Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 506.89 PTS
-1.21 %
7 536.50
-1.1 %
SBF 120 PTS
5 752.82
-0.28 %
DAX PTS
18 557.70
+0.82 %
Dow Jones PTS
40 358.09
-0.14 %
19 754.34
-0.35 %
1.084
-0.09 %

L’assurance vie retrouve son leadership

D'après une étude de référence, l’assurance vie arrive en tête des placements jugés intéressants.

Assurance vie : attention à la clause bénéficiaire

L'assurance vie récupère sa place de choix dans le cœur des épargnants français. Selon la dernière étude annuelle du Cercle de l'épargne, un « think tank » (laboratoire d’idées) sur l’épargne et la retraite, présentée le 27 juin 2024, ce placement historiquement plébiscité reprend la tête du classement des produits financiers. L'enquête, menée auprès d'un échantillon représentatif de 1.035 Français âgés de 18 ans et plus, révèle que 61% des personnes interrogées considèrent l'assurance vie comme un placement intéressant en 2024, contre 56% en 2023. Elle passe ainsi du troisième rang (après le Livret A et l’immobilier locatif) au premier rang (devant le Livret A et le plan d’épargne retraite) en l’espace d’un an.

Cette remontée de l'assurance vie s'explique en grande partie par la hausse significative des rendements des fonds en euros. Sous l'effet de la politique monétaire restrictive des banques centrales et de la volonté des assureurs de rester compétitifs face au Livret A, le taux moyen (net de frais de gestion, mais brut d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux) servi est passé de 1,9% en 2022 à 2,6% en 2023, selon France Assureurs, la fédération professionnelle des sociétés et mutuelles d’assurance.

Toutes les catégories socio-économiques

L'attrait pour l'assurance vie transcende les catégories socio-économiques. Si les personnes aux revenus élevés sont 72% à la juger intéressante, elle séduit également 54% des ménages modestes. Fait notable, l'assurance vie arrive ainsi en tête des placements préférés dans toutes les tranches de revenus, à l'exception des revenus moyens inférieurs qui privilégient le Livret A.

Si l’assurance vie est au plus haut, ce n’est plus le cas de l’immobilier. L’étude du Cercle de l’épargne montre que l'investissement locatif connaît un net recul dans les préférences des Français. Passé de la première place en 2022 à la quatrième en 2024, il n'est plus cité que par 56% des sondés, contre 65% deux ans plus tôt.

Un contexte en mutation

Cette évolution dans les préférences d'épargne reflète un contexte économique en mutation. La hausse des taux d'intérêt redonne de l'attrait aux placements garantis comme le fonds en euros de l’assurance vie, tandis que les incertitudes pesant sur le marché immobilier refroidissent les ardeurs des investisseurs.

L'assurance vie bénéficie également de sa polyvalence. Elle permet de combiner sécurité avec les fonds en euros garantis et potentiel de performance avec les unités de compte, tout en offrant des avantages fiscaux pour la transmission de patrimoine. Le retour en grâce de l'assurance vie ne signifie pas pour autant l'abandon des autres formes d'épargne. La proximité des scores entre les différents placements souligne l'importance d'une stratégie d'épargne diversifiée, adaptée aux objectifs et au profil de risque de chacun.

Source : Enquête 2024 Amphitéa - Cercle de l'épargne - France Assureurs, conférence de presse, le 27 mars 2024

 

WELCOME DAYS

Jusqu'à 170€ de prime offerte pour toute 1ère adhésion

Découvrir

Communication promotionnelle


Donnez du sens à votre épargne !

Vous souhaitez rendre votre investissement « responsable », Bourse Direct vous propose une sélection de supports labellisés Investissement Socialement Responsable (ISR) ou intégrant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Découvrir ces fonds