En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
+0.68 %
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
+0.73 %
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.139
-0.02 %

Dérapage contrôlé !

| Bourse Direct | 679 | 4 par 1 internautes

Le CAC40 cash a terminé la séance en baisse de 0,73 % à 5341.63 dans un volume de 3,565 MDE. L’indice parisien baisse pour la 6ème séance consécutive dans un mouvement très canalisé.

Les dissensions au sein du camp républicain au sujet de la réforme fiscale américaine pèsent sur une tendance qui demeure solide. La volatilité est tout de même remontée à 14,70 sur novembre à 4 jours de l’échéance des marchés dérivés mais se maintient raisonnablement à 12,15 sur le mois de décembre. Les investisseurs demeurent très couverts, ce qui limite le risque d’une baisse violente. Enfin, la position ouverte sur le Future CAC40 a diminué de 6 000 contrats au cours de la séance de baisse de vendredi, signe qu’au moins quelques vendeurs se sont rachetés.   

Les points sur le future Novembre sont, à la hausse 5372 (important), 5393, 5404 puis 5428 et 5456 voire 5482 (important), 5511, 5532, puis 5549 voire 5600, et à la baisse 5330 (important) puis 5320, 5303 et 5257 (important) puis 5228 5177 voire 5141 (important).

En intraday, la tendance est neutre entre 5330 et 5372.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures), après avoir rompu sa ligne de tendance haussière de moyen terme en place depuis le 29 août, a poursuivi son mouvement de baisse à l’intérieur d’un nouveau canal baissier de court terme (cf. graphique joint en 1 heure). Sans former de figure de retournement haussière pour le moment, il donne trois indices de résilience possible. D’une part, la vive réaction sur 5300 pour rebondir de près de 50 points, d’autre part, la réintégration de la zone 5330/5372 identifiée depuis plusieurs semaines comme zone d’alerte. Enfin, on constate qu’il n’est pas allé s’appuyer sur le bas du canal baissierLa borne haute du canal se situe pour demain à 5450 et son franchissement donnerait un signal haussier à ne pas négliger. Reste que le sens demeure baissier pour le moment mais, compte tenu des éléments de force indiqués plus haut, la correction pourrait toucher à sa fin. En revanche, sous 5330 et surtout 5300, les cibles majeures sont lointaines et on pourrait viser 5257 voire 5141, réplique de la figure baissière qui a entrainé ce mouvement de correction.

Techniquement, sur le future CAC40, les oscillateurs en journalier et en deçà sont en zone de survente, ce qui indique un ralentissement du mouvement baisser sans pour autant déclencher de signal d’achat.

En stratégie, on alternera achats et ventes entre 5330 et 5372. Au-delà de ces bornes, on reprendrait un trading plus directionnel.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…