Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 612.76 PTS
-0.32 %
6 615.50
-0.23 %
SBF 120 PTS
5 172.87
-0.25 %
DAX PTS
15 544.39
-0.61 %
Dow Jones PTS
34 935.47
-0.42 %
14 959.90
-0.59 %
1.187
+0. %

06/07 - 12h30 :Pétrole, Zew et ventes au détail

| B SMART | 471 | Aucun vote sur cette news
La tendance est en recul à la mi-journée sur le CAC 40 !
Les investisseurs ont pu suivre depuis le début de la matinée le cours du pétrole qui grimpe aux alentours des 77,5 dollars, soit une progression de 50% depuis le début de l’année.

En cause les tensions au sein de l’OPEP+ qui ont poussé les membres de l’organisation à annuler leur réunion prévue hier sans fixer de nouvelle date, alors que cette réunion était elle-même prévu suite aux échecs de négociation la semaine dernière. En cause, le refus des Emirats Arabes Unis de rester sur la distribution des quotas actuels et sa volonté d’augmenter son volume de référence de production.

Pour rappel, en Avril 2020, au plus fort de la crise sanitaire, les membres de l’OPEP+ avaient pris la décision de retirer un volume de 9,7 millions de barils journaliers du marché fin de contrebalancer la chute de la demande et donc des prix. Une réduction qui avait ensuite été répartie entre les différents pays de l’OPEP+ et c’est là que se situe le problème : pour répartir les volumes de production à la hausse ou à la baisse les membres de l’OPEP+ font appel à des quotas, calculés à partir de leur volume de production de référence.

Or ces fameux quotas et volumes de référence ont été arrêtés en 2018, et c’est là le principal argument des Emirats Arabes Unis, qui clame que la réalité de son volume de production de référence en 2018 n’est plus celle d’aujourd’hui. Cette capacité totale de production serait passée de 3,17 millions de barils par jours en 2018 à 3,8 millions de baril par jour selon le pays et ce dès avril 2020 soit juste avant la réduction de production. Les Emirats Arabes Unis demandent donc que leur quota de production soit revu en conséquence. Demande rejetée par l’Arabie Saoudite, dont le volume de référence se situe lui à 11 millions de barils par jour.

La réunion qui devait se tenir hier à la suite donc des négociations infructueuses de la semaine dernière avait pour but d’entériner une augmentation de la production de pétrole de 400 000 barils journaliers chaque mois à partir d’août afin de s’assurer une remise sur le marché de 2 000 000 de barils par jour supplémentaires à la fin de l’année, conformément au vœu de l’OPEP+ de revenir sur des volumes de production similaires à ceux d’avant la crise d’ici à Avril 2022. L’incapacité de l’organisation à trouver un accord en l’état fait à présent craindre une guerre des prix entre Emirats Arabes Unis et Arabie Saoudite voire une sortie des Emirats Arabes Unis de l’OPEP+ à plusieurs analystes.

Côté statistiques à la mi-journée,
Les investisseurs ont pu prendre connaissance des ventes au détail en zone euro pour le mois de mai. Celles-ci progressent de 4,6% en mai par rapport au mois d’avril, des ventes au détail qui dépassent les attentes en annualisé progressant de 9% contre 8,2% attendu.

L’indice Zew du sentiment des investisseurs en Allemagne reste de son côté à un niveau élevé en juillet même s’il recule fortement. Il passe de 79,8 au mois de juin à 63,3 pour le mois de juillet là où les analystes attendaient une baisse plus modérée. Un niveau qui indique selon l’institut que la situation économique continue de se normaliser en Allemagne.

Côté valeurs, notons que Alstom signe la plus forte baisse du CAC 40 alors que le groupe ferroviaire a annoncé tabler sur un flux de trésorerie libre négatif de près de 2 milliards d’euros pour le premier trimestre de son exercice décalé 2021/2022 en lien avec la stabilisation de plusieurs projets issus de l’activité ferroviaire de Bombardier.

Virbac relève de son côté ses perspectives financières pour 2021 afin d’intégrer « un excellent dynamisme sur les premiers mois de 2021 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/07/2021

La Bourse de Paris clôture dans le rouge ce soir après une journée en dents de scie.Le CAC termine à -0.32% Pour s’établir à 6 613 pts.Les…

Publié le 30/07/2021

Le groupe ABC arbitrage procède à la distribution du solde sur dividende 2020 d'un montant de 0,18 euro par action ordinaire...

Publié le 30/07/2021

Le chiffre d'affaires ressort à 12...

Publié le 30/07/2021

Les casinos du groupe ont pu réouvrir à partir du 19 mai 2021

Publié le 30/07/2021

Après un premier semestre 2020 marqué par sa grande résilience, le Groupe Bolloré affiche au premier semestre 2021 une progression à périmètre et taux...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne