En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
+0.05 %
5 467.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 386.46
+0.05 %
DAX PTS
12 374.66
+0.19 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.177
+0.15 %

Le CAC40 a testé son premier garde-fou

| Bourse Direct | 1020 | Aucun vote sur cette news

Dans le sillage d’un fixing de fin 2017 au rabais, le CAC40 a débuté 2018 de la pire des façons en venant tester en première partie de séance les premiers garde fous (+ bas à 5258.66 sur le cash). Le retour plus affirmé sous des lignes de tendance courtes, conjugué à la poursuite du rebond de l’euro (+ haut à 1.2082), ouvre à notre sens une fenêtre dite de volatilité comme anticipé sur nos précédentes analyses. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.45 % à 5288.60 dans un  volume de 2.100 MDE.

Les points sur le future janvier sont, à la hausse, 5289 (MM100 jours), 5318, 5337, 5361 (MM20 jours), 5371-5390 (sensible à CT), 5430 (niveau d’inflexion), 5450 (fort), 5460-5469.50 (sensible), 5520.50-5536.40 (+ haut 2017 sur le future et sur le cash) puis 5575 (très fort) voire 5635 et 5695 (cible 1er semestre 2018) et à la baisse, 5255/5242 (très important sur le cash et sur le future), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre), 5210 (MM200 jours), 5201.86 (important sur le cash), 5199 (MM200 jours), 5193 (fort sur le cash), 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash), 5176.50 (seuil d’invalidation et d’alerte à moyen terme), 5120/5114.50 (très important en base trimestrielle) puis 5087 voire 5025/4995.

En base 14 heures, la tendance conservera un biais négatif < 5320 et très négatif < 5290.

Structurellement, la configuration a pris une tournure plus négative. Du coup, le bas du range précédent illustré par la zone des 5320 points a fini par céder brutalement, ce qui ouvre la perspective du déploiement d’une vague C dont 5200 voire 5155 pourraient être le scénario du pire d’ici le 19 janvier (clôture du future janvier). Pour l’instant, les prix sont entrés à l’intérieur d’une zone encadrée par les MM100 et 200 jours situées actuellement à 5290 et à 5210. Il s’agit là, de la dernière sauvegarde du dernier cycle haussier activé fin août. Pour éviter une poursuite du mouvement correctif, il faudrait au minimum repasser au-dessus de 5320. Néanmoins et pour écarter tout risque de rechute, la MM20 jours placée à 5361doit redevenir un support fiable. 

Pour le mois de janvier, on surveillera à la baisse, 5265 sur le cash et 5242 sur le future qui sont les premiers garde fous du cycle haussier activé fin août (+ bas du jour à 5258.66 et à 5252.50). En-deçà, 5201.86 sur le cash et 5176.50 sur le future seront les dernières sauvegardes du dit cycle. Néanmoins, tant que la pointe basse du 29 août 2017 à 4995.07 n’est pas enfoncée, les chances de reprise resteront fortes. A noter que le niveau de support majeur à long terme est représenté par la zone 4890/4870.

En stratégie de fond, on peut conserver en clôture > 5200/5175 voire > 5125 dernier carat (à long terme) pour viser 5575 voire 5635/5695 au cours du premier semestre 2018.

Pour les stratégies très courtes, la période dite de volatilité estimée à la première quinzaine de janvier n’a pas tardé à s’activer. A moins d’un rebond foudroyant > 5371 d’ici le 11 janvier, il faut privilégier le sens vendeur < 5320 et qui plus est < 5290 dans le but de viser 5185 (meilleur niveau de retracement en base hebdomadaire). A noter une légère situation de survente en base journalière (cf graphique). 

Au plus près, on articulera désormais ses prises de risque entre 5320 et 5210 voire entre 5290 et 5155.

Analyse réalisée au fixing du 02 janvier.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...