5 302.17 PTS
-
5 266.0
-
SBF 120 PTS
4 251.13
-
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
24 797.78
-0.67 %
6 759.26
-0.30 %
Nikkei PTS
21 772.90
-0.90 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Les prix s’affolent sur les indices européens

| Bourse Direct | 507 | Aucun vote sur cette news

A ce stade, la configuration n’a guère évolué en ce milieu de semaine sur les indices européens même si la réaction du jour a été très foudroyante en termes d’écarts pour les vendeurs. Pour l’instant, les prix restent comprimés à l’intérieur d’une zone délimitée par le support trimestriel assez sensible des 5100 points et la moyenne mobile à 200 jours placée dorénavant à 5273 (+ bas à 5081.62 et + haut à 5188.14 sur le cash). Il est clair que pour envisager un directionnel plus fort à la hausse, il faudrait déjà que la volatilité retombe. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 1.10 % à 5165.26 dans un volume de 4.800 MDE.

 

Les points sur le future février sont, à la hausse, 5168, 5215, 5250, 5273 (MM200 jours), 5301 (MM200 jours sur le cash), 5316 (seuil d’inflexion à TCT), 5343 (sensible), 5358 (MM20 jours), 5375 (MM100 jours et niveau d’invalidation du dernier cycle baissier), 5377 (MM20 semaines sur le cash) puis 5390 (très sensible) voire 5450 (très fort) et à la baisse, 5057, 5051.21 (dernier + bas sur le cash), 4999 (MM20 mois sur le cash), 4972.50 (+ bas du 9 février sur le future), 4995/4961 (+ bas du mois d’août dernier sur le cash et le future), 4938.50 (pied du Gap haussier du 24 avril 2017), 4899 (MM20 mois sur le future), 4895/4876 (très important sur le cash) puis 4810.50 (+ bas du 18 avril 2017) voire 4746 (MM200 semaines sur le cash).

En base 14 heures, la tendance restera très négative < 5215 et qui plus est < 5175.

Structurellement, la configuration demeure très négative et tant que la MM200 jours restera résistance en clôture, il sera difficile d’entrevoir une embellie.  

A court terme, l’indice parisien continue de tergiverser depuis trois séances en partie basse au-dessus de 5100. Pour rappel, le maintien au-dessus de ce seuil de long terme serait la première condition à remplir pour espérer une détente voire un retour en grâce. Au-delà, la deuxième condition consisterait à reprendre solidement la MM200 jours. Ensuite, il sera bien temps de faire le point des problématiques actuelles et futures.

A l’inverse, la perte durable de 5100 serait de mauvais augure puisqu’elle signerait non seulement le retour des tensions mais aussi ouvrirait la forte perspective d’un décrochage en direction de la précédente ligne de crête débordée post élection de D. Trump. A noter que le niveau de retracement idéal en base mensuelle placé à 4617.75 sur le cash représente à notre avis le pire scénario sur cet horizon de temps. Bien entendu et pour ce faire, il faudrait déjà casser avec du volume les plus bas d’août 2017. Dans ce cas de figure somme toute très négatif, la zone 4895/4876 sera une étape de moyen terme déterminante avant 4746 (MM200 semaines).

En termes de stratégie, il faut privilégier le sens vendeur contre la zone 5175/5215 (stop > 5250) voire contre la zone 5250/5275 (stop > 5316). Attention aux pointes de volatilité et aux faux semblants surtout si rien ne vient étayer le mouvement. Pour ceux qui sont en position vendeuse, on peut toujours conserver sous la MM200 jours voire renforcer sur rupture nette de 5057. Sauf catastrophe, le niveau idéal pour alléger voire solder le short est illustré par une zone comprise entre le pied du gap du 24 avril 2017(4938.50) et la MM100 semaines (4895).

Dans le cas d’une correction majeure et pour les profils investisseurs, la zone 4746/4617 semble bien appropriée pour revenir à l’achat fort. Un retour durable au-dessus de la MM200 jours compromettrait cette perspective.

Analyse réalisée au fixing du 14 février.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

L'hôpital Asklepios Paulinen est un hôpital général de 316 lits situé à Wiesbaden, qui dispose de technologies de pointe...

Publié le 21/02/2018

Du nouveau au Conseil d'administration...

Publié le 21/02/2018

Dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan de restructuration financière, la société a émis le 21 février 2018...

Publié le 21/02/2018

Le site représente 100 M$ d'investissements...

Publié le 21/02/2018

CGG a finalisé la mise en oeuvre de son plan de restructuration financière   Paris, France - 21 février 2018 CGG annonce avoir finalisé le 21 février 2018 la mise en oeuvre…

CONTENUS SPONSORISÉS