Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 092.11 PTS
-0.61 %
8 078.0
-0.57 %
SBF 120 PTS
6 134.62
-0.59 %
DAX PTS
18 680.20
-0.25 %
Dow Jones PTS
39 671.04
-0.51 %
18 705.20
-0.05 %
1.083
+0.06 %

Assurance vie : le rendement en nette progression

Sous l’effet notamment de la hausse des taux d’intérêt, la rémunération du fonds en euros a progressé, en moyenne, de 70 centimes l’année dernière.

 

La rentabilité du fonds en euros a fait un bond l’an passé. D’après les données dévoilées le 27 mars 2024 par France Assureurs, l’organisation qui représente la quasi-totalité des assureurs vie tricolores, le rendement (net de frais de gestion, mais brut d’imposition) du support sécurisé de l’assurance vie s’est élevé, en moyenne, à 2,6% l’année dernière. Soit 0,7 point de pourcentage de plus qu’en 2022, où le taux moyen s’est situé à 1,9%.

Cette nette augmentation de rémunération résulte en grande partie de la hausse des taux d’intérêt. Les fonds en euros étant composés au minimum à 80% d’obligations, le support d’investissement bénéficie du relèvement des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE) pour juguler la forte inflation, causée par la reprise post-Covid, puis par la flambée des prix énergétiques consécutive à la guerre en Ukraine.

Taux boostés par les assureurs

C’est déjà la remontée des taux qui avait expliqué que le rendement moyen du fonds en euros passe de 1,3% en 2021 à 1,9% en 2022. Il s’agissait alors de la première hausse de la rémunération du support phare de l’assurance vie. Il représente, à lui seul, 72% des encours (les versements cumulés, majorés des intérêts annuels et des plus-values latentes) - depuis… 1999 ! Le fonds en euros était, en effet, pénalisé jusque-là par la politique de taux bas, instaurée par la BCE pour relancer la croissance économique sur le Vieux Continent.

L’autre raison du regain de rentabilité du support relève, elle, de la politique commerciale des assureurs vie. Pour limiter la concurrence du Livret A dont la rémunération a été fixée à 3% jusqu’au 31 janvier 2025, la plupart d’entre eux n’ont pas hésité à puiser dans leurs réserves financières pour doper le rendement de leur fonds en euros.

Performance supérieure au Livret A sur le long terme

Dans sa présentation, France Assureurs souligne, d’ailleurs, que le taux annualisé du Livret A s’est situé à 1,2% entre 2010 et 2023, contre 2,1% pour le support en euros de l’assurance vie. La fédération professionnelle oublie juste de rappeler que le livret d’épargne réglementée est entièrement défiscalisé, tandis que les intérêts du fonds en euros sont, en cas de retrait (appelé « rachat »), soumis au prélèvement forfaitaire libératoire (PFU) à 30% ou, en option, au barème progressif de l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux à 17,2%.

La fédération pointe également que, toujours entre 2010 et 2023, l’augmentation des prix à la consommation s’est située à 1,7% en moyenne annualisée. Cela signifie que sur ces 13 ans, le rendement net d’inflation du fonds en euros est positif de 0,4%. Si l’on se focalise sur la seule année 2023, le tableau est beaucoup moins rose. Avec une inflation de 4,9%, le rendement net est ressorti négatif de… 2,3%.

 

Source : France Assureurs, conférence de presse du 27 mars 2024

 

 

Welcome Days : Jusqu'à 170€ de prime offerte pour toute 1ère adhésion

Communication promotionnelle.

Découvrir


Assurance vie

Dynamisez votre épargne tout en bénéficiant d'un cadre fiscal avantageux.

Découvrir notre offre

Accès client Assurance Vie

WEBINAIRE

Ca bouge chez PREDILIFE Valorisation de 20 ans d'innovation en Médecine Prédictive

Jeudi 23 mai
à 14h30

S'inscrire