Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 091.86 PTS
-0.17 %
8 034.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
6 112.33
-0.2 %
DAX PTS
18 088.70
-0.27 %
Dow Jones PTS
38 326.32
-0.46 %
17 447.66
-0.14 %
1.069
-0.13 %

Wall Street en ordre dispersé, Nvidia chahuté

| Boursier | 285 | 5 par 1 internautes

Wall Street hésite ce mercredi, au lendemain d'un sursaut mené hier par le Nasdaq (+1,54%) avec Oracle et Nvidia...

Wall Street en ordre dispersé, Nvidia chahuté
Credits Reuters

Wall Street hésite ce mercredi, au lendemain d'un sursaut mené hier par le Nasdaq (+1,54%) avec Oracle et Nvidia. Les marchés ont réagi hier favorablement à des chiffres pourtant mitigés de l'inflation américaine pour le mois de février. Les opérateurs surveillent toujours de très près le dossier Nvidia, très volatil depuis son brutal retournement en baisse de vendredi. Hier soir, le titre s'était redressé de 7,2%. Ce jour, il retombe pour l'heure malgré un conseil de broker... Le S&P 500 rend 0,05% désormais à 5.172 pts, alors que le Dow Jones grappille 0,34% à 39.138 pts. Le Nasdaq perd 0,33% à 16.212 pts, toujours dépendant des humeurs de Nvidia.

Le Bitcoin s'affiche autour des 72.500$, en progression de plus de 8% sur une semaine. Sur le Nymex, le baril de brut WTI avance de 2% à 79,1$. L'once d'or grappille 0,3% à 2.173$. L'indice dollar cède 0,1% face à un panier de devises.

Hier, les marchés suivaient donc l'indice américain des prix à la consommation du mois de février 2024, qui est ressorti en augmentation de 0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus FactSet de +0,4%. Hors alimentation et énergie, éléments volatils, l'IPC de février progresse de 0,4% également par rapport au mois de janvier, alors que le consensus était de +0,3%. Sur un an, l'indice des prix à la consommation augmente de 3,2%, ou 3,8% hors alimentaire et énergie, contre des consensus de +3,1% et +3,7% respectivement... Le déficit budgétaire de février, annoncé dans la soirée hier, s'est affiché à 296,3 milliards de dollars, proche du consensus Bloomberg mais plus important que le consensus FactSet.

Les cours pétroliers progressent nettement après l'annonce d'une baisse surprise des réserves de brut aux Etats-Unis la semaine passée. D'après le Département américain à l'Energie, les stocks domestiques de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 1,5 million de barils lors de la semaine close le 8 mars à 447 mb. Le consensus tablait sur une hausse de 0,9 mb. Les stocks d'essence ont reculé de 5,7 mb (-1,9 mb attendu), et ceux de produits distillés ont progressé de 0,9 million de barils (-0,2 mb attendu).

Demain jeudi, le programme sera assez chargé, avec les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine se terminant le 9 mars (consensus 218.000, annonce à 13h30), l'indice des prix à la production du mois de février (même heure, consensus +0,3% par rapport au mois antérieur et +0,2% hors alimentaire et énergie ; +1,1% et +1,9% sur un an), ainsi que les ventes de détail de février (13h30, consensus +0,7% par rapport à janvier, +0,4% hors automobile, +0,2% hors automobile et essence). Les stocks des entreprises pour le mois de janvier seront aussi annoncés jeudi.

Enfin, vendredi, pour la journée des Quatre Sorcières, les investisseurs suivront l'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York du mois de mars (consensus -8), les prix à l'import et à l'export du mois de février, les chiffres de la production industrielles de février (consensus stable), et l'indice préliminaire du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan pour le mois de mars (consensus 77,4).

Selon l'outil FedWatch ce lundi, la probabilité que la Fed laisse ses taux inchangés au plus haut de plus de 20 ans le 20 mars, entre 5,25 et 5,50%, à l'occasion de sa prochaine réunion monétaire, se situe à 99%. La probabilité d'un statu quo supplémentaire le 1er mai, à l'occasion de la réunion suivante, atteint 88%. La probabilité d'une première baisse des taux le 12 juin reste conséquente, alors que la 'proba' de statu quo en juin se situe à 34%.

Parmi les grandes banques d'affaires de la place, notons que Bank of America vient de relever son estimation de bénéfice par action 2024 sur le S&P 500 à 250$, contre 235$ auparavant. Goldman Sachs précise pour sa part que les actifs à risque devraient continuer de progresser, tirés par une forte croissance économique aux Etats-Unis et un ralentissement de l'inflation. L'environnement macroéconomique serait donc suffisamment positif pour occulter le haut niveau des valorisations, alors que l'inflation sous-jacente devrait reprendre sa baisse... Enfin, s'exprimant à l'occasion d'un sommet australien, le patron de JP Morgan, Jamie Dimon, a indiqué qu'il ne pensait pas que la Fed devrait commencer à réduire ses taux en juin.

Dans l'actualité des entreprises à Wall Street, Lennar, Dollar Tree, Williams-Sonoma, UiPath et SentinelOne publient ce mercredi, tandis que les firmes Adobe, Dollar General, Ulta Beauty, Wheaton Precious Metals et Dick's Sporting Goods annoncent jeudi. Jabil publie enfin vendredi.

Les valeurs

Dollar Tree (-15% !), le détaillant discount américain, a publié pour son exercice fiscal 2023 des revenus en augmentation de 8% à 30,6 milliards de dollars, avec une progression à comparable de 5,8% pour l'enseigne éponyme et un recul de 1,2% chez Family Dollar sur le seul quatrième trimestre. Le bénéfice ajusté par action du quatrième trimestre a été de 2,55$, en augmentation de 25%, alors que le bpa ajusté de l'exercice a régressé de 18% à 5,89$. Le consensus pour le trimestre clos était de 2,65$. Pour l'exercice fiscal 2024 cette fois, le groupe envisage des revenus allant de 31 à 32 milliards de dollars, alors que le bpa dilué est anticipé entre 6,70 et 7,30$.

Dollar Tree prend des mesures après ce trimestre inférieur aux attentes. Le groupe dévoile des plans de fermeture de 970 magasins Family Dollar, dont 600 au premier semestre et 370 de plus au deuxième semestre. Le groupe a comptabilisé une charge de 594,4 millions de dollars pour l'optimisation du portefeuille et des charges de dépréciation du goodwill de 1,07 milliard de dollars, ainsi que 950 millions de dollars d'autres éléments sur le trimestre. Ainsi, Dollar Tree déplore une perte nette de 1,71 milliard de dollars au quatrième trimestre contre un bénéfice de 452 millions de dollars un an avant.

IBM (stable), le géant technologique américain, supprimerait des postes en marketing et communication selon CNBC. Le groupe aurait ainsi déclaré hier mardi aux employés de sa division marketing et communication qu'il allait réduire considérablement ses effectifs, selon une personne connaissant le sujet, citée par CNBC. Jonathan Adashek, directeur de la communication d'IBM, aurait fait cette annonce lors d'une réunion d'environ sept minutes avec des membres du personnel de l'unité, a déclaré la source, qui a demandé à rester anonyme car la nouvelle n'a pas été rendue publique. En décembre, le DG d'IBM, Arvind Krishna, avait déclaré à CNBC que l'entreprise "perfectionnait massivement" ses employés en matière d'IA, après avoir annoncé en août un plan visant à remplacer près de 8.000 emplois par l'IA.

Tesla (-3%) corrige encore ce mercredi à Wall Street, victime d'une dégradation de Wells Fargo. Le broker vient de revoir sa recommandation de 'pondération en ligne' à 'sous-pondérer'. L'objectif de cours de l'intermédiaire sur Tesla est fortement réduit, à 125$ contre 200$ auparavant. Le broker voit des risques en baisse sur les volumes de ventes alors que les réductions de prix ont un impact de plus en plus faible. Ainsi, Wells craint des livraisons décevantes et de nouvelles baisses de prix, qui devraient se traduire par des révisions en baisse concernant les estimations de bénéfice par action.

Eli Lilly (stable), le laboratoire pharmaceutique américain, a dévoilé un accord avec Amazon pour la livraison de médicaments via le service de vente directe aux consommateurs LillyDirect. Lilly avait lancé la plateforme en janvier pour permettre aux patients d'obtenir leurs médicaments, dont le traitement de l'obésité Zepbound, par livraison via la pharmacie en ligne Truepill. Désormais, les traitements envoyés à Lilly Direct Pharmacy Solutions seront livrés par Amazon Pharmacy ou Truepill selon la couverture maladie du patient, indique Reuters.

GE HealthCare Technologies abandonne près de 5% à Wall Street, alors que sa maison-mère GE va réduire un peu plus sa participation au capital du fournisseur d'équipements médicaux dans le cadre d'une émission sous forme d'offre secondaire de 14 millions d'actions, revue en hausse puisque 13 millions de titres étaient précédemment envisagés. GE HealthCare ne vend aucun titre dans le cadre de l'opération et ne recevra pas de produits de cession, alors que la transaction prend la forme d'un échange de dette contre actions.

Nvidia (-2%), dopé hier par l'allusion d'Oracle à un futur partenariat, reste volatil ce mercredi. Notons que Bank of America a rehaussé aujourd'hui son objectif de cours sur le géant des processeurs graphiques et d'IA de 925$ à 1.100$. Le broker maintient par ailleurs sa recommandation d'achat. BofA juge la valeur "toujours attractive", avant la conférence technologique GTC qui débute le 18 mars. L'intermédiaire constate que le PER du dossier demeure bien ancré dans la moyenne historique, malgré le rallye des derniers mois.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mercredi 17 avril 2024 au mardi 23 avril 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 avril 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/04/2024

Wall Street s'affiche un peu plus incertain néanmoins, après deux jours de sursautng...

Publié le 24/04/2024

Wall Street poursuit son rebond ce mercredi, soutenu cette fois par Tesla et Boeing...

Publié le 23/04/2024

Wall Street a poursuivi son rebond mardi entamé la veille, alors que la place américaine avait lourdement corrigé la semaine dernière avec notamment...

Publié le 23/04/2024

Alors que les indicateurs PMI montrent un ralentissement

Publié le 23/04/2024

Wall Street tente de poursuivre sa remontée avant bourse ce mardi, alors que la place américaine avait lourdement corrigé la semaine dernière avec...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2024

Ce matin, Tokyo a gagné 2,26%, Shanghai prend 0,53% et Hong Kong 2,15%.

Publié le 24/04/2024

La Bourse de Paris a conservé son biais haussier et a repris son chemin vers le plus haut historique et annuel inscrit le 28 mars dernier à 8.253,59 points. 

Publié le 24/04/2024

Les résultats de Lectra au 1er trimestre 2024 s'inscrivent dans les perspectives de l'année 2024...

Publié le 24/04/2024

AccorLe groupe hôtelier présentera son chiffre d'affaires du 1er trimestre.AirbusLe groupe aéronautique présentera ses résultats du 1er trimestre.AltenLe groupe technologique présentera son…

Publié le 24/04/2024

Le chiffre d'affaires de Casino est de 2,1 MdsE au T1 2024, soit -3,8% en données comparables...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WELCOME DAYS

Assurance Vie

Jusqu'à
170€ DE PRIME OFFERTE*

Découvrir

*Voir conditions