En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 406.86 PTS
+0.24 %
5 401.5
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 326.90
+0.00 %
DAX PTS
12 219.02
-
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.169
+0.14 %

L’intensité retombe un peu mais le CAC40 reste exposé

| Bourse Direct | 1214 | 5 par 6 internautes

Après avoir essuyé une forte dépression (- 5.35 % par rapport au top du mois d’août), le CAC40 a repris un peu de couleur en première partie de séance mais le risque correctif restera fort en base clôture sous la MM200 jours. Il faudrait donc au minimum repasser cette ligne de tendance de court terme sur plusieurs séances pour envisager une amélioration. Dans le cas contraire, une nouvelle extension baissière serait possible en direction des 50 % de retracement annuel voire sur une oblique qui passe par les plus bas du 1er trimestre 2018. On soulignera que les volumes sont plus étoffés lors des mouvements de baisse mais, à ce stade, on ne constate pas de capitulation de la part des investisseurs. A notre sens, ceux-ci maintiendront probablement leurs positions tant que le niveau de 5111 (future septembre) restera sauvegardé. Au fixing du jour, le CAC40 a terminé en baisse de 0.31 % à 5243.84 dans un volume de 3.700 MDE.   

Les points sur le future septembre sont, à la hausse, 5291 (MM200 jours), 5300 (partie basse de la figure et 1er seuil d’inflexion à TCT), 5358 (2éme seuil d’inflexion à TCT), 5384.75 (prix médian de l’été et 1er niveau d’invalidation), 5395 (MM20 jours), 5413 (MM100 jours  seuil d’invalidation  de la dernière figure baissière), 5474.50 (cible de rebond à CT) puis 5536 (top estival sur le future) voire 5549.50 (top du 15 juin sur le future) et à la baisse,  5276 (MM50 semaines/ important), 5241 (très sensible), 5231 (MM9 adaptative mensuelle sur le cash et 1er seuil d’alerte en base mensuelle), 5211 (cible de retracement en base hebdomadaire sur le cash) 5203 (50 % de retracement entre le plus bas et plus haut annuel) puis 5165 (partie basse du range annuel sur la semaine) voire 5119.50/5113 (cible idéale à la baisse sur le future septembre en base hebdomadaire).

A court terme, la tendance conservera un biais très négatif < 5358 et qui plus est < 5302.45.

Structurellement, les prix sont un peu remontés ce jeudi mais la reprise est fragile au regard d’un volume en matinée assez représentatif des craintes du moment. Il faudra donc que la détente soit plus durable pour motiver les acheteurs. Dans ce sens et comme exposé en préambule, le retour assuré > MM200 jours serait déjà une bonne chose car il permettrait au moins de rebondir vers 5360. Dans le cas contraire, les cibles sont claires et leur perte serait lourde de conséquence pour l’évolution des prix en fin d’année. Pour l’instant, l’assurance de Wall Street calme les velléités baissières mais reste à savoir pour combien de temps ?  

En stratégie de moyen terme, on peut garder l’espoir d’une issue plus favorable > 5203 car l’approche d’un timing événementiel important pourrait balayer l’ambiance délétère du moment. Dans le cas contraire, il ne faudra pas insister < 5111 (support essentiel en base mensuelle). 

Au plus près, les prix ont touché 5241 en fin de séance, seuil très sensible de moyen terme sur le future septembre. Mis à part les divergences en base horaire constatées hier et déjà gommées, le potentiel baissier en base journalière n’est pas épuisé. Au cas où et d’ici la BCE et FED (les 13 et 26 septembre), la zone 5203/5165 nous semble intéressante pour solder le short mais également pour repasser long. 

Pour l’instant, il faut en priorité chercher à réaliser des écarts avec un biais vendeur < 5302.45. Compte tenu de la pression qui reste tout de même présente, on peut arbitrer la zone 5241/5341 voire 5203/5291.

Analyse réalisée au fixing du 06 septembre.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Bel a lancé un projet de nouvelle organisation pour adapter et simplifier ses modes de fonctionnement et ses organisations, en particulier au niveau...

Publié le 20/09/2018

Recylex a pris acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune l'ayant déboutée de son action en responsabilité initiée à l'encontre des liquidateurs de…

Publié le 20/09/2018

Poxel a réalisé au premier semestre 2018 un résultat net de 7,3 millions d’euros, contre une perte nette de 9,7 millions d’euros au premier semestre 2017. Le chiffre d’affaires s’élève à…

Publié le 20/09/2018

Spineway, spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale (rachis), a annoncé le remboursement anticipé de 44 obligations…

Publié le 20/09/2018

Le Dr. Stephan A. Grupp, MD , Ph.D., un oncologue pédiatrique de premier plan à l'Hôpital pour enfants de Philadelphie et chef du département de thérapie cellulaire et de transplantation à…