En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 860.50
-0.27 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+0.00 %
DAX PTS
11 205.54
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.138
+0.15 %

Les marchés tentent de redonner vie au précédent cycle haussier

| Bourse Direct | 614 | Aucun vote sur cette news

Au-dessus de 4672, le CAC40 gardera un potentiel supérieur dont la cible idéale serait la zone 4826/4860 d’ici le 18 janvier (clôture de l’échéance janvier).L’amorce d’une éventuelle figure de retournement de court terme sur les indices mondiaux est surtout à mettre au compte de réactions techniques même si, derrière cette reprise, grandissent de nombreux espoirs. Sur le papier, cette perspective reste du domaine du possible alors que sur le terrain cela paraît encore très compliqué. Pour l’instant, les banques centrales ont décidé d’encourager la relance économique notamment en Chine mais également aux USA où la FED est prête à jouer la carte de la modération vis-à-vis de son programme de relèvement des taux. On peut dire qui ne manque plus qu’un bon accord commercial entre la Chine et les Etats Unis pour redonner vie au précédent cycle haussier. Du côté de l’Europe et de par le manque de réformes structurelles fortes, l’évolution économique dépendra une fois de plus des autres. Au fixing, le CAC40 a terminé en baisse de 0.38 % à 4719.17 dans un volume de 2.800 MDE.     

Les points sur le future janvier sont, à la hausse, 4731 (+ basse clôture trimestrielle de 2018), 4738 (MM20 jours), 4790/4802 (cibles intradray), 4814 (MM20 trimestres sur le cash), 4826 (1er niveau d’inflexion à CT), 4860 (1er seuil d’inflexion à MT sur le future), 4869.50 (haut du Gap baissier du 14 décembre), 4925 (MM50 mois sur le cash), 4926.50 (haut du Gap baissier du 6 décembre sur le future), 4935 (1er niveau de remise en cause du cycle baissier) puis 5035 (très important) voire 5079 (MM100 semaines) et à la baisse 4690/4681 (préalerte à TCT), 4672 (très important sur le cash), 4608 (seuil d’alerte de MT et MM200S très important), 4574 (MM50 mois sur le future), 4552/4546 (très fort future et cash) puis 4482.97 (cible mensuelle de retracement) voire 4443/4409 (MM20 trimestres sur le future et seuil systémique).

A court terme, la configuration conservera un petit biais haussier > 4681.75.

Structurellement, la phase d’accumulation à connotation haussière reste toujours valide à ce stade. Pour autant, on ne constate aucun signe caractéristique de reprise si ce n’est une volonté de progression en amont de la micro américaine.

Pour envisager une amélioration plus sensible, il faudra préserver 4672 sur le cash puis réussir à repasser plus franchement les premières lignes directrices de court terme et notamment la MM20 jours située désormais à 4738. Au-delà de cette ligne de tendance de court terme, une certaine neutralité serait retrouvée.

Pour autant, sous 4814 (MM20 trimestres sur le cash) et 4836 (1er niveau d’inflexion de MT sur le future janvier), il sera difficile d’envisager mieux. Pour rappel, le niveau de remise en cause du cycle baissier est situé à 5035.

Au plus près, l’indécision indicielle domine, ce qui n’est pas anormal à ce stade du timing événementiel. Il faut donc continuer de réaliser des écarts en attendant les prochains catalyseurs fondamentaux.

A notre sens, on peut conserver un biais acheteur > MM200 semaines (future janvier) et qui plus est > 4672, niveau très sensible en base trimestrielle sur le cash. A ce stade, le 1er objectif à 4738 a été touché et ponctuellement dépassé avec un plus haut à 4760.50. D’ici vendredi, on peut encore techniquement atteindre la zone 4790/4802 voire la zone 4826/4860 d’ici la clôture de l’échéance janvier.       

A contrario, il ne faudra pas insister < 4681.75 et qui plus est < 4640. Néanmoins, seule la rupture nette de la MM50 mois en clôture (future janvier) serait synonyme d’une réactivation du cycle baissier. En-deçà, on surveillera le comportement du marché sur la MM20 trimestres (future janvier).

Analyse réalisée au fixing du 07 janvier.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

8h00 en AllemagnePrix à la production en décembre14h00 en SuissePerspectives économiques mondiales du FMILes marchés américains sont fermés en raison du Martin Luther King Daysource : AOF

Publié le 21/01/2019

Casino a signé un accord avec des fonds gérés par Fortress en vue de la cession de 26 murs d’hypermarchés et supermarchés valorisés 501 millions d’euros, dont 392 millions d’euros seront…