En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.85 PTS
-0.07 %
5 375.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 257.86
-0.08 %
DAX PTS
11 549.96
-0.46 %
Dowjones PTS
25 922.88
+0.69 %
7 454.32
+1.00 %
1.135
-0.66 %

La phase de correction remise à plus tard

| Bourse Direct | 771 | Aucun vote sur cette news

Après avoir cédé 0.65 % la semaine dernière (clôture hebdomadaire à 5231.22), le CAC40 a repris de la hauteur ce lundi mais le peu de densité a empêché de retrouver une forte dynamique à l’entame d’une semaine qui sera très technique avec la clôture trimestrielle des contrats dérivés ce vendredi. Au sein d’un contexte économique sujet à des interprétations contrastées, nous verrons si les prochaines statistiques sensibles aux USA mais aussi en Chine et en Europe viendront conforter ou pas les dernières décisions de politique monétaire. Au regard de l’évolution de la configuration des principaux indices, il nous semble plus probable d’envisager une poursuite du mouvement de consolidation. Au fixing, le CAC40 a terminé en hausse de 0.66 % à 5265.98 dans un volume de 3.00 MDE.           

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 5258 (Tenkan Sen et 1er warning enfoncé vendredi en clôture), 5268 (seuil majeur de MT sur le future mars), 5277 (MM20 mois sur le cash), 5315 (fort), 5318.50/5326.50 (très fort sur le future), 5347 (très fort), 5354.79 (Gap du 08 octobre sur le cash), 5365 (très fort) puis 5400 (fort) voire 5440/5470/5495 et à la baisse 5203 (2éme warning de TCT), 5202 (MM20 jours), 5177 (MM50 semaines), 5161.50 (sensible), 5157 (MM200 jours sur le future et 1er warning de CT), 5128.75 (Kinjun Sen très fort à CT), 5119 (MM100 semaines sur future), 5080 (2éme warning à CT), 5031 (1er support majeur de MT), 5021.50 (pied du gap haussier du 12 février) puis 4999 (MM50 jours) voire 4964 (MM100 jours et cible vague C).

A court terme, la configuration restera très positive > MM20 jours.

D’un point de vue comportemental, les différentes clôtures de contrats dérivés prévues ce vendredi en Europe puis celle du VIX le 19 mars (indice de volatilité) donneront sans nul doute des indications intéressantes en amont de la prochaine réunion de la FED (20 mars) au moment où son président J.Powell ne cesse de justifier son changement de cap. Pour l’instant, les marchés européens jouent la montre !       

Structurellement, la configuration restera positive > MM100 jours et très positive > MM200 jours en base clôture hebdomadaire. On soulignera que le premier niveau d’inflexion majeur de moyen terme situé cette semaine à 5268 est resté résistance en clôture, ce qui souligne une certaine forme de prudence. Pour l’instant et d’ici la fin du trimestre, on peut dire que les chances d’aller plus avant resteront supérieures > MM50 semaines (5177). Néanmoins et comme indiqué plus haut, il va falloir de la matière pour déployer une nouvelle impulsion haussière en direction de la zone 5450/5470. Dans le cas contraire, la perte sèche de la MM100 semaines (5119 sur le future mars) replacera les marchés dans l’expectative.

En stratégie, la perspective d’une consolidation en trois temps reste notre préférence mais celle-ci pourrait être reportée à l’issue de l’échéance du 15 mars. Ce scénario serait ponctuellement remis en cause > 5315.

Pour les Day traders, on attendra un retour sur la MM200 jours ou sur la Kinjun Sen (vague A) pour jouer un pull back (vague B). Pour une approche de moyen terme, on attendra un appui sur les MM50 et 100 jours (vague C) pour reprendre l’initiative à l’achat. Ce scénario serait compromis > 5347.

Au plus près et pour ceux qui ont initié des positions vendeuses, on peut les conserver < 5315 et qui plus est < 5269 (MM100 1H).  Dans ce sens, on pourrait réduire la voilure sur 5203 mais de préférence autour de 5155, sachant que l’objectif optimal à court terme serait de solder le short au niveau du gap haussier du 12 février. En attendant et avec une préférence baissière, on peut arbitrer la zone 5270/5203.

Analyse réalisée au fixing du 11 mars.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/03/2019

Année solide malgré une provision pour prime...

Publié le 21/03/2019

Le chiffre d'affaires d'Esker pour l'exercice 2018 progresse de +14,2% et de +16% à taux de change et périmètre constants pour s'établir à 86,9 ME...

Publié le 21/03/2019

26,2 ME de trésorerie...

Publié le 21/03/2019

Au 31 décembre 2018, le Chiffre d'affaires de Réalités s'établit à 133,6 ME en progression de +3,6% par rapport à 2017...

Publié le 21/03/2019

La filiale d'Albioma Solaire France, détenant et exploitant les centrales photovoltaïques qui avaient été acquises auprès d'Eneco en décembre dernier, a souscrit un prêt long terme de 61…