En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 879.5
-0.45 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.06 %
1.136
+0.03 %

L’Italie s’assouplit, Paris sourit !

| Bourse Direct | 618 | 3 par 2 internautes

En amont d’une réunion du gouvernement italien ce soir à Rome, les indices européens ont déjà réagi favorablement au communiqué de Luigi Di Maio (vice président du Conseil)  qui se dit ouvert à un ajustement à la baisse du déficit à partir du moment où les mesures adoptées restent en place. Dans un contexte très tendu, ce premier pas a éveillé l’appétit pour le risque mais est-ce vraiment la fin du bras de fer entre l’Italie et Bruxelles ? Pour l’instant, le CAC40 a non seulement créé un Gap à l’ouverture mais aussi pris une marge plus confortable avec un seuil très sensible testé à deux reprises ces derniers jours. Pour autant, la dernière évolution haussière des prix n’offre pas toutes les garanties. On peut dire que le retour au-dessus de la MM100 semaines signerait une trêve alors que la perte de 4895 ouvrirait la perspective d’une nouvelle débâcle. Quoi qu’il en soit, nous doutons que les marchés prennent trop de risques en amont du G20 et des banques centrales. Au fixing du jour, le CAC40 a terminé en hausse de 0.97 % à 4994.98 dans un volume de 3.600 MDE.

Les points sur le future décembre sont, à la hausse, 5012 (2éme seuil d’inflexion à TCT), 5031 (MM20 jours), 5055 (1er seuil d’inflexion à CT), 5065 (cible en 14 heures), 5072 (MM100 semaines), 5098 (sensible à LT sur le future),  5150 (MM20 mois sur le future), 5175 (cible et seuil d’inflexion à CT), 5198 (très important à CT), 5236 (très fort-MM20 et 50 semaines = seuil d’invalidation) puis 5252 (très fort/MM200 jours) voire 5265 (MM100 jours) et à la baisse, 4955/4950 (seuil d’inflexion à TCT), 4930 (alerte à CT), 4908 (MM50 mois sur le cash), 4895 (très important sur le cash), 4875 (+ bas d’octobre), 4870 (partie basse du range actuel), 4802/4808 (très sensibles sur le future et sur le cash) puis 4782.50 (+ bas annuel sur le future) voire 4715/4672/4626 (cibles majeures et scénario du pire d’ici février 2019).

A court terme, la configuration gardera une connotation positive > 4955 mais restera négative < MM100S.

Structurellement et comme indiqué en préambule, les marchés achètent l’éventualité d’une détente sur le dossier italien. Bien entendu, il faut confirmer ce regain ponctuel par les faits, ce qui sera acté ou pas demain matin. A ce stade, les prix s’éloignent de niveaux sensibles en repassant au-dessus d’une ligne qui formait résistance au cours des quatre dernières séances.

Ce niveau situé à 4950/4955 sur le future décembre doit être préservé pour permettre le débordement de la MM100 semaines voire la réalisation d’un pull back contre la précédente ligne de support placé à 5175. Dans le cas d’une grosse déconvenue, le retour en partie basse serait assez dommageable dans le sens où le marché a anticipé une bonne nouvelle, ce qui pourrait provoquer un retour de bâton voire la rupture nette de 4895 cash et 4870 future.

En résumé, une réaction épidermique est possible mais le mouvement devrait être limité en amont du G20 et des banques centrales (BCE le 13 décembre et FED le 19).

Au plus près, le marché exploite et va continuer d’exploiter la moindre nouvelle pour desserrer l’étreinte baissière. A noter que les indicateurs se sont replacés à leur médiane, ce qui permet toutes les fantaisies à court terme. Le coup d’après étant risqué, il vaudrait mieux réagir sur signal. Pour l’instant, on peut conserver un biais acheteur > 4950 pour viser 5070/5100. Dans le cas contraire, on reprendrait la vente < 4930 pour viser 4870/4820.

Analyse réalisée au fixing du 26 novembre.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...