Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 094.97 PTS
-0.09 %
8 082.0
-0.05 %
SBF 120 PTS
6 137.58
-0.05 %
DAX PTS
18 693.37
+0.01 %
Dow Jones PTS
39 069.59
+0.01 %
18 808.35
+0.99 %
1.084
-0.01 %

NOTRE PARTENAIRE CITI

Citi est présent en France en tant qu'émetteur et apporteur de liquidité sur les warrants depuis 1994 et sur les turbos depuis 2004, Citi est aussi un des émetteurs de warrants les plus reconnus dans le monde (présent en Europe, en Asie, en Australie) et dispose de technologies avancées permettant de coter en continu* les warrants et turbos même en dehors des heures d'ouverture du marché de référence.

*Dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique.

interview

Communication à caractère promotionnel

Interview de Gabriel Sicouri
Directeur de l'Équipe Warrants et Certificats de Citi

Gabriel Sicouri - Photo Gilles Dacquin©

Bourse Direct permet la négociation en direct de tous les Warrants et Turbos Citi de 8h à 22h sur Accès Emetteurs.

Produits à effet de levier présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l’échéance.

En réalisant ces opérations sur Accès Emetteurs, l'investisseur bénéficie de :

  • La possibilité de négocier les Warrants et Turbos Citi de 8h jusqu'à 22h;
  • Tous les types d'ordres sont possibles (au marché, à cours limité, à seuil, à plage de déclenchement, ordres suiveurs, ordres stratégiques);
  • Liquidité assurée par l'émetteur entre 8h et 22h.

Les Turbos offrent un effet de levier plus important qu'un warrant traditionnel ou qu'un investissement direct sur l'actif financier. Cependant les Warrants et Turbos présentent un risque de perte en capital.

Comment les produits sont-ils cotés avant 9h et après 17h30 ?

Avant 9h et après 17h30, les cotations sont assurées par Citi en utilisant les contrats futures ou les cotations disponibles sur le sous-jacent sur d'autres bourses :

  • Warrants et Turbos sur indices européens

    Sur le CAC 40® ou sur les indices Européens disposant d'un contrat future négociable de 8h à 22h, les cotations des produits Citi sont indexées aux variations du contrat future relatif à l'indice. La même liquidité est alors disponible de 8h à 22h.

  • Warrants et Turbos sur sous-jacents américains, asiatiques ou sur matières premières

    Sur les indices sous-jacents américains (Nasdaq 100, S&P 500, Dow Jones Industrial, Apple, etc.) ainsi que sur les métaux précieux (or, argent) les horaires de cotation du marché de référence ou du contrat future relatif à l'actif sous-jacent permettent déjà de coter de façon normale jusqu'à 22h. Sur les actions américaines, entre 8h et 15h30, les quantités proposées sont réduites et les écarts de fourchettes sont augmentés par rapport aux heures d'ouverture de la bourse.

  • Warrants et Turbos sur actions françaises, européennes ou suisses

    Sur les actions françaises ou européennes, les Warrants et Turbos Citi sont cotés après 17h30 en utilisant à la fois les cotations présentes sur d'autres bourses (allemandes, américaines) lorsqu'elles sont disponibles et les mouvements des indices nationaux dont les contrats futures continuent à coter le soir. Le lendemain matin à l'ouverture, l'action française ré-ouvre sur la bourse de Paris et les cotations sur les Warrants et Turbos Citi reprennent normalement leur cours.

    Avant 9h et après 17h30, les fourchettes de prix et les quantités proposées à la négociation sur les Warrants et Turbos Citi sur actions françaises, européennes ou suisses sont moins avantageuses pour l'investisseur que celles offertes pendant les heures d'ouverture de la bourse, afin de refléter la baisse de liquidité disponible sur le sous-jacent.

  • Qu'en est-il de la désactivation des Turbos ?

    Les conditions de désactivation des Turbos restent inchangées : un Turbo ne peut être désactivé que pendant les heures d'ouverture du marché de référence du sous-jacent. Par exemple entre 9h et 17h35 pour un Turbo CAC 40®, ou 24h/24h pour les Turbos sur les matières premières et les devises.

Produits à effet de levier présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l'échéance.

Les produits CitiFirst sont des produits complexes qui peuvent être difficiles à comprendre. Ils s'adressent uniquement à des investisseurs avertis, professionnels ou non professionnels, disposant de connaissances suffisantes des spécificités de ces produits.

Les facteurs de risques sont notamment :

  • Risque de perte du capital : Les produits CitiFirst peuvent perdre tout ou partie de leur valeur notamment en raison d'une perte de valeur temps des Warrants, de désactivation des Turbos ou de franchissement de la Borne Basse des Certificats Bonus Cappés.
  • Risque lié à l'effet de levier : En raison de leur effet de levier à la hausse comme à la baisse, ce qui peut être favorable ou défavorable à l'investisseur, les produits CitiFirst peuvent connaître de grandes variations, voire perdre tout ou partie de leur valeur.
  • Risque de marché : Les produits CitiFirst peuvent connaître à tout moment d'importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir à la perte totale ou partielle du montant investi.
  • Risque de crédit : L'insolvabilité de l'émetteur peut entraîner la perte totale ou partielle du montant investi.
  • Risque de désactivation : La désactivation engendre un risque de perte totale et définitive du capital investi. Sur les Turbos Infinis et Infinis BEST l'ajustement du prix d'exercice et de la barrière désactivante accroit le risque de perte partielle ou totale en capital.
  • Risque de liquidité : L'absence totale ou partielle de liquidité peut entrainer une perte totale ou partielle en capital.
  • Risque lié au sous-jacent : Lors de la reconduction du contrat Future Brent, l'ajustement de la barrière de désactivation s'accompagne d'un changement de sous-jacent vers le contrat d'échéance suivante. Les Turbos sur actions US, devises et matières premières ont des horaires/jours de désactivation spécifiques figurant sur le site fr.citifirst.com. Sur une période de plusieurs jours, la performance de l'indice à levier des Leverage & Short peut être inférieure à la performance des composants de l'indice multipliée par le levier, ce qui peut ne pas être adapté à un investissement à long terme.

Les investisseurs sont invités à prendre connaissance des facteurs de risques énoncés dans les prospectus de base, disponibles gratuitement sur la page fr.citifirst.com/FR/Documentation-legale/Base-prospectus et dans les conditions définitives (« Final Terms ») disponibles gratuitement sur le site fr.citifirst.com dans la rubrique « Documents » de chaque fiche produit, afin d’établir si le produit correspond à leurs besoins et à leurs moyens. Le Prospectus de Base Warrants et le Prospectus de Base Certificats de Citigroup Global Markets Europe AG ont été visés par la BaFin (régulateur financier allemand) le 16 novembre 2022 et ont fait l'objet d'un certificat d'approbation par la BaFin à destination de l'AMF, ce qui ne doit pas être considéré comme un avis favorable.
Document communiqué à l’AMF conformément à l’article 212-28 de son Règlement Général.

Les Newsletters de notre partenaire

Consultez les points de marchés quotidiens de Citi :

LES PRODUITS DE BOURSE EXPLIQUÉS EN VIDÉOS

Les Turbos
Les Warrants

Communication à caractère promotionnel.

Produits à effet de levier présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l'échéance.

Les produits CitiFirst sont des produits complexes qui peuvent être difficiles à comprendre. Ils s’adressent uniquement à des investisseurs avertis, professionnels ou non professionnels, disposant de connaissances suffisantes des spécificités de ces produits.

Les facteurs de risques sont notamment :

  • Risque de perte du capital : Les produits CitiFirst peuvent perdre tout ou partie de leur valeur notamment en raison d'une perte de valeur temps des Warrants, de désactivation des Turbos ou de franchissement de la Borne Basse des Certificats Bonus Cappés.
  • Risque lié à l'effet de levier : En raison de leur effet de levier à la hausse comme à la baisse, ce qui peut être favorable ou défavorable à l'investisseur, les produits CitiFirst peuvent connaître de grandes variations, voire perdre tout ou partie de leur valeur.
  • Risque de marché : Les produits CitiFirst peuvent connaître à tout moment d'importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir à la perte totale ou partielle du montant investi.
  • Risque de crédit : L'insolvabilité de l'émetteur peut entraîner la perte totale ou partielle du montant investi.
  • Risque de désactivation : La désactivation engendre un risque de perte totale et définitive du capital investi. Sur les Turbos Infinis et Infinis BEST l'ajustement du prix d'exercice et de la barrière désactivante accroit le risque de perte partielle ou totale en capital.
  • Risque de liquidité : L'absence totale ou partielle de liquidité peut entrainer une perte totale ou partielle en capital.
  • Risque lié au sous-jacent : Lors de la reconduction du contrat Future Brent, l'ajustement de la barrière de désactivation s'accompagne d'un changement de sous-jacent vers le contrat d'échéance suivante. Les Turbos sur actions US, devises et matières premières ont des horaires/jours de désactivation spécifiques figurant sur le site fr.citifirst.com. Sur une période de plusieurs jours, la performance de l'indice à levier des Leverage & Short peut être inférieure à la performance des composants de l'indice multipliée par le levier, ce qui peut ne pas être adapté à un investissement à long terme.

Les investisseurs sont invités à prendre connaissance des facteurs de risques énoncés dans le Prospectus de Base, afin d’établir si le produit correspond à leurs besoins et à leurs moyens. Les Prospectus de base, Suppléments et les Conditions définitives (« Final Terms ») sont disponibles gratuitement sur le site fr.citifirst.com dans la rubrique « Documents » de chaque fiche produit. Le Prospectus de Base Warrants et le Prospectus de Base Certificats de Citigroup Global Markets Europe AG ont fait l'objet d'un certificat d'approbation par la BaFin à destination de l'AMF, ce qui ne doit pas être considéré comme un avis favorable.