Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 622.02 PTS
+1.16 %
7 674.50
+1.53 %
SBF 120 PTS
5 769.14
+1.16 %
DAX PTS
18 407.07
+1.29 %
Dow Jones PTS
40 415.44
+0.32 %
19 822.87
+1.54 %
1.089
+0. %

Le CAC 40 rebondit d'un peu plus de 1% après le premier tour des législatives

| AOF | 577 | Aucun vote sur cette news
Le CAC 40 rebondit d'un peu plus de 1% après le premier tour des législatives
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens - et en particulier français - ont rebondi grâce à un certain recul du risque politique en France à la suite du premier tour des élections législatives. Le spread franco-allemand a reculé d'environ 6 points de base. Le rebond du marché parisien a bénéficié en particulier aux secteurs sanctionnés après l'annonce de la dissolution : la banque, la construction, les concessions et les services aux collectivités. L'indice CAC 40 a gagné 1,09% à 7561,13 points après avoir atteint 7688,20 points ce matin. L'EuroStoxx50 a progressé de 0,85% à 4935,77 points.


A Paris, Airbus (+2,64% à 131,64 euros) a enregistré une des plus fortes hausses du CAC 40 après l'annonce d'un accord contraignant avec le producteur américain d'aérostructures, Spirit AeroSystems. Celui-ci comprend l'acquisition potentielle d'activités majeures liées à Airbus, notamment la production de sections de fuselage de l'A350 à Kinston (Caroline du Nord, États-Unis) et à Saint-Nazaire (France), la production des ailes et du fuselage central de l'A220 à Belfast (Irlande du Nord) et à Casablanca (Maroc), ainsi que la production des pylônes de l'A220 à Wichita (Kansas, États-Unis).

Moins d'une semaine après l'annonce de la fin des négociations avec le consortium mené par Onepoint, Atos est parvenu à un accord sur les principaux termes d'un plan de restructuration financière avec un groupe de banques et de détenteurs de ses obligations. Ses créanciers financiers deviendront ainsi ses principaux actionnaires. L'action Atos reste volatile. Après avoir atteint un plus haut ce matin à 1,22 euro, le titre a perdu 0,34% à 0,983 euro. Le groupe informatique en difficulté a rappelé que ce plan entraînera une dilution massive pour ses actionnaires actuels.

A l'instar des autres secteurs ayant fortement souffert de l'annonce inattendue de la dissolution de l'Assemblée nationales, les banques rebondissement nettement au lendemain du premier tour des élections législatives. Société Générale (+3,10% à 22,60 euros), Crédit Agricole (+2,83% à 13,10 euros) et BNP Paribas (+3,91% à 61,86 euros) figurent parmi les principales progressions de l'indice CAC 40. Cette hausse intervient sur fond d'un certain recul du risque politique en France, comme en témoigne la compression du spread franco-allemand.


Les chiffres macroéconomiques du jour

L’indice des directeurs d’achat s’est replié de 46,4 en mai à 45,4 en juin pour le secteur manufacturier français, mettant en évidence une accélération de la contraction par rapport au mois précédent, a indiqué S&P Global. Il était attendu à 45,3.

L’indice des directeurs d’achat s’est replié de 45,4 en mai à 43,5 en juin pour le secteur manufacturier allemand. Il met en évidence une accélération de la contraction par rapport au mois précédent, mais elle est conforme au consensus
de 45,3.

L'inflation est ressortie à 2,5% en juin en rythme annuel en données harmonisées après 2,8% en mai. Le consensus s'élevait à 2,6%.

L'indice des directeurs d'achat (PMI) pour l'industrie manufacturière de la zone euro, produit par S&P Global, s'est replié pour la quatrième fois au cours des cinq derniers mois en juin. "Ayant reculé de 47,3 en mai (un sommet de quatorze mois) à 45,8, il met en évidence une forte détérioration de la conjoncture du secteur manufacturier de la zone euro ainsi qu'une accélération de la contraction en juin", explique S&P Global. Il était attendu à 45,6.

Aux Etats-Unis, l'indice des directeurs d'achat de l'Institute of Supply Management pour le secteur manufacturier est ressorti à 48,5 en juin, ressortant sous le consensus s'élevant à 49,2. Il s'élevait à 48,7 en mai.

Aux Etats-Unis, l'indice des directeurs d'achat (PMI) manufacturier, est ressorti à 51,6 en juin contre un consensus de 51,7, a indiqué S&P Global. Il s'élevait à 51,3 en mai. Chris Williamson, Chief Business Economist chez S&P Global Market Intelligence, a déclaré : "L'enquête S&P Global PMI montre que les fabricants américains peinent à atteindre une forte croissance de la production en juin, paralysés par la faiblesse de la demande tant sur le marché intérieur qu'à l'exportation".

Les dépenses de construction ont reculé de 0,1% en mai alors qu’elles étaient anticipées en progression de 0,3% après avoir augmenté de 0,3% en avril.

Vers 17h45, l'euro progresse de 0,11% à 1,0727 dollar.





source : AOF

 ■

2024 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mardi 16 juillet 2024 au lundi 22 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/07/2024

Bien orienté dès le début de séance après un recul de 2,5% la semaine dernière, le CAC40 a rebondi pour gagner 1,16%...

Publié le 22/07/2024

Les Bourses européennes ont rebondi après la décision de Joe Biden de renoncer à briguer un second mandat. Autre nouvelle de la journée, la Banque populaire de Chine a abaissé plusieurs taux,…

Publié le 19/07/2024

Les marchés actions européens ont terminé la semaine en territoire négatif. Une panne informatique mondiale a secoué cette séance de vendredi, impactant des compagnies aériennes ainsi que des…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/07/2024

PMI Manufacturier & Services 🇫🇷🇩🇪🇪🇺🇺🇸 / PIB 🇺🇸 / IPC🇺🇸#Bourse #Investir #BourseDirect #CAC40 #Indicateur #Indices #PIB

Publié le 22/07/2024

Ce matin, Tokyo perd 1,21%, Shanghai 0,97% et Hong Kong prend 0,55%

Publié le 22/07/2024

Capgemini annonce l'extension de son partenariat stratégique de longue date avec SAP, pour aider les organisations à relever des défis critiques grâce...

Publié le 22/07/2024

Le Groupe PAT annonce aujourd'hui un chiffre d'affaires semestriel 2024 combiné non audité de 2,1 millions d'euros, en hausse de 149% par rapport au...

Publié le 22/07/2024

La Bourse de Paris a clôturé la semaine sur une note négative, pénalisée par les avertissements sur bénéfices, les incertitudes économiques et politiques, ainsi que par une panne géante qui a…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne