En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.65 PTS
-
5 373.0
+0.58 %
SBF 120 PTS
4 318.32
-
DAX PTS
12 331.30
+0.99 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
-0.08 %
1.149
-0.03 %

Coup de froid sur les marchés européens

| Bourse Direct | 742 | Aucun vote sur cette news

Dans le sillage d’un mois de novembre difficile (- 2.37 %), décembre commence assez mal sur le CAC40 qui perd pied en revenant à proximité de seuils sensibles de moyen terme testés mi-novembre (+ bas de séance à 5299.06). L’annonce dans la nuit du report du vote au Sénat américain sur la réforme fiscale aura donc provoqué des ventes symptomatiques de la nervosité du moment. Pour le reste, il n’y a vraiment pas d’inquiétude concernant la situation économique en Europe pas plus que sur les perspectives. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 1.04 % à 5316.89 dans un volume de 3.150 MDE. Sur la semaine, l’indice parisien aura cédé 1.36 %.

 

Les points sur le future décembre sont, à la hausse, 5373 (MM20 jours), 5425.75 (niveau d’inflexion du dernier signal baissier), 5467/5477 (sensible), 5528.50-5536.40 (+ haut annuel sur le future et sur le cash), 5575 (fort) puis 5620 (cible mensuelle) voire 5720 (cible annuelle)  et à la baisse, 5335, 5265/5250 (très sensible sur le cash et sur le future), 5253 (MM100 jours), 5248.79 (pied du Gap du 21 septembre), 5185 (seuil d’invalidation et d’alerte à moyen terme), 5180.25 (pied du Gap du 12 septembre sur le cash) puis 5125 (très important en base trimestrielle) voire 5117.89/5104.50 (pied du Gap haussier du 11 septembre sur le cash et le future novembre).

En base 14 heures, la tendance conservera un biais négatif < 5373.

Structurellement, les changements de caps sont radicaux ces derniers temps mais c’est surtout le comportement très versatile qui interpelle ces dernières semaines. De toute évidence, l’aspect psychologique souvent prépondérant a pris le pas sur l’aspect fondamental, ce qui laisse la porte ouverte à toutes les fantaisies spéculatives pour la quinzaine à venir en espérant que le moral des troupes s’améliore à l’occasion des prochaines réunions avec les banquiers centraux (la FED et la BCE les 13 et 14 décembre).

Pour l’instant, le constat est négatif avec le maintien en clôture sous la MM20 jours située désormais à 5373 sur le future décembre, ce qui remet en cause la dernière reprise. De plus, le niveau d’alerte à court terme représenté par la zone 5335/5315 a été ponctuellement enfoncé sur le future décembre, ce qui entretient le risque d’une chute plus profonde. Dans ce sens, 5265 sur le cash et 5250 sur le future (50 % de retracement du plus bas d’août au plus haut annuel) sont les derniers garde fous du cycle haussier activé fin août. Dans le cas d’une perte fracassante de ces paliers, 5200 sur le cash et 5185 sur le future seraient les dernières sauvegardes avant les 5125 points qui correspondent à un support majeur en base trimestrielle.    

A contrario, une bonne nouvelle peut bien sur retourner la situation à tout moment. On peut dire que le débordement net de la MM20 jours puis de 5394 serait une très bonne chose.

Techniquement, le seul point positif du jour est la bonne tenue des indicateurs au-dessus de leur médiane en base journalière, ce qui redonne certes une marge de manœuvre plus importante mais dans les deux sens (voir graphique).   

En stratégie de fond, on peut conserver au-dessus de 5200/5185 voire au-dessus de 5125 dernier carat (à long terme) pour viser éventuellement 5620 puis 5720 au cours du premier trimestre 2018. Pour les stratégies courtes et notamment celles initiées autour de 5265, les positions ont été soldées dès la rupture de 5335 et désormais, il faut attendre, soit un signal fort, soit 5185 (réplique baissière de la précédente figure).  

En intraday et exception faite des arbitrages intraday à la volée en fonction des indications techniques très courtes et du flux de nouvelles sensibles, il vaut mieux s’abstenir de prendre de trop fortes positions car l’indécision est importante.

Analyse réalisée au fixing du 01 décembre.

 

 

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

La levée de fonds de Genkyotex pourrait atteindre 9,225 ME...

Publié le 20/08/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 20/08/2018

Après la nomination en juin dernier de Pierre Pouletty comme président de Cromology, Wendel a annoncé l'arrivée le 27 août prochain de Loïc Derrien au poste de directeur général de Cromology.…

Publié le 20/08/2018

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure engagée à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande. Il a accordé à…

Publié le 20/08/2018

Transgene a finalisé la vente des droits de TG6002 (virus oncolytique) et TG1050 (vaccin thérapeutique contre l’hépatite B chronique) pour la Grande Chine à Tasly Biopharmaceuticals. Toutes les…