5 305,09
-0,51 %
5 279,50
-0,26 %
4 225,10
-0,48 %
6 253,12
-0,29 %
DAX
12 631,01
+0,02 %
5 788,36
+0,00 %
21 080,28
-0,01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Semaine indécise mais équilibrée

| Bourse Direct | 548 | Aucun vote sur cette news

Analyse Hebdomadaire du CAC40

Opinion Neutre positive (N +)

Résistances: 4845, 4857 (pivot de CT), 4872/4879 (niveau sensible), 4900, 4926.50 (+ haut annuel),  puis 4976/5013 voire 5070/5090 (très fort).

Supports: 4752/4746 (pivot de CT cash-future), 4708/4692.50 puis 4668 voire 4640/4610 (seuil sensible à MT cash-future).

Après avoir touché un seuil sensible et réalisé un point bas à 4748.90 (mardi dernier), le CAC40 a rebondi vivement vendredi (+ haut à 4847.47) pour ne céder que 0.30 % sur la semaine passée en terminant à 4825.42. A noter que le mois de janvier s’était conclu par une perte de 2.33 % (clôture annuelle 2016 à 4862.31).

Ce début du mois de février a été plus équilibré grâce notamment à des indications macro et microéconomiques encourageantes. Alors que les problématiques politiques et économiques continuent de créer des divergences, la réunion de la FED était très attendue le 1er février mais l’approche prudente de sa présidente n’a fait qu’entretenir l’indécision qui domine ces trois dernières semaines. En effet, Janet Yellen semble vouloir se laisser du temps pour apprécier l’impact des récentes et futures mesures du nouveau président des Etats Unis, ce qui, par voie de conséquence, a signé le retour de la spéculation et refroidi les investisseurs.

Cette semaine, le calendrier des publications de résultats trimestriels se densifiera avec une montée en puissance des sociétés européennes avec notamment BNP Paribas, Vinci (7 février), Sanofi (8 février), Natixis, Faurecia, Publicis, Legrand, Pernod Ricard, Société Générale, Total (9 février) et Kering, ArcelorMittal et Renault (10 févier).

Structurellement, on ne constate aucun signe de faiblesse caractéristique, juste une phase assez longue de digestion induisant un pli baissier à court terme. Pour rappel, le CAC40 s’était apprécié de 13 % post élection D. Trump (4344.88-4929.60) pour céder au pire 3.67 % post investiture (4929.60-4748.90).

Sur le fond, la tendance restera solide au-dessus de la zone 4752/4748 et surtout au-dessus de la zone 4640/4610 (seuil principal d’alerte à moyen terme). Les chances de poursuivre plus avant garderont donc du sens au-dessus de ces lignes de tendance. Ensuite et pour espérer un mouvement plus conséquent, il faudra déborder les extrêmes du triangle inversé situés cette semaine à 4872 et à 4708. Le débordement ou la perte de ces seuils techniques pourrait induire une réplique d’une centaine de points. 

En stratégie, le principal souci consiste à gérer le manque de directionnel. Nous pensons toujours que la configuration caractéristique d’une phase de reprise débouchera sur de nouveaux plus hauts annuels. En terme de timing, cette situation devrait se débloquer d’ici la mi-février voire au plus tard mi mars. De ce fait, il faut garder une préférence pour l’arbitrage en privilégiant l’achat sur repli ou sur signal !

Sur le future février, on travaillera au plus près 4858/4745 voire au plus large 4872/4708. Afin de  renforcer les positions, il faudra surtout s’assurer que le mouvement est étayé d’éléments fondamentaux.

L’hésitation persistante n’a pas permis à l'indice de volatilité de remonter significativement. En effet, l’indice de la peur est resté assez bas, terminant même la semaine en retrait de 4.63 % à 14.65. Celui-ci évolue en quelque sorte à mi-chemin entre son niveau de support de long terme situé à 11.50 et la MM20 semaines placée à 17.35.

 

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
EUTELSAT : contrat au Burkina Faso
PARIS
EUTELSAT : contrat au Burkina Faso
Eutelsat Communications a officialisé à l'occasion de Discop Abidjan, la signature d'un contrat pluriannuel avec la Société burkinabè de télédiffusion...
info-expert
CONTENUS SPONSORISÉS