Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 167.50 PTS
-0.26 %
8 124.0
-0.17 %
SBF 120 PTS
6 192.19
-0.28 %
DAX PTS
18 704.42
-0.18 %
Dow Jones PTS
40 003.59
+0.34 %
18 546.23
-0.06 %
1.087
+0.04 %

Berkshire Hathaway allège sa position sur Apple. Buffett très inquiet du développement de l'IA

| Boursier | 217 | 5 par 1 internautes

Berkshire Hathaway, la firme d'investissement de Warren Buffett, a publié ce week-end ses résultats financiers du premier trimestre et tenu son...

Berkshire Hathaway allège sa position sur Apple. Buffett très inquiet du développement de l'IA
Credits Reuters

Berkshire Hathaway, la firme d'investissement de Warren Buffett, a publié ce week-end ses résultats financiers du premier trimestre et tenu son assemblée générale, sans l'associé historique Charlie Munger, décédé fin novembre. Pour son premier trimestre 2024, le groupe d'Omaha a dégagé un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 12,7 milliards de dollars, à comparer aux 35,5 milliards de l'an dernier - qui comprenaient 27,4 milliards de dollars de gains sur investissements. Le bénéfice opérationnel, plus représentatif, a été de 11,22 milliards, contre 8,06 milliards pour la période correspondante de l'an dernier. Les comptes ont notamment été soutenus par les opérations d'assurance, qui ont affiché des bénéfices en vive hausse de 80% à 5,2 milliards avec Geico.

Les opérateurs étaient aussi à l'affût des nouvelles concernant le portefeuille d'investissements de Berkshire. Sans réelle surprise, le groupe a fortement réduit son exposition sur la valeur Apple, qui reste tout de même très importante. En valeur, la participation de Berkshire Hathaway au capital du groupe californien de Cupertino a reculé de 22% à 135,4 milliards de dollars à fin mars 2024, contre 174,3 milliards un trimestre avant. Le cours d'Apple a certes baissé de plus de 10% sur la période, mais la baisse de valeur de la participation provient aussi de nouvelles cessions d'actions de Berkshire - qui possédait environ 790 millions de titres du groupe à la pomme à fin mars.

Rappelons que le titre Apple est fortement remonté, de près de 6% vendredi, sur l'annonce de résultats trimestriels légèrement supérieurs aux attentes, de plans attendus dans l'IA, mais aussi et surtout d'un programme de rachat d'actions démesuré de 110 milliards de dollars, qui donnera sans doute à Berkshire l'occasion d'alléger encore sa position dans de très bonnes conditions si la firme le désire...

Buffett a promis qu'Apple resterait, sauf événement imprévu et spectaculaire, le principal investissement de sa firme. Il n'a toutefois pas exclu non plus que le groupe allège encore sa position. Berkshire demeure quoi qu'il en soit, pour l'heure, le tout premier actionnaire d'Apple.

Le niveau du trésor de guerre de Berkshire a quant à lui encore gonflé à 189 milliards de dollars, un record. Warren Buffett a précisé ce week-end que ce niveau de liquidités pourrait même atteindre 200 milliards de dollars à fin juin. Notons que dans le même temps, Berkshire a acquis durant le premier trimestre pour 2,6 milliards de dollars de ses propres titres.

Buffett a aussi indiqué que Berkshire avait cédé la totalité de sa participation au capital de Paramount, tout en perdant "pas mal d'argent" dans cette opération. L'oracle d'Omaha s'est dit "responsable à 100%" de cette décision. Berkshire détenait 63,3 millions de titres Paramount à fin décembre, alors que la firme avait déjà réduit sa part d'un tiers au quatrième trimestre.

Les actionnaires de Berkshire ont par ailleurs repoussé durant l'assemblée générale six propositions relatives en particulier aux questions environnementales et sociales, en ligne avec la position du milliardaire et du conseil d'administration qui s'y opposaient également. Deux propositions concernaient une communication accrue des opérations assurances et énergie de Berkshire à propos de leurs efforts pour répondre au changement climatique. Une autre des propositions rejetées était relative à une communication plus importante à propos des efforts destinés à promouvoir la diversité, l'équité et l'inclusion sur le lieu de travail.

Durant l'assemblée, Buffett a aussi exprimé son sentiment, mitigé, à propos de l'intelligence artificielle. Il a jugé que l'IA affichait un énorme potentiel pour faire le bien et... un énorme potentiel pour faire le mal. Il a notamment évoqué le potentiel d'arnaque via l'utilisation de l'IA. "Nous avons laissé le génie sortir de la bouteille lorsque nous avons développé des armes nucléaires, et ce génie a fait des choses terribles", a même comparé Buffett. "Le pouvoir de ce génie me fait peur. Et je ne connais aucun moyen de remettre le génie dans la bouteille. Et l'IA est quelque peu similaire", s'est inquiété le gourou.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du lundi 13 mai 2024 au dimanche 19 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/05/2024

Gamestop accuse une chute vertigineuse de 27,32% à 20,15 dollars à la bourse new-yorkaise dans le sillage de résultats préliminaires décevants. Après avoir flambé en début de semaine, le…

Publié le 17/05/2024

L'équipementier pour le secteur des semi-conducteurs Applied Materials a dévoilé des résultats supérieurs aux projections des analystes. Au deuxième trimestre, clos fin avril, le groupe a…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/05/2024

La Bourse de Paris a consolidé dans le calme, ne parvenant pas à s’affranchir du plus haut annuel et historique atteint récemment (8.259,19 points le 10/05/24). 

Publié le 17/05/2024

La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, à l’issue d’une séance marquée par des prises de bénéfices après avoir signé des records historiques la veille. 

Publié le 17/05/2024

Les actionnaires de SCOR ont adopté toutes les résolutions proposées, à l'heure où SCOR renforce encore davantage sa stratégie en faveur du...

Publié le 17/05/2024

Eiffage avait annoncé le 28 février 2024 une augmentation de capital réservée aux salariés du Groupe en France, Belgique, Luxembourg, Espagne,...

Publié le 17/05/2024

AB Science SA communique un rectificatif sur les comptes consolidés au 31 décembre 2023...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

Faut-il toujours investir dans l'immobilier en 2024 ?

Mercredi 22 mai
à 11h00

S'inscrire