En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 220.96 PTS
-
4 230.50
-
SBF 120 PTS
3 317.69
-
DAX PTS
9 570.82
-
Dow Jones PTS
21 413.44
+2.24 %
7 635.66
+2. %

Déferlante virale sur les indices mondiaux

| Bourse Direct | 2085 | 4.33 par 6 internautes

Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en forte baisse de 3.94 % à 5791.87 dans un volume étoffé de 7.700 MDE. La compensation baissière des contrats dérivés aura donc sonné l’alarme post clôture et comme redouté au regard des contraintes techniques visibles en amont du fixing de l’échéance février. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’échéance mars débute très mal, une échéance trimestrielle qui aura beaucoup d’importance pour la suite (clôture le 20 mars). En résumé, le message des banques centrales serait-il devenu inaudible face au danger viral alors que les répercussions économiques négatives grandissent. A notre sens, les marchés misent sur une énième réponse monétaire pour parer au problème sanitaire ! 

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 5868 (MM200 14H00), 5875 (MM100 jours, nettement cassée au fixing), 5885/5890 (sensible future-cash, enfoncé en gap), 5894.50 (très fort jusqu’au 18 mars), 5938 (très fort jusqu’au 28 février), 5989-5996 (MM20 et 50 jours) puis 6027 voire 6111.41/6117 (top annuel sur le cash et historique sur le future) et à la baisse, 5791 (très important, testé !!), 5752/5742 (38.20 % en Fibonacci cash et future), 5655 (MM50 semaines cash), 5651/5630 (MM200 jours + cible de retracement idéale à un horizon semaines), 5606 (MM50 semaines future) puis 5641.10/5626.50 (50 % en Fibonacci cash et future) voire 5530/5511 (très important).

A TCT, la configuration a pris une connotation très négative < MM100 jours    

A un horizon semaines, la préférence était baissière et elle le reste au regard de l’évolution des indicateurs et notamment de la MACD qui a peu retracé. Une perspective qui pourrait être plus forte à partir du 2 mars. En attendant, l’évolution a pris une tournure très négative et en cassant une 1ère ligne de soutien de moyen terme à 5890, le CAC40 est en grande délicatesse. Pour autant, la marge avec les supports majeurs est encore confortable et notamment vis-à-vis de la MM200 jours placée à 5679 cash et 5651 future.

Structurellement et après un premier retour de bâton sans dommage en fin de semaine dernière, les prix s’écroulent brutalement après l’ouverture en Gap baissier (5991.50-5920.50) sous le 1er niveau sensible de moyen terme situé à 5890 cash et à 5885 future mars. L’évolution qui tendait à prendre un biais négatif, en a pris un sérieux depuis !  

En stratégies, les positions courtes ont été soldées avec fracas et il faudra attendre un signal positif ou les 50 % de retracement en Fibonacci pour reprendre l’initiative (SL < 5510 en clôture). En ce qui concerne les positions longues, on peut conserver > MM50 semaines = 5606 sur le future voire > MM100 semaines = 5442 sur le cash. L’écart est violent mais il n’y a rien de dramatique.

Au plus près, le sens vendeur est à privilégier < MM100 jours (SL > 5938 en clôture) mais attention aux effets d’annonces qui se voudront rassurants et à la réaction technique. En effet, l’évolution des prix a été tout simplement stoppée à 5791 (+ bas à 5760.50), oblique majeure qui passe par les plus bas du 3 décembre et 31 janvier (5683/5760.50). Un niveau sur lequel les vendeurs auront trouvé pitance en attendant de voir si ce palier cède ces prochaines heures ou jours.

Analyse réalisée au fixing du 24 février.        

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 4.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

Groupe ADP remettra, au nom de tous les donateurs, près de 200 tablettes à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), afin de permettre aux malades hospitalisés de garder le contact avec…

Publié le 02/04/2020

En raison des mesures de confinement adoptées par le Gouvernement français en vue de lutter contre la propagation du coronavirus, le Conseil...

Publié le 02/04/2020

Cet emprunt de Groupe ADP comporte 2 tranches d'un montant total de 2,5 MdsE...

Publié le 02/04/2020

Assemblée générale convoquée pour le 30 avril...

Publié le 02/04/2020

Ces trois dernières semaines, la situation s'est dégradée de manière brutale...