Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 022.41 PTS
-0.01 %
7 954.50
+0.01 %
SBF 120 PTS
6 060.30
-0.07 %
DAX PTS
17 737.36
-0.56 %
Dow Jones PTS
37 986.40
+0.56 %
17 037.65
-2.05 %
1.065
+0. %

Wall Street : pression persistante

| Boursier | 194 | Aucun vote sur cette news

Wall Street perd encore du terrain avant bourse ce jeudi, le S&P 500 abandonnant 0,3%, le Dow Jones 0,4% et le Nasdaq 0,3%...

Wall Street : pression persistante
Credits Reuters

Wall Street perd encore du terrain avant bourse ce jeudi, le S&P 500 abandonnant 0,3%, le Dow Jones 0,4% et le Nasdaq 0,3%. Les prises de bénéfices l'emportent suite aux récents records. Le baril de brut WTI gagne 0,3% à 78,8$. L'once d'or avance de 0,4% à 2.050$. L'indice dollar se stabilise face à un panier de devises.

Les revenus des ménages américains pour le mois de janvier 2024 sont ressortis en augmentation de 1%, contre un consensus de +0,5% mesuré par FactSet et une lecture de +0,3% un mois auparavant. Les dépenses personnelles des ménages ont progressé quant à elles de 0,2%, contre +0,2% de consensus et +0,7% un mois plus tôt. L'indice des prix 'core PCE' du mois de janvier a augmenté de 0,4% par rapport au mois précédent et de 2,8% sur un an, en ligne avec les estimations des spécialistes.

Les inscriptions au chômage sont reparties à la hausse la semaine passée aux Etats-Unis. Le Département américain au Travail a dévoilé, pour la semaine close au 24 février, des inscriptions au chômage au nombre de 215.000, en hausse de 13.000 par rapport à la semaine antérieure. Le consensus était positionné à 209.000. La moyenne à quatre semaines s'établit à 212.500, en baisse de 3.000. Enfin, le nombre de chômeurs indemnisés sur la semaine close le 17 février ressort à 1,905 million, en progression de 45.000 sur sept jours (1,874 million de consensus).

L'indice PMI de Chicago pour le mois de février et l'indicateur des promesses de ventes de logements aux Etats-Unis de la National Association of Realtors pour janvier, seront connus d'ici une heure. L'indice manufacturier de la Fed de Kansas City sera annoncé à 17 heures.

Raphael Bostic, président de la Fed d'Atlanta, s'exprime encore ce jour. Austan Goolsbee, dirigeant de la Fed de Chicago, Loretta Mester, patronne de l'antenne de Cleveland, et John Williams, de la Fed de New York, auront aussi leur mot à dire.

Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'un statu quo monétaire supplémentaire laissant la fourchette sur le taux des fed funds entre 5,25 et 5,50% le 20 mars, à l'issue de la prochaine réunion monétaire, se situe à plus de 97%. La probabilité que les taux restent encore inchangés le 1er mai à l'issue de la réunion suivante atteint 77%. Le premier assouplissement monétaire pourrait intervenir le 12 juin.

Les valeurs

Salesforce.com, fournisseur de solutions software CRM, a dévoilé des comptes supérieurs aux attentes hier soir à Wall Street, mais aussi des perspectives plus prudentes qu'attendu. Pour son quatrième trimestre, le groupe de Marc Benioff a dégagé un bénéfice ajusté par action de 2,29$ contre 2,27$ de consensus, tandis que ses revenus ont totalisé 9,29 milliards de dollars (+11%) contre 9,22 milliards de consensus. Les prévisions de bénéfice ajusté par action pour le premier trimestre fiscal juste entamé et l'exercice 2025 sont meilleures que prévu, mais la guidance de revenus déçoit quelque peu. Salesforce a par ailleurs annoncé hier soir qu'il allait commencer à payer un dividende trimestriel de 40 cents par titre.

Sur l'exercice clos en janvier 2025, le groupe s'attend à des revenus de 38 milliards de dollars, en augmentation de 9%, à comparer à un consensus de 38,6 milliards. Le bénéfice ajusté par action est anticipé entre 9,68 et 9,76$ sur la période, contre 9,63$ de consensus. La marge opérationnelle ajustée est estimée à 32,5% sur l'exercice entamé, contre 31,4% de consensus et 31,4% également au dernier trimestre fiscal 2024. Le groupe a fortement réduit ses effectifs, ce qui explique cette bonne tenue des marges malgré les investissements dans l'intelligence artificielle.

Snowflake, le groupe d'hébergement de données dans le cloud, plonge à Wall Street suite à sa publication du quatrième trimestre fiscal 2024. Pour la période, les revenus produits ont progressé de 33% à 738 millions de dollars. Les revenus trimestriels totaux ont augmenté de 32% à 774 millions de dollars, contre 589 millions un an avant. Le bénéfice opérationnel ajusté a été de 71 millions de dollars. Le free cash flow ajusté a représenté 324 millions de dollars. Le bénéfice ajusté par action a été de 35 cents, contre 17 cents de consensus. Le titre chute néanmoins alors que Frank Slootman va quitter ses fonctions de directeur général, avec effet immédiat. Il était CEO depuis 2019. La guidance de revenus est par ailleurs jugée décevante, le groupe envisageant des revenus produits allant de 745 à 750 millions sur le premier trimestre, contre 770 millions de consensus. La guidance annuelle est également inférieure aux attentes.

HP Inc. Pour son premier trimestre fiscal, le groupe a vu ses ventes diminuer dans les divisions de systèmes personnels et imprimantes. Le chiffre d'affaires total a été de 13,2 milliards de dollars, inférieur de 3% environ aux estimations des analystes qui étaient de 13,58 milliards de dollars. Un an plus tôt, les revenus étaient de 13,83 milliards. La prévision pour l'année entière d'un bénéfice par action de 3,25$ est également inférieure aux attentes. Sur le trimestre clos, le bénéfice ajusté par action a été de 81 cents, en ligne avec les attentes, contre 75 cents un an avant. Le management espère une croissance du marché PC en 2024, avec un deuxième semestre plus fort que le premier. Le bénéfice ajusté par action du deuxième trimestre fiscal est anticipé entre 76 et 86 cents, contre 81 cents de consensus.

Paramount Global a affiché au quatrième trimestre fiscal un bénéfice ajusté par action de 4 cents, contre un consensus de -5 cents et un bpa ajusté positif de 8 cents un an plus tôt. Les revenus ont totalisé 7,64 milliards de dollars, ratant de 2% le consensus de marché, alors qu'ils se situaient à 8,13 milliards un an avant. Le bénéfice inattendu du groupe sur le trimestre provient d'une bonne surprise sur le streaming. Bob Bakish, directeur général, estime désormais que Paramount+ atteindra la rentabilité sur le marché domestique en 2025. La plateforme de streaming a ajouté 4,1 millions d'abonnés sur le trimestre contre 2,7 millions pour la période antérieure. Le consensus était de 4 millions.

Duolingo bondit à Wall Street, alors que la plateforme d'apprentissage des langues prévoit des revenus 2024 dans une fourchette de 790 à 802 millions de dollars, largement au-dessus du consensus qui était de 699 millions. Pour le trimestre clos, le groupe a affiché des revenus de 151 millions de dollars en croissance de 45% en glissement annuel et à comparer à un consensus de place de 147 millions. Le bénéfice ajusté trimestriel par action a représenté quant à lui 26 cents, contre 21 cents de consensus et -35 cents un an avant.

AMC, la chaîne américaine de cinémas qui ne cesse de diluer ses actionnaires, décroche encore avant bourse à Wall Street au lendemain de sa publication trimestrielle. AMC a affiché une perte trimestrielle plus lourde qu'attendu, avec les dépenses accrues de distribution des films de concert de Taylor Swift et Beyoncé et en l'absence de grandes sorties à Hollywood. Le groupe a affiché un chiffre d'affaires de 1,10 milliard de dollars pour le trimestre contre 1,05 milliard de consensus. De grands titres, dont le deuxième volet de 'Dune', ont été repoussés à ce premier trimestre du fait des grèves ayant interrompu de nombreuses productions américaines en fin d'année dernière. AMC s'est ainsi concentré sur les films-concerts 'Taylor Swift : The Eras Tour' et 'Renaissance : A Film by Beyonce', mais les dépenses d'exploitation ont grimpé à 1,25 milliard sur le trimestre clos. Le groupe a déploré une perte par action de 83 cents.

Anheuser-Busch InBev, le géant brassicole belge coté à Wall Street, a affiché un bénéfice meilleur que prévu pour son quatrième trimestre et l'exercice 2023. Sur le trimestre clos, les revenus ont augmenté de 8% à 14,5 milliards de dollars avec la hausse des prix, et malgré la performance sans relief de Bud Light aux Etats-Unis. Les volumes ont régressé de 2,6% sur le trimestre contre -1,5% de consensus. Sur l'exercice, ces volumes ont décliné de 1,7% contre -1,3% attendu. Le bénéfice ajusté trimestriel par action a été de 82 cents contre 81 cents de consensus. Sur l'exercice, les revenus ont totalisé 59,4 milliards de dollars, pour un bénéfice ajusté par action de 3,05$. Le groupe aux marques Budweiser, Bud Light, Stella Artois et Corona a affiché un bénéfice annuel de 6,89 milliards de dollars, contre 7,6 milliards un an avant.

Best Buy, le géant américain de la distribution de produits d'électronique grand public, a annoncé pour son quatrième trimestre fiscal 2024 juste clos des revenus de 14,65 milliards de dollars, contre 14,73 milliards un an avant. L'évolution des ventes à comparable est négative de -4,8%. Le bénéfice dilué GAAP par action a été de 2,12$, alors que le bénéfice ajusté par action a représenté 2,72$. Le consensus était de 2,51$ de bénéfice ajusté par action pour 14,53 milliards de dollars de revenus. Le groupe table désormais, pour l'exercice 2025, sur un bénéfice ajusté par action allant de 5,75 à 6,20$, fourchette entourant le consensus. Les ventes à comparable sont attendues stables ou en déclin jusqu'à -3%.

C3.ai, l'un des groupes américains vedettes de l'intelligence artificielle, qui propose une plateforme complète de développement d'applications d'IA d'entreprise et une famille d'applications d'IA d'entreprise clés en main, remonte à Wall Street ce jeudi. Le groupe a publié en effet des résultats supérieurs aux anticipations de marché, affichant des revenus de 78,4 millions de dollars en augmentation de 18%, des revenus d'abonnements de 70,4 millions de dollars et une marge brute ajustée de 54,7 millions (70% de marge). La perte ajustée par action a été de 13 cents. Hitesh Lath, directeur comptable, va prendre les fonctions de directeur financier dès demain à la place de Juho Parkkinen.

Hormel Foods, le groupe alimentaire américain connu pour ses viandes précuites, grimpe à Wall Street suite aux résultats trimestriels. Pour son premier trimestre fiscal 2024, le groupe a affiché des revenus stables à 3 milliards de dollars, à comparer à un consensus voisin de 2,9 milliards. Le bénéfice ajusté par action a été de 41 cents contre 34 cents de consensus. Pour l'exercice 2024, le groupe prévoit une croissance des ventes nettes de 1 à 3%, qui suppose une croissance des volumes dans les catégories clés. Le bénéfice net dilué ajusté par action est toujours attendu entre 1,51 et 1,65$.

Electronic Arts, l'éditeur américain de jeux vidéo, prévoit de supprimer environ 5% de ses effectifs mondiaux dans le cadre d'un plan de restructuration qui comprend également une réduction de l'empreinte immobilière. Le groupe s'attend à enregistrer des charges correspondantes allant de 125 à 165 millions de dollars. Les actions dans le cadre de ce plan devraient être finalisées en majeure partie avant la fin de l'année. L'an dernier, le groupe recensait environ 13.400 salariés dont deux tiers à l'international.

Apple devrait dévoiler cette année ses projets dans l'intelligence artificielle générative, a indiqué le directeur général du groupe à la pomme, Tim Cook, lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires hier. Cook a précisé que le groupe californien de Cupertino percevait un potentiel de progrès incroyable pour l'IA générative. "C'est pourquoi nous investissons actuellement de manière significative dans ce domaine. Nous pensons que cela ouvrira des opportunités de transformation pour les utilisateurs en matière de productivité, de résolution de problèmes et bien plus encore", a asséné le dirigeant d'Apple, qui semble néanmoins avoir été pour l'heure un peu plus lent que la concurrence dans le déploiement de tels outils, face aux avancées visibles de Microsoft - avec OpenAI - et d'Alphabet.

Cook affirme pourtant que l'IA était déjà à l'oeuvre "dans les coulisses" sur les produits Apple. Il promet plus de nouveautés et des fonctionnalités explicites d'IA plus tard cette année. Bloomberg a pour sa part précisé qu'Apple prévoyait d'utiliser l'IA pour améliorer la capacité de recherche dans les données stockées sur ses appareils. Cook indique que chaque Mac alimenté par le silicium Apple est en fait déjà "une machine IA extraordinairement performante. En fait, il n'existe pas de meilleur ordinateur pour l'IA sur le marché aujourd'hui".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du dimanche 14 avril 2024 au samedi 20 avril 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 avril 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/04/2024

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé, alors que des données économiques publiés jeudi ont montré que l'activité américaine était toujours dynamique étayant l'hypothèse que la FED…

Publié le 18/04/2024

Nouvelle journée hésitante sur la place américaine, alors que l'attention des opérateurs se porte désormais sur les résultats trimestriels des groupes...

Publié le 18/04/2024

La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, sur fond de résultats trimestriels mitigés et d’interrogation sur les contours de l'assouplissement monétaire promis par la Réserve fédérale…

Publié le 17/04/2024

En hausse en début de séance, Wall Street est rapidement retombé dans le rouge malgré quelques bons résultats d'entreprises et une légère accalmie sur...

Publié le 17/04/2024

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mardi, sur fond d'incertitude au Moyen-Orient, de remontée des taux obligataires et de propos prudents du président de la banque centrale américaine…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2024

Sur le plan statistique : Japon : 1H30 Inflation de mars Royaume-Uni : 8H00 Ventes au détail de mars Allemagne : 8H00 Indice des prix à la production de…

Publié le 19/04/2024

Ce matin, Tokyo perd 2,3%, Shanghai 0,18% et Hong Kong 1,14%.

Publié le 19/04/2024

Alstom a conclu un accord avec Knorr-Bremse AG pour la vente de son activité de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord pour un prix d'achat d'environ 630 millions d'euros. Le groupe…

Publié le 19/04/2024

Europlasma a procédé au tirage de la quatorzième tranche de 200 Oceane, sans BSA attachés, pour un montant nominal d’un million d’euros. Le spécialiste du traitement des déchets dangereux,…

Publié le 19/04/2024

16h00 en zone euroConfiance des consommateurs en avrilsource : AOF

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne