Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
0. %

30/07 - 12h30 : Le CAC 40 hésite à la mi-journée

| B SMART | 961 | Aucun vote sur cette news
Le CAC 40 oscille autour de l’équilibre à la mi-journée.

La dynamique qui a porté les actions hier semble s’essouffler.

Les investisseurs sont partagés entre une réunion de la Réserve fédérale confuse, une croissance américaine pour le deuxième trimestre en dessous des attentes et des résultats décevants pour certaines entreprises. Ils devront d’ailleurs digérer encore aujourd’hui une nouvelle avalanche de résultats.

Côté statistiques, les investisseurs ont pu très tôt aujourd’hui regarder le PIB en France qui se redresse de 0,9% au deuxième trimestre 2021, après être resté stable au trimestre précédent, selon l'Insee. L’inflation toujours en France elle ralentit en juillet avec une augmentation de 1,2% contre 1,5% le mois précédent.


En Allemagne, la croissance elle rebondit de 1,5% au deuxième trimestre 2021 après une contraction de 2,1% sur les trois premiers mois de l'année.
En Zone euro le PIB bondit lui de 2% toujours au deuxième trimestre.

De l’autre côté de l’Atlantique ils pourront aussi regarder cet après-midi l’indice PMI de Chicago et l’indice de confiance de l’Université du Michigan pour le mois de juillet.

Les valeurs à suivre maintenant en France,

Renault qui a indiqué avoir renoué avec les bénéfices au premier semestre en dégageant un profit de 354 millions d’euros, contre une perte record de 7,3 milliards un an plus tôt.

Schneider Electric en hausse après avoir a relevé ses objectifs pour l'exercice 2021 pour la deuxième fois de l'année, après avoir enregistré des performances record et supérieures aux attentes au premier semestre. Sur la période de janvier à juin, le résultat net du groupe a doublé, à 1,56 milliard d'euros contre 775 millions d'euros au premier semestre de 2020.

EssilorLuxottica est en hausse aussi à la mi-journée. Le groupe a revu en hausse ses objectifs financiers pour l'année en cours, après avoir dépassé au premier semestre ses niveaux de résultats d'avant la crise.

Vinci renoue avec les bénéfices au premier semestre. Le géant du BTP a dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net de 682 millions d'euros, à comparer avec une perte nette de 294 millions d'euros sur la même période de 2020. Il a par ailleurs annoncé ne pas s’attendre pas à retrouver dès cette année le niveau de profitabilité d'avant la pandémie en raison du poids des activités de concessions.

Legrand a relevé son objectif de chiffre d'affaires pour 2021, à la suite d'une hausse de ses résultats au premier semestre. Le spécialiste des infrastructures électriques vise désormais une croissance organique de son chiffre d'affaires d'au moins 10% cette année, contre une hausse comprise entre 4% et 7% auparavant.

Engie qui fait état de performances en nette hausse au titre du premier semestre, avec notamment un résultat net récurrent part du groupe de 1,4 milliard d'euros.

Iliad. En marge de l’annonce de ses résultats du premier semestre, l’opérateur télécom a annoncé son intention de lancer une OPA sur ses propres titres au prix de 182 euros par action.

Enfin L'Oréal et Hermès qui publient tous les deux des résultats en nette progression au premier semestre. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne