En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-0.33 %
5 513.50
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 397.99
-0.42 %
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 483.65
-0.43 %
7 822.86
+0.49 %
1.113
-0.20 %

Une fin de trimestre sous le signe des excès

| Bourse Direct | 785 | 4.50 par 2 internautes

A la veille de la clôture du 1er trimestre 2019, le CAC40 conserve intactes les chances d’aller plus avant en amont de l’examen de santé de la microéconomie. A ce stade, on ne constate aucun signe de faiblesse caractérisé sur l’indice parisien. Certes, les dossiers emblématiques demeurent avec notamment le Brexit et les négociations commerciales sino américaines mais le retour des banques centrales depuis le début de l’année a non seulement écarté le risque récessif mais aussi redonné confiance. Pour autant, les excès des politiques monétaires ont provoqué une chute vertigineuse des taux qui ne suffit pas à garantir une reprise économique. En effet, celle-ci doit être aussi étayée par l’investissement réel et par la réduction d’un niveau d’endettement historique. Pour l’instant, nous maintenons un biais neutre ne serait-ce qu’au regard des divergences techniques. Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 0.06 % à 5296.54 dans un volume de 3.100 MDE.           

Les points sur le future avril sont, à la hausse, 5299 (MM20 jours), 5327 (50 % de retracement + haut annuel et + bas du 25 mars), 5338 (MM20 en 14H), 5351.50 (très sensible à TCT), 5392 (seuil d’invalidation du dernier signal baissier), 5414 (résistance de MT sur le cash), 5434/5447 (+ haute clôture et ouverture en base trimestrielle), 5445 (très fort en base hebdomadaire), 5494 (top automne 2018), 5528 (top 2018), 5546.80 (top automne 2018 sur le cash) puis 5657.44 (top 2018 sur le cash) voire 5735 (cible T2) et à la baisse 5280 (MM50 14H), 5236 (2ème warning à TCT), 5230 (MM50 semaines sur le cash), 5169 (MM50 semaines), 5133 (MM200 jours sur le future et 1er warning de MT), 5110 (MM100 semaines), 5062 (2éme warning à CT) puis 5004.50 (50 % de retracement) voire 4987 (MM100 jours et 1er seuil d’alerte de MT).

A très court terme, la configuration conservera un biais neutre entre 5336 et 5236.

D’un point de vue comportemental, il y aura la volonté de terminer le 1er trimestre de la meilleure des façons comme pour marquer des esprits encore perturbés par la reprise fulgurante de ce début d’année.  Ensuite et hors exceptionnel, les initiatives devraient être plus raisonnées jusqu’au démarrage de la publication des résultats de sociétés pour le premier trimestre 2019.

Structurellement, la configuration restera positive > MM50 semaines et qui plus est > MM20 jours sur le future avril. Au regard de la configuration de court terme, le risque d’une seconde vague corrective demeure en direction de la zone d’achat (voir graphique). Ce scénario se renforcerait < 5230 et serait remis en cause > 5336.

En stratégie, la dérive des prix se réalise conformément à la formation d’une figure en épaule/tête/épaule (figure baissière). A noter que le 2éme temps correctif doit absolument se réaliser d’ici le 05 avril. Sauf retour durable ou marqué > MM20 en 14H, les cibles raisonnables seraient les MM200 jours et 100 semaines voire la zone 5069/5029 dans un cas de figure plus extrême.   

Au plus près et compte tenu des indications techniques, on privilégiera l’arbitrage entre 5236 (SL < 5170) et 5336 (SL > 5395). Une invalidation corrective permettrait de cibler 5395 alors que la rupture de la figure renverrait a minima sur 5130. A moyen terme et comme indiqué plus haut, on attendra un mouvement plus profond pour solder le short mais aussi pour repasser long.  

Analyse réalisée au fixing du 28 mars.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires du groupe Econocom s'établit à 623 millions d'euros au 1er trimestre 2019, en croissance de 3,6% après application de la norme...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...