5 372.38 PTS
+0.08 %
5 371.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Une correction à l’horizon ?

| Bourse Direct | 497 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 cash a terminé la séance en baisse de 1,06 % dans un volume en hausse avec 3,353 MDE et sur la semaine, il a perdu 2,74 %.

Après une ouverture en gap baissier, le second (dit de continuation), entre 5096,19 et 5086,06 et le comblement du résidu du gap haussier du 24 avril, le CAC40 a rapidement accéléré sous la partie basse du canal baissier plusieurs fois testée mais jamais réellement enfoncée. Pourtant, mardi soir, le CAC40 était sur le point de valider un signal haussier mais l’escalade des tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis ont bloqué cette perspective en inversant brutalement le mouvement. Ce nouveau contrepied a ramené aussi sec l’indice sur la partie basse du canal baissier dans lequel il navigue depuis la mi-avril. Une fois de plus, le marché parisien teste cette zone mais cette fois, la pression a augmenté d’un cran puisque Wall Street, qui faisait preuve d’une solidité sans faille, montre à présent  quelques signes de faiblesse. A ce stade, seul le marché US pourrait encore éviter une consolidation plus profonde en direction de 4950 voire 4850.

Les points sur le future Août sont, à la hausse, 5065, 5115, 5140 puis 5154(important), 5168, la zone 5195/5212.5, puis la zone 5238/5241 et 5274 (important) et à la baisse 5045 et 5030, 5016.5 (majeure) puis 4973.5, 4924.5, 4909 et 4853. 

En intraday, la tendance a pris un biais négatif < 5135.

Graphiquement, la configuration c’est nettement dégradée en passant sous le pied du gap Macron. Seul un retour rapide au-dessus de 5115 puis de la MM20 en 14 heures située à 5135, permettrait de s’éloigner du danger et le retour au-dessus de 5157 (MM20 jours) de neutraliser à court terme la baisse. Ensuite, pour relancer la tendance, il faudra repasser 5250/5260.

A contrario, sous 5080 et surtout sous 5060, l’indice reste sous pression avec 5030/5020 comme prochaine zone de support. Ensuite, sans réaction, la glissade pourrait se poursuivre en direction 4990 puis 4950/4930 et pourquoi pas, le gap haussier du 1er mars laissé ouvert entre 4865,95 et 4897,48. Une zone qui serait la cible idéale pour couper ses positions shorts et éventuellement se repositionner à l’achat.

 

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 03/10/2017

Les marchés européens devraient continuer sur leur lancée d'hier et ouvrir en hausse ce mardi. Pas plus qu'hier, les investisseurs ne devraient donc se montrer perturbés par les tensions…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Communiqué de Presse    Montrouge, France, le 20 Octobre; 10:35 pm CET DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les…

Publié le 20/10/2017

Le gestionnaire d'actifs Amundi, filiale du Crédit Agricole, prévoit de supprimer 134 postes en France, selon des sources citées vendredi par le site de 'L'Agefi'.

Publié le 20/10/2017

Le titre General Electric a connu une journée de montagnes russes vendredi à Wall Street, avec un écart de 7% en cours de séance.

Publié le 20/10/2017

La politique de dividende reste fondée sur l'évolution du Cash-flow net courant par action.

Publié le 20/10/2017

Retour d'Assemblée générale...

CONTENUS SPONSORISÉS