Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 638.46 PTS
-0.95 %
6 629.00
-0.95 %
SBF 120 PTS
5 202.01
-0.87 %
DAX PTS
15 531.75
-0.72 %
Dow Jones PTS
34 798.00
+0.1 %
15 329.68
+0.09 %
1.172
+0. %

27/07 - 12h30 : Le CAC 40 s'enfonce dans le rouge

| B SMART | 821 | 4.50 par 2 internautes
La Bourse de Paris continue de s’enfoncer dans le rouge à la mi-journée.

Les investisseurs optent pour l’attentisme à la veille des décisions de politique monétaire de la Fed et des résultats des géants technologiques américains.

La Réserve fédérale va entamer dans la journée sa réunion de deux jours et les investisseurs suivront attentivement mercredi la conférence de presse de son président, Jérôme Powell, pour toute remarque relative aux achats d'actifs et à la montée de l'inflation.

Sinon je le disais, les résultats des entreprises sont à l'honneur cette semaine des deux côtés de l'Atlantique. A Wall Street, les géants Alphabet, Apple et Microsoft doivent publier leurs trimestriels après la clôture.
Côté indicateurs, le Fonds monétaire international publiera ses dernières prévisions pour l'économie mondiale.

Les investisseurs prendront également connaissance des commandes de biens durables aux Etats-Unis en juin et de la confiance des consommateurs américains en juillet.

Retour en France beaucoup de résultats également, du côté des valeurs, on suit aujourd’hui :

LVMH d’abord ! L'envolée des ventes de Louis Vuitton et de Dior a dopé le chiffre d'affaires du géant français du luxe au deuxième trimestre. Les ventes du groupe ont progressé de 56% par rapport à la même période de 2020, à 28,67 milliards d'euros.

MICHELIN relève ses prévisions 2021 après un bon premier semestre. Le groupe a enregistré 11,2 milliards d'euros de ventes entre janvier et juin, contre 9,4 milliards sur la même période de 2020.



LAGARDÈRE dont le cours bondit à la mi-journée malgré qu’il fasse état lui d'une perte nette de 171 millions d'euros au premier semestre et a dit s'attendre à un environnement incertain cette année en raison des nouveaux variants du covid-19. Le groupe prévoit tout de même une marge de plus de 10% pour sa branche édition Lagardère Publishing en 2021, après une performance historique de cette division au premier semestre.

On suivra également ESSILORLUXOTTICA qui a confirmé que la préparation de l'offre sur le néerlandais GRANDVISION avançait dans les délais prévus.

DASSAULT SYSTÈMES qui monte à la mi-journée. Il a relevé mardi son objectif de croissance du chiffre d'affaires et de bénéfice net par action pour l'exercice 2021 après la hausse de ses résultats trimestriels. Il anticipe une hausse de 23% à 25% de son BNPA cette année, contre une précédente prévision de 17% à 18%. Le chiffre d'affaires est attendu en hausse de 10% à 11% contre une précédente fourchette comprise entre 9% et 10%.

Enfin Worldline abandonne plus de 8% à la mi-journée. Le spécialiste des paiements électroniques a confirmé ses objectifs pour l'exercice 2021, après avoir vu ses résultats se redresser au premier semestre. Pour 2021, Le groupe confirme prévoir une croissance organique de son chiffre d'affaires d'au moins 5%, dont une croissance d'au moins 10% au second semestre. ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de B SMART sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société B SMART ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société B SMART et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2021

Voluntis annonce ses résultats du 1er semestre 2021 marqués par un recul des facturations commerciales à 1,5 million d'euros et du chiffre d'affaires...

Publié le 24/09/2021

Selon Plastic Omnium, l'accélération de la crise des semi-conducteurs se traduit désormais par une forte révision de la production automobile mondiale...

Publié le 24/09/2021

AgroGeneration et European High Growth Opportunities Securitization Fund annoncent aujourd'hui être parvenus à un accord concernant le contrat...

Publié le 24/09/2021

Le Groupe Pharmagest a enregistré une progression de son Chiffre d'Affaires au 30 juin 2021 de 20,49% à 93,90 ME par rapport au 1er semestre 2020,...

Publié le 24/09/2021

Tronics, une société du Groupe TDK qui fabrique des produits MEMS sur-mesure et des capteurs inertiels standards pour applications industrielles,...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne