Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 094.97 PTS
-0.09 %
8 082.0
-0.05 %
SBF 120 PTS
6 137.58
-0.05 %
DAX PTS
18 693.37
+0.01 %
Dow Jones PTS
39 069.59
+0.01 %
18 808.35
+0.99 %
1.084
+0. %

Wall Street corrige en attendant la Fed !

| Boursier | 226 | Aucun vote sur cette news

Wall Street a sévèrement corrigé mardi soir avant le verdict de la Fed mercredi soir au sortir de son conseil monétaire, les vedettes de la veille...

Wall Street corrige en attendant la Fed !
Credits PivèsPictures

Wall Street a sévèrement corrigé mardi soir avant le verdict de la Fed mercredi soir au sortir de son conseil monétaire, les vedettes de la veille comme Tesla (-5,5%) ou Apple (-1,8%) retombant aussi vite qu'ils avaient rebondi... Le S&P 500 redonne ainsi 1,57% à 5.035 pts, le Dow Jones chute de 1,49% à 37.815 pts et le Nasdaq plonge de 2,04% à 15.657 pts, avant les comptes d'Amazon et la réunion de la Fed. McDonald's a par ailleurs, fait assez rare, raté le consensus de place sur le trimestre clos... Sur le Nymex, le baril de brut WTI cède 2% à 81$. L'indice dollar gagne en revanche 0,5% face à un panier de devises, tandis que le bitcoin chute à 57.000$.

Sur le front économique, l'indice du coût de l'emploi pour le premier trimestre a progressé de 1,2% d'un trimestre sur l'autre contre 0,9% de consensus - soit 4,2% sur un an contre 4% de consensus.

L'indice S&P Case-Shiller '20 City' ajusté des prix des maisons pour le mois de février a augmenté de 0,6% en comparaison du mois antérieur (+0,9% hors ajustements m/m et +7,3% sur un an - contre 6,7% de consensus). L'indice FHFA des prix de l'immobilier pour février a pour sa part progressé de 1,2% contre 0,1% de consensus...

L'indice manufacturier PMI de Chicago pour le mois d'avril 2024 est ressorti à 37,9, très inférieur au consensus de marché qui se situait à 45. L'indicateur était de 41,4 un mois auparavant. La lecture du jour montre une accélération de la contraction de l'activité manufacturière dans la région considérée.

L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board pour le mois d'avril 2024 s'est établi en forte baisse à 97, contre 104 de consensus de place et 103,1 pour la lecture révisée du mois antérieur.

Le rapport d'ADP sur l'emploi privé, les indices manufacturiers ISM et PMI, le rapport JOLTS sur les ouvertures de postes et le rapport hebdomadaire du DoE sur les stocks pétroliers domestiques, seront annoncés mercredi, mais c'est surtout la Fed qui retiendra l'attention dans la soirée, avec son communiqué monétaire qui sera suivi de la traditionnelle conférence de presse de Jerome Powell.

Il est extrêmement probable que la Fed laisse donc une fois de plus ses taux inchangés entre 5,25 et 5,5%, compte tenu du niveau toujours élevé de l'inflation, ainsi que de la résistance de l'emploi et de l'économie américaine. Toute la question est donc de savoir quand la banque centrale américaine sera en mesure d'assouplir enfin sa politique...
Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'un nouveau statu quo mercredi est de... 99% environ. Il y a même plus de 90% de probabilité que la banque centrale laisse encore ses taux inchangés le 12 juin, à l'issue de la réunion suivante, et encore plus de 75% de 'proba' que le statu quo persiste le 31 juillet. Il est ainsi possible que la Fed ne commence à réduire ses taux qu'en septembre ou novembre...

Jeudi, les opérateurs suivront l'étude Challenger, Gray & Christmas sur les annonces de licenciements des entreprises, la balance du commerce international des biens et services, les inscriptions hebdomadaires au chômage, les chiffres de la productivité non-agricole trimestrielle, ainsi que les commandes industrielles américaines.

Enfin, vendredi, sera annoncé le rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi pour le mois d'avril. L'indice PMI composite final d'avril et l'ISM des services seront aussi dévoilés le même jour. John Williams et Austan Goolsbee de la Fed interviendront par ailleurs vendredi.

Apple dominera la soirée de jeudi avec ses derniers résultats financiers. Amgen et Booking Holdings publieront également jeudi soir. ConocoPhillips, Cigna, Regeneron Pharmaceuticals, Zoetis, Moody's, Motorola Solutions, Monster Beverage, Coinbase, Block Inc, Cummins, Intercontinental Exchange et Southern Company, seront aussi de la partie jeudi...

Les valeurs

MicroStrategy (-17,6%), qui se présente comme un groupe software mais est surtout connu pour s'endetter pour acheter massivement du Bitcoin, a publié hier soir ses résultats trimestriels à Wall Street. Les revenus ont été de 115 millions de dollars, en recul de 5% et inférieurs au consensus de place. La perte nette a représenté 53 millions de dollars soit 3,09$ par titre, contre un bénéfice net de 461 millions de dollars un an auparavant. La marge brute a reculé à 74% contre 77,1% un an plus tôt. Les dépenses opérationnelles ont plus que doublé à 289 millions de dollars. Rappelons que le groupe a émis des obligations convertibles plus tôt cette année pour acquérir encore plus de Bitcoin. Selon les annonces d'hier, le groupe de Michael Saylor possède désormais 214.400 BTC pour une valeur voisine de 13,6 milliards de dollars.
MicroStrategy avait commencé à acheter du Bitcoin en 2020 pour se couvrir contre l'inflation. Comme le nombre total maximum de Bitcoins est de 21 millions, le groupe, principal détenteur corporate de BTC, se trouve à la tête de plus de 1% de ces unités... Le groupe a acheté 25.250 Bitcoins depuis la fin du quatrième trimestre pour 1,65 milliard de dollars, soit 65.232$ par BTC.

Paramount Global (-3,6%) a publié à Wall Street, pour son premier trimestre fiscal, un bénéfice ajusté par action de 62 cents à rapprocher d'un consensus de 35 cents. Les revenus ont totalisé 7,69 milliards de dollars contre 7,73 milliards de consensus FactSet. L'Oibda, bénéfice opérationnel avant dépréciations et amortissements, a atteint 987 millions de dollars sur une base ajustée, contre 754 millions de consensus. Paramount Global se sépare par ailleurs de son directeur général Bob Bakish, remplacé par un trio composé de Brian Robbins, CEO de Paramount Pictures, Chris McCarthy, DG de Showtime et MTV Entertainment Studios, et George Cheeks, CEO de CBS.
Rappelons que la famille Redstone, actionnaire de contrôle de Paramount, et le directeur général de Skydance Media, David Ellison, ont selon Bloomberg proposé des concessions aux autres investisseurs au capital de Paramount, alors que certains actionnaires souhaitaient que le groupe étudie d'autres alternatives. Shari Redstone envisage en effet une cession de sa participation à la firme média Skydance de David Ellison.

Tesla (-5,5%) avait annoncé plus tôt ce mois des plans de réduction des effectifs concernant environ 10% du personnel. 'The Information' croit savoir qu'Elon Musk aurait décidé de se séparer de plusieurs dirigeants dans le cadre des coupes. Ainsi, Rebecca Tinucci, à la tête de l'activité Superchargeurs, ainsi que ceux travaillant pour elle, quitteraient le constructeur. Daniel Ho, responsable des nouveaux programmes de véhicules, abandonnerait également son poste ce mardi. Ses équipes seraient aussi touchées. The Information indique que 500 emplois seraient concernés dans l'activité dédiée aux superchargeurs. Le nombre de salariés travaillant pour Ho n'est pas connu. Rohan Patel, responsable de la politique publique et du développement d'activité, avait annoncé son départ plus tôt ce mois, alors que son équipe doit être dissoute. Drew Baglino, en charge du développement des batteries, avait aussi fait état de son départ ce mois...

Microsoft (-3,2%) va investir 1,7 milliard de dollars dans le cloud et l'intelligence artificielle en Indonésie, sur une période de quatre ans. C'est ce qu'a indiqué le patron du géant de Redmond, Satya Nadella, lors d'une visite locale à Djakarta. Il s'agit donc d'un pari du groupe sur la plus grande économie d'Asie du Sud-Est, note Bloomberg. L'annonce a eu lieu suite à une rencontre de Nadella avec le président de la République d'Indonésie, Joko Widodo. "La révolution de l'IA va être le prochain virage majeur dans la courbe de croissance du PIB", a déclaré Nadella à Jakarta, devant des développeurs, ministres et dirigeants.

McDonald's (-0,2%%). Le géant de la restauration rapide a raté le consensus pour le trimestre clos. La croissance mondiale à comparable au premier trimestre n'a été que de 1,9%, une performance inférieure aux attentes, puisque les analystes anticipaient 2,3% de hausse. L'activité internationale a pesé sur la croissance, alors qu'aux Etats-Unis, l'expansion à restaurants comparables est relativement faible à 2,5%, en ligne avec le consensus, mais très inférieure aux 12,6% affichés sur la période correspondante, l'an dernier. Le bénéfice ajusté trimestriel par action a été de 2,70$ contre 2,72$ de consensus. Les dépenses opérationnelles ont augmenté de 2% à 3,43 milliards. Les revenus ont été de 6,17 milliards de dollars, en hausse de 4%, à comparer au consensus de 6,15 milliards.

Restaurant Brands (-4,1%) a dépassé pour sa part les attentes sur le premier trimestre, affichant des revenus de 1,74 milliard de dollars et un bénéfice net de 328 millions de dollars, pour un bénéfice par action de 72 cents. La croissance à comparable a été de 4,6%, avec des performances notables en Amérique du Nord. Le groupe a annoncé par ailleurs des plans d'investissement de 300 millions de dollars dans sa chaîne Burger King afin de rénover 1.100 restaurants aux Etats-Unis.

Coca-Cola (-0,4%) a rehaussé ses estimations de croissance pour l'exercice... Pour le premier trimestre fiscal, le groupe a réalisé des revenus de 11,3 milliards de dollars (+3%) à comparer à un consensus d'à peine 11 milliards, tandis que son bénéfice ajusté par action est ressorti à 72 cents contre 70 cents de consensus. En organique, les revenus ont augmenté de 11% en glissement annuel, alors que les volumes n'ont pourtant progressé que de 1%. Le géant des soft drinks profite donc toujours de l'effet prix et que la demande demeure robuste aux Etats-Unis et à l'international. La croissance organique en zone Europe, Moyen-Orient et Afrique a été de 15%, contre 7% en Amérique du Nord. Les prix moyens ont progressé de 13% dans le monde. Le groupe envisage toujours, pour 2024, un bénéfice ajusté par action en croissance de 4 à 5%, en ligne avec les attentes de marché, mais il relève donc sa guidance de croissance des revenus entre 8 et 9% en organique.

PayPal (+1,3%) a publié pour le premier trimestre un volume total de paiements de 404 milliards de dollars (+14%), supérieur aux anticipations des analystes, pour des revenus en augmentation de 9% à 7,7 milliards de dollars, également meilleurs que prévu. Les dépenses opérationnelles totales ont été de 6,53 milliards. La marge opérationnelle s'est améliorée de 84 points de base à 18,2% sur une base ajustée. Le bénéfice ajusté par action a été de 1,08$ selon une nouvelle méthodologie comptable, contre 85 cents un an auparavant. Sur l'exercice dans son ensemble, le bénéfice ajusté par action est attendu à 3,83$ et le bénéfice dilué par action est estimé à 3,65$.

Eli Lilly (+5,9%), le groupe pharmaceutique d'Indianapolis a annoncé pour son premier trimestre des profits supérieurs aux attentes. Les revenus ont atteint 8,8 milliards de dollars, en croissance de 26% en glissement annuel, contre 8,9 milliards de consensus. Le bénéfice net a grimpé de 67% à 2,24 milliards de dollars. Le bénéfice par action s'est apprécié de 66% à 2,48$. La guidance annuelle de revenus est relevée entre 42,4 et 43,6 milliards de dollars. Le bénéfice ajusté par action est désormais anticipé entre 13,50 et 14$.

3M (+4,7%), le colosse industriel du Minnesota, bondit à Wall Street ce mardi. Le groupe a dépassé les attentes de profits et de revenus pour le premier trimestre. Les revenus ont été de 8 milliards de dollars, pratiquement stables, alors que le bénéfice ajusté par action a représenté 2,39$, contre 1,97$ un an avant et 2,10$ de consensus. William Bill Brown va prendre les fonctions de directeur général le 1er mai, alors que Mike Roman passe président exécutif. Le groupe initie une guidance annuelle sur la base des opérations continues, avec un bpa ajusté attendu entre 6,80 et 7,30$.

Air Products & Chemicals (-0,7%) a affiché au deuxième trimestre fiscal un bénéfice ajusté par action de 2,85$ à comparer à un consensus de 2,69$. L'acteur des gaz industriels a réalisé des ventes de 2,98 milliards de dollars, contre un consensus de 3,05 milliards de dollars. Cependant, le groupe maintient une guidance annuelle de bénéfice ajusté par action allant de 12,20 à 12,50$. Le bénéfice ajusté par action du troisième trimestre est attendu entre 3 et 3,05$.

NXP Semiconductors (+3,6%), le concepteur néerlandais de semi-conducteurs, coté à Wall Street, a publié hier soir ses comptes, battant le consensus de profit pour le premier trimestre fiscal. Le bénéfice ajusté par action a été de 3,24$, à comparer à un consensus de marché de 3,16$ et un niveau de 3,19$ un an avant. Les revenus ont été de 3,13 milliards de dollars, quasiment stables en glissement annuel et en ligne avec les anticipations de marché. Le bpa ajusté de la période entamée est anticipé entre 3 et 3,41$, soit un milieu de fourchette de 3,20$ contre un consensus de 3,11$...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 18 mai 2024 au vendredi 24 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/05/2024

Si Nvidia s'est enflammé de plus de 9%, dopé par ses derniers résultats trimestriels, cela n'a pas suffi à soutenir les indices boursiers US...

Publié le 23/05/2024

Un marché tiraillé entre d'excellents chiffres de Nvidia et un risque d'austérité monétaire durable

Publié le 23/05/2024

Wall Street, qui avait terminé mollement sa séance hier sur des commentaires prudents provenant des Minutes de la Fed, se redresse aussi vite avant...

Publié le 22/05/2024

Wall Street s'est affiché en baisse mercredi, à la suite des multiples avis prudents de responsables de la Fed et en attendant le grand rendez-vous de...

Publié le 22/05/2024

Wall Street s'affiche en ordre dispersé ce mercredi, suite à des avis prudents de responsables de la Fed et en attendant le grand rendez-vous de la...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2024

La volatilité au plus bas de 4 ans et des Indices mitigés malgré le nouveau record sur le Nasdaq, porté par Nvidia, incitent à la prudence. L'intérêt sur les marchés dérivésindique une molle…

Publié le 24/05/2024

La Bourse de Paris a clôturé sur une note mitigée, malgré les excellents résultats trimestriels du fabricant américain de puces graphiques optimisées pour…

Publié le 24/05/2024

Le Conseil d’administration de TotalEnergies, réuni à l’issue de l’assemblée générale, a confirmé à l’unanimité sa décision de reconduire Patrick Pouyanné dans ses fonctions de…

Publié le 24/05/2024

Guerbet, spécialiste mondial des produits de contraste et solutions pour l’imagerie médicale, annonce la nomination de Hugues Lecat en qualité de président du conseil d’administration,…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne