Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 091.86 PTS
-0.17 %
8 042.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
6 112.33
-0.2 %
DAX PTS
18 088.70
-0.27 %
Dow Jones PTS
38 383.60
-0.31 %
17 466.36
-0.03 %
1.068
-0.15 %

Wall Street : Nvidia et Super Micro sous pression

| Boursier | 256 | Aucun vote sur cette news

La Fed attendue au tournant

Wall Street : Nvidia et Super Micro sous pression
Credits Reuters

Le S&P 500 consolide de 0,5% désormais avant bourse ce mardi, le Dow Jones de 0,2% et le Nasdaq de 0,8%. Les deux événements marquants de la semaine sont la conférence GTC de Nvidia - qui débutait hier - et la réunion monétaire de la Fed - qui se tient ce mardi et mercredi. Nvidia semble toutefois s'essouffler en bourse après ses records successifs, les annonces d'hier n'ayant pas fait décoller le titre. Alphabet (Google) a pour sa part soutenu hier le Nasdaq en rebondissant dans l'espoir d'un accord avec Apple sur son outil d'IA Gemini. Sur le Nymex, le baril de brut WTI perd 0,3% à 81,9$. L'once d'or cède 0,3% à 2.156$. L'indice dollar avance de 0,5% face à un panier de devises de référence.

Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond à 10 ans s'affiche à 4,33%, contre 4,46% environ pour le '30 ans'.

Selon le rapport du jour, les mises en chantier de logements aux Etats-Unis pour le mois de février 2024 sont ressorties sur un rythme de 1,521 million d'unités, contre 1,45 million de consensus et 1,374 million un mois auparavant, en données révisées. Les permis de construire se sont établis sur un rythme de 1,518 million, contre 1,5 million de consensus et 1,489 million en janvier. Notons que les mises en chantier et permis du mois de janvier ont par ailleurs été révisés en hausse.

Demain, l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta du mois de mars sera communiqué à 15 heures, alors que le rapport hebdomadaire du Département américain à l'Énergie concernant les stocks pétroliers domestiques pour la semaine close au 15 mars sera dévoilé à 15h30. La décision monétaire de la Fed sera connue à 19 heures, avec un très probable nouveau statu quo laissant les taux inchangés sur les fed funds entre 5,25 et 5,50%. Le président de la Fed, Jerome Powell, tiendra sa conférence de presse à 19h30.

Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'un statu quo mercredi se situe à 99%. Elle est encore de près de 96% au 1er mai (réunion monétaire suivante). Il y a par ailleurs plus de 39% de 'proba' que la fourchette de taux des fonds fédéraux demeure entre 5,25% et 5,50% le 12 juin... Les opérateurs surveilleront donc demain soir très attentivement le 'dot plot' de la Fed, qui présente sous forme de graphique à points les prévisions en matière de taux des douze membres du comité de politique monétaire.

Dans l'actualité des entreprises cotées à Wall Street, PDD, Micron, General Mills, Chewy, BioNTech ou KB Home, dévoilent leurs comptes demain.

Jeudi, les opérateurs suivront les inscriptions hebdomadaires américaines au chômage pour la semaine close le 16 mars (13h30), l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie du mois de mars (13h30), la balance des comptes courants du quatrième trimestre (13h30 également), ainsi que l'indice flash PMI composite américain du mois de mars (14h45), les reventes de logements existants de février (15 heures) et l'indice des indicateurs avancés du Conference Board (même heure).

Accenture, Nike, FedEx, Lululemon, Darden Restaurants et FactSet, publient par ailleurs leurs comptes trimestriels jeudi.

Enfin, vendredi, les investisseurs suivront des interventions de Jerome Powell, Philip Jefferson et Raphael Bostic de la Fed.

Ailleurs dans le monde, la Banque du Japon vient d'abandonner ce mardi son taux d'intérêt à court terme de -0,1% pour fixer un nouvel objectif de 0% à 0,1%, avec une rémunération de 0,1% sur les réserves excédentaires des institutions financières. Les grandes banques locales ont relevé dans la foulée les taux d'intérêt sur les dépôts ordinaires en yens pour la première fois en 17 ans. La BoJ a donc mis un terme à 8 ans de taux négatifs, ce qui se traduira par des augmentations du coût du crédit chez Mitsubishi UFJ Financial Group, Sumitomo Mitsui Financial et Mizuho Financial.

Les valeurs

Nvidia perd du terrain avant bourse à Wall Street, alors que le groupe s'est montré pourtant offensif hier à l'occasion de l'ouverture de sa conférence GTC. Jensen Huang, son directeur général, a dévoilé comme attendu son GPU Blackwell, le successeur des GPU H100 et H200 déjà très convoités. Il s'agit selon le groupe de la puce la plus puissante au monde. Les puces H100 et H200 étaient déjà devenues les GPU incontournables pour les applications d'IA, faisant flamber les revenus des centres de données de Nvidia. "L'informatique accélérée a atteint un point critique : l'informatique générale s'essouffle", a déclaré Huang devant plus de 11.000 participants au GTC réunis en personne et plusieurs dizaines de milliers d'autres en ligne, pour son discours d'ouverture dans l'immense arène SAP Center de la Silicon Valley. "Nous avons besoin d'une autre façon de faire de l'informatique - afin que nous puissions continuer à évoluer, afin que nous puissions continuer à réduire le coût de l'informatique, afin que nous puissions continuer à consommer de plus en plus d'informatique tout en étant durable. L'informatique accélérée représente un progrès considérable par rapport à l'informatique à usage général, dans tous les secteurs".

"Nous avons besoin de GPU plus gros", a déclaré Huang. La plateforme Blackwell est conçue pour relever ce défi. Nommée en l'honneur de David Harold Blackwell, mathématicien de l'Université de Californie à Berkeley, spécialisé dans la théorie des jeux et les statistiques et premier chercheur noir intronisé à la National Academy of Sciences, la nouvelle architecture succède à l'architecture Nvidia Hopper, lancée il y a deux ans.

Super Micro Computer retombe avant bourse à Wall Street, alors que le fabricant de serveurs d'aide aux applications d'intelligence artificielle a déposé une demande en vue de la cession de 2 millions d'actions ordinaires. Le groupe a aussi accordé aux souscripteurs 30 jours pour acheter jusqu'à 300.000 actions supplémentaires. Le titre avait déjà décroché hier soir de plus de 6%. Il affiche toujours un gain copieux de près de 250% cette année. Le groupe technologique américain spécialiste des serveurs optimisés pour l'IA, qui pèse 56 milliards de dollars sur la place américaine, vient tout juste d'intégrer, hier lundi, l'indice large S&P 500. Notons que les serveurs Super Micro intègrent les puces IA avancées de Nvidia.

Tencent Music Entertainment, l'acteur chinois du streaming musical, coté à Wall Street, vient de publier ce mardi pour son quatrième trimestre fiscal des revenus totaux de 6,9 milliards de yuans, soit environ 971 millions de dollars, représentant un repli de 7% en glissement annuel. Toutefois, les revenus des abonnements musicaux ont fortement augmenté de 45% pour atteindre 3,42 milliards de yuans, environ 481 millions de dollars. Le bénéfice net trimestriel a été de 1,41 milliard de yuans ou 198 millions de dollars, en augmentation de 17% en glissement annuel. Le bénéfice dilué par ADS a été de 12 cents. Le consensus était de 14 cents de bénéfice ajusté par action pour 943 millions de dollars de revenus sur la période trimestrielle close. Les utilisateurs payants ont augmenté de près de 21%.

Pfizer, le géant pharmaceutique américain, a cédé pour 3 milliards de livres - ou 3,8 milliards de dollars - de titres du groupe à la marque de dentifrice Sensodyne, Haleon Plc. Il s'agit selon Bloomberg d'une première étape dans la réduction de la participation de 32% du groupe américain au capital du groupe britannique de produits de consommation. Ainsi, Pfizer a cédé plus de 790 millions de titres Haleon dont près de 600 millions à 3,08£ pièce. Dans le cadre de la réduction de la participation de Pfizer, Haleon lui rachètera pour environ 315 millions de livres de ses propres titres. La participation de Pfizer sera ramenée à 23%.

Meta Platforms consolide à Wall Street. Le groupe de Mark Zuckerberg devrait abaisser le prix de son abonnement mensuel pour Facebook et Instagram de 9,99 euros à 5,99 euros, à la suite de discussions avec les autorités de régulation de la vie privée, a déclaré mardi un haut responsable du groupe, cité par Reuters. La décision intervient alors que les utilisateurs critiquent de plus en plus ce service d'abonnement sans publicité lancé en Europe en novembre. Le service avait été lancé en réaction à la législation européenne sur les marchés numériques.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mercredi 17 avril 2024 au mardi 23 avril 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 avril 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/04/2024

Wall Street s'affiche un peu plus incertain néanmoins, après deux jours de sursautng...

Publié le 24/04/2024

Wall Street poursuit son rebond ce mercredi, soutenu cette fois par Tesla et Boeing...

Publié le 23/04/2024

Wall Street a poursuivi son rebond mardi entamé la veille, alors que la place américaine avait lourdement corrigé la semaine dernière avec notamment...

Publié le 23/04/2024

Alors que les indicateurs PMI montrent un ralentissement

Publié le 23/04/2024

Wall Street tente de poursuivre sa remontée avant bourse ce mardi, alors que la place américaine avait lourdement corrigé la semaine dernière avec...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2024

Ce matin, Tokyo a gagné 2,26%, Shanghai prend 0,53% et Hong Kong 2,15%.

Publié le 24/04/2024

La Bourse de Paris a conservé son biais haussier et a repris son chemin vers le plus haut historique et annuel inscrit le 28 mars dernier à 8.253,59 points. 

Publié le 24/04/2024

HighCo affiche une marge brute de 18,85 ME au T1 2024 (+0,5% PCC)...

Publié le 24/04/2024

Carrefour a enregistré au premier trimestre un chiffre d’affaires de 22,156 milliards d’euros en croissance de 13,5% à magasins comparables. Elle a été tirée par l’Amérique latine où la…

Publié le 24/04/2024

Au premier trimestre, Casino affiche un Ebitda ajusté après loyers dans le négatif à hauteur de 9,6 millions d’euros contre 34,5 millions d’euros, un an auparavant à la même époque. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WELCOME DAYS

Assurance Vie

Jusqu'à
170€ DE PRIME OFFERTE*

Découvrir

*Voir conditions