXP Semiconductors, Welltower, Arch Capital, ON Semiconductor et MicroStrategy, ainsi que Domino's Pizza et Paramount.

Eli Lilly, Coca-Cola, McDonald's, PayPal, 3M, Air Products & Chemicals, Illinois Tool Works et Eaton annoncent mardi avant bourse, tandis qu'Amazon, AMD, Stryker, Starbucks et Mondelez publient après la clôture.

Mastercard, Qualcomm, Pfizer, ADP, CVS Health, KKR, Marriott, MetLife, Estée Lauder, DoorDash, AIG, Allstate, Johnson Controls, Yum! Brands et Kraft Heinz, annoncent notamment mercredi.

Apple dominera la soirée de jeudi avec ses derniers résultats financiers. Amgen et Booking Holdings publieront également jeudi soir. ConocoPhillips, Cigna, Regeneron Pharmaceuticals, Zoetis, Moody's, Motorola Solutions, Monster Beverage, Coinbase, Block Inc, Cummins, Intercontinental Exchange et Southern Company, seront aussi de la partie jeudi...

Les valeurs

Tesla s'envole de 11% à Wall Street, stimulé par les espoirs concernant le déploiement chinois de son FSD. Elon Musk s'est rendu en Chine hier pour une "visite surprise", indique l'agence Reuters. Des personnes connaissant le sujet ont précisé que le multimilliardaire souhaitait rencontrer de hauts responsables chinois pour discuter de l'introduction par Tesla du logiciel Full-Self Driving d'assistance à la conduite en Chine, et qu'il désirait également obtenir l'autorisation de déplacer les données collectées en Chine à l'étranger pour améliorer les algorithmes de conduite autonome de Tesla. Selon les médias locaux, Musk a rencontré le Premier ministre Li Qiang à Pékin, mais aussi Ren Hongbin, patron du comité organisateur du salon automobile de Pékin, qui a lieu actuellement et où Tesla n'est pas représenté...

Aussi et surtout, Baidu, géant chinois de la recherche sur Internet, a conclu un accord avec Tesla pour accorder au constructeur automobile texan l'accès à sa licence de cartographie pour la collecte de données sur les routes publiques chinoises, ont déclaré deux personnes proches du dossier citées par Reuters. L'accord lèverait un dernier obstacle réglementaire pour le système d'aide à la conduite de Tesla, le FSD, qui pourrait ainsi être proposé en Chine d'après les sources. En Chine, les systèmes de conduite intelligente doivent en effet obtenir une qualification en cartographie avant de pouvoir fonctionner sur la voie publique. Les entreprises étrangères doivent donc s'associer avec des entreprises nationales qui ont obtenu la licence - et dont Baidu fait partie.

Apple (+3%), le géant technologique californien de Cupertino, renouvellerait les négociations pour utiliser la technologie de la startup d'intelligence artificielle OpenAI dans son nouveau système d'exploitation iPhone cette année, croit savoir Bloomberg. Des personnes proches du dossier ont ainsi précisé que les sociétés parlaient d'un éventuel accord et de la manière dont les fonctionnalités d'OpenAI pourraient être utilisées dans l'iOS 18 d'Apple. L'article indique qu'Apple est également toujours en pourparlers pour obtenir une licence pour le chatbot Gemini de Google (Alphabet).

Dans un autre registre, Bloomberg indique que l'iPad d'Apple a été ajouté à une liste de produits et services des grandes compagnies technologies touchés par les nouvelles règles strictes de l'Union européenne visant à mettre fin aux abus potentiels en matière de concurrence avant qu'ils ne s'installent. Apple dispose de six mois pour s'assurer que son écosystème de tablettes est conforme à une série de mesures préventives en vertu de la loi phare de l'UE sur les marchés numériques. Le système d'exploitation mobile iOS d'Apple et l'App Store, ainsi que le navigateur Safari, sont déjà visés. Apple a contesté sa désignation pour certains services auprès du Tribunal général de l'UE à Luxembourg.

Enfin, Bernstein vient de relever sa recommandation sur le dossier Apple de 'performance de marché' à 'surperformance' avant les comptes, jugeant judicieux d'acheter dans le creux actuel en profitant de la "peur" des marchés.

Alphabet (-2%) consolide à Wall Street ce lundi, après avoir dépassé les 2.000 milliards de dollars de capitalisation boursière la semaine dernière à la faveur de solides résultats trimestriels accompagnés d'un premier dividende et de copieux plans de rachats d'actions. Par ailleurs, Google a précisé son intention d'investir trois milliards de dollars dans des centres de données dans l'Indiana et en Virginie, du fait de la demande générée par l'IA.

Domino's Pizza (+3%) grimpe à Wall Street, alors que la chaîne de restauration a battu le consensus pour son premier trimestre. Les revenus mondiaux ont augmenté de 7,3% par rapport à l'année précédente, hors effets de change, pour atteindre 4,36 milliard de dollars. Le bénéfice s'est établi à 3,58$ par action, dépassant également les estimations des analystes (3,4$ de consensus). Le groupe a bénéficié de l'attrait des consommateurs américains pour son programme de fidélité. La chaîne de pizzas a aussi développé de nouvelles offres promotionnelles attirant les consommateurs dans un contexte d'inflation persistante. Les ventes trimestrielles à comparable aux États-Unis ont augmenté de 5,6%, contre 4% de consensus. Le DG du groupe, Russell Weiner, évoque aussi les succès des activités de préparation et de livraison. Domino's a réorganisé son programme de fidélité l'an dernier et scellé un partenariat de livraison avec Uber Eats. La baisse des coûts et l'augmentation des frais de franchise ont soutenu les marges sur le trimestre.

SoFi Technologies (-8%), groupe de finance personnelle, vient de rehausser ses prévisions 2024 suite à des comptes supérieurs aux anticipations pour le premier trimestre fiscal. Le groupe a fait état d'un nouveau trimestre rentable et a estimé que 2024 restait une année de transition. SoFi a réalisé au premier trimestre des revenus de 645 millions de dollars pour un bénéfice net GAAP de 88 millions de dollars. Les revenus nets ajustés totaux ont augmenté de 26%. Les revenus nets ajustés annuels sont anticipés entre 2,39 et 2,43 milliards. L'Ebitda ajusté est espéré entre 590 et 600 millions de dollars, soit une marge de 25% pour une croissance des revenus allant de 15 à 17%. Le bénéfice net GAAP annuel est attendu entre 165 et 175 millions de dollars, soit un bpa de 8 à 9 cents.

Paramount Global (+5%). Selon Bloomberg, la famille Redstone, actionnaire de contrôle de Paramount, et le directeur général de Skydance Media, David Ellison, ont proposé des concessions aux autres investisseurs au capital de Paramount, alors que certains actionnaires souhaitaient que le groupe étudie d'autres alternatives. Rappelons que Shari Redstone envisage une cession de sa participation à la firme média Skydance de David Ellison. Bloomberg citait plus tôt ce mois des sources proches de la question, selon lesquelles Skydance mènerait des discussions exclusives avec un panel d'administrateurs indépendants de Paramount dans le cadre du deal éventuel visant à acquérir la société holding National Amusements de la famille Redstone. National Amusements détient directement ou indirectement 77% des actions avec droit de vote de Paramount, ce qui lui confère le contrôle des studios de cinéma et des réseaux TV.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 16 mai 2024 au mercredi 22 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/05/2024

Wall Street s'affiche en ordre dispersé ce mercredi, suite à des avis prudents de responsables de la Fed et en attendant le grand rendez-vous de la...

Publié le 22/05/2024

Wall Street perd un peu de terrain avant bourse ce mercredi, suite à des avis prudents de responsables de la Fed et en attendant le grand rendez-vous...

Publié le 21/05/2024

Wall Street a progressé mardi, malgré certains avis encore prudents de plusieurs responsables de la Fed...

Publié le 21/05/2024

Wall Street consolide sur ses sommets

Publié le 21/05/2024

Wall Street consolide sur ses sommets avant bourse ce mardi, le S&P 500 et le Dow Jones étant attendus pratiquement stables, contre un repli de 0,2%...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2024

Ce matin, Tokyo a consolidé de -0,86%, Shanghai a clôturé en hausse de 0,12% et Hong Kong sur une timide hausse de 0,12%.

Publié le 22/05/2024

La Bourse de Paris a subi de nouveau des prises de bénéfices, notamment sur le secteur bancaire (Crédit Agricole -0,57% à 15,775 et Société Générale -1,44% à 27,445). 

Publié le 22/05/2024

Valbiotis, laboratoire français de recherches scientifiques, spécialisé dans l'élaboration et la commercialisation de compléments alimentaires pour la...

Publié le 22/05/2024

namR, partenaire de cinq des six principales banques françaises, s'inscrit désormais comme l'acteur incontournable pour guider les conseillers...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

Ca bouge chez PREDILIFE Valorisation de 20 ans d'innovation en Médecine Prédictive

Jeudi 23 mai
à 14h30

S'inscrire