En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.28 PTS
-0.27 %
4 925.00
-0.26 %
SBF 120 PTS
3 912.90
-0.14 %
DAX PTS
12 736.95
-0.92 %
Dow Jones PTS
28 369.42
+0.62 %
11 698.84
+0.55 %
1.182
+0.48 %

Le CAC40 aura-t-il les moyens de se reprendre fin 2020 ?

| Bourse Direct | 1201 | 5 par 2 internautes

Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en hausse de 0.97 % à 4871.87 dans un volume moyen de 2.500 MDE. Sans réelle tendance, les prix continuent d’évoluer au gré des intérêts spéculatifs mais, sur le fond, rien n’a vraiment changé ! Que faudra-t-il attendre des éléments fondamentaux alors que le bruit ne suffit pas à faire bouger les lignes ? A mon sens et compte tenu des multiples tensions, les marchés vont probablement être plus corrélés avec les considérations macro et microéconomiques, la faute désormais à une politique monétaire faillible et de moins en moins prompt à des largesses. Pour autant, la peur d’une déstabilisation des actifs risqués peut pousser à l’excès voire à la mise en place d’un énième QE ! En attendant, il faut espérer que la prise de pouls de la microéconomie américaine fasse de l’effet. A ce stade, tout semble possible d’ici la compensation d’octobre avec une préférence baissière sur le moyen terme !  

Les points sur le future Octobre  sont, à la hausse,  4887 (point d’inflexion de CT), 4892 (MM100 jours, important à CT), 4894 (MM20 jours), 4906 (MM200S, très sensible), 4916/4935 (très fort jusqu’au 08 octobre et fin octobre), 4966 (MM200 jours) puis 4992.10 = compensation de septembre voire 5075 (MM100S, a coiffé le marché depuis début juin/perdue pour longtemps ?) et 5098 (MM50 semaines)  et à la baisse, 4815, 4801 MM100 UT 1H00), 4785 (warning pour demain), 4769 (alerte de CT), 4747.50 (support majeur de MT, déjà testé), 4732/4723 (seuils mensuels forts sur le cash), 4704 (important sur le cash à MT), 4640/4616 (prochaines cibles de référence), 4570 (important) puis 4536 (Support mensuel = Span A future octobre, 4570 en octobre) voire 4471/4384 (Gap haussier du 26 mai et Kinjun trimestrielle).

A TCT, la configuration gardera un biais neutre > 4815.

A moyen terme, le signal reste baissier suite à la sortie du biseau symétrique (cassé fin septembre), suivie d’une double défense mais les prix sont toujours en dehors de la précédente figure. De ce fait le risque de rechute demeure au niveau fort !

A court terme, le maintien des prix sous la MM100 jours située désormais à 4892 (future octobre) laisse ouverte la perspective d’atteindre les cibles de retracement de moyen terme et notamment la zone intermédiaire placée à 4585/4570, dernier rempart avant que l’état de pré krach soit déclaré. Scénario mort > 4935 !

A très court terme, on ne peut exclure la perspective d’une réplique haussière « tentative d’invalidation du dernier cycle correctif » sous la forme de l’élaboration d’une ETEI (épaule/tête/épaule/ inversée), une figure en cours de réalisation depuis le 28 septembre (cf graphe). Pour produire à plein son effet (environ + 1.80 %), cette réplique ne doit pas être activée avant le 08 octobre et les prix ne doivent pas repasser < 4815 d’ici cette date. Dans ce cas, la projection ciblerait les 5000 points.

A contrario, la perte sèche de 4811 (d’ici mercredi) ou de 4830 (jeudi) motiverait un retour de bâton sur 4704 (très sensible sur le cash).

Compte tenu des derniers éléments, il est clair que l’arbitrage serait adapté jusqu’au 08 octobre (prochain temps fort). Dans ce sens, on essayerait de réaliser des écarts entre 4825/4815 et 4885/4895.

En résumé et sauf exceptionnel, il y a fort à parier que les marchés jouent la montre jusqu’à la micro US (à partir du 13 octobre). Pour l’instant et au regard des projections de moyen terme, la préférence reste baissière, difficile d’imaginer une sortie de crise à un horizon 3 à 6 mois. La mise en place d’un vaccin serait une bonne nouvelle mais ne résoudrait en rien les problèmes structurels qui pesaient avant le Covid-19. Attention donc à l’arbre qui cache la forêt !

Analyse réalisée au fixing du 05 octobre

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2020

Le groupe Total a déclaré mardi que la société Cray Valley, sa filiale française dans les résines, n'était pas à vendre.

Publié le 20/10/2020

Au cours des 9 premiers mois de 2020, l'endettement financier net de Vivendi s'est réduit de 926 ME...

Publié le 20/10/2020

APRR rappelle que les conséquences de la crise sanitaire continuent d'avoir un impact sur le trafic autoroutier...

Publié le 20/10/2020

"Nous sommes ravis de ces résultats qui ont montré un excellent profil immunologique"...

Publié le 20/10/2020

Le Groupe analyse avec attention les conséquences actuelles et potentielles de la crise...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne