Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 795.22 PTS
+0.34 %
7 822.0
+0.39 %
SBF 120 PTS
5 893.96
+0.25 %
DAX PTS
17 068.43
-0.14 %
Dow Jones PTS
38 563.80
-0.17 %
17 546.10
-0.79 %
1.080
+0.26 %

Auplata Mining Group : La production annuelle 2022 présente une progression du volume traité de 14,2%

| Boursier | 257 | Aucun vote sur cette news

Auplata Mining Group - AMG publie ses comptes annuels 2022, arrêtés par le Conseil d'administration lors de sa réunion du 4 décembre 2023...

Auplata Mining Group : La production annuelle 2022 présente une progression du volume traité de 14,2%
Credits ChaunuPictures

Auplata Mining Group - AMG publie ses comptes annuels 2022, arrêtés par le Conseil d'administration lors de sa réunion du 4 décembre 2023. La production annuelle 2022 présente une progression du volume de minerai traite de 14,2% au niveau du groupe, grâce à une bonne performance du Maroc et du Pérou et malgré la contre-performance de la Guyane dû à la fermeture de l'usine de Dieu Merci pendant la majeure partie de l'année 2022. Soulignons en particulier la croissance en production de concentre de cuivre (+111,8%) et celles soutenues du concentré de plomb (+19,1%).

Les résultats financiers avant éléments inhabituels montrent un résultat net positif de 3,543 ME en 2022, contre une perte de 7,100 ME en 2021 soit une progression de (+10,643 ME) dû essentiellement à une augmentation du chiffre d'affaires alors que l'ensemble des coûts et des charges n'a connu qu'une légère progression.

Les comptes 2022 ont fait l'objet de divers éléments inhabituels, ceux-ci sont composés principalement de :
-De la dépréciation d'un montant de -6,6 ME sur le titre minier "Yaou" sis en Guyane française,
-De la dépréciation enregistrée pour -5,4 ME sur le titre minier "Bon Espoir" sis également en Guyane française,
-De dotations exceptionnelles dans le cadre de rupture de contrat et litiges sociaux pour -0,7 ME
-D'une provision pour litige a été enregistrée dans le cadre du contrôle mené par l'Office des changes sur la société CMT portant sur les opérations d'investissements durant les exercices 2012 à 2022. Sur la base des estimations les plus récentes, le Groupe à provisionner dans ses comptes un montant de 4,3 ME.

Le Groupe a enregistré dans les comptes 2022, 24 ME d'impacts liés à la juste valeur des changes financières liées aux émissions d'emprunts convertibles pour 22,4 ME, et 1,6 ME de mise à la juste valeur des instruments dérivés incorporés aux dettes financières.

Le Groupe a enregistré dans les comptes 2022, 26,5 ME d'impacts fiscaux liées à l'évolution du taux d'impôt aux Maroc passant de 20% en 2022 à 35% en 2026. L'impact correspond à l'adaptation du taux d'impôt appliqué à la juste valeur des actifs miniers déterminée en 2021 lors de l'exercice d'allocation du prix d'acquisition.
Le résultat opérationnel courant se monte à 11,4 ME vs. 11,2 ME en 2021, cette stagnation s'explique par un arrêt temporaire de production en 2022 de l'unité Dieu Merci, qui malgré cela a pris la décision de maintenir l'emploi et autres maintenances nécessaires au redémarrage de son activité en 2023.
Les dotations aux amortissements se montent à 16,4 ME vs. 14 ME en 2021, cette augmentation est en phase avec les investissements réalisées les exercices précédents.
Le R-EBITDA généré par le Groupe se monte à 27,8 ME vs. 25,2 ME en 2021.
Le résultat net présente une perte de 65,2 ME provenant majoritairement d'éléments inhabituels, hors éléments inhabituels le résultat net se monte à +3,5 ME.

Les fonds propres diminuent de 46,1 ME par suite des pertes affectées de l'exercice 2022 pour -65,2 ME, le dividende versé par CMT revenant aux intérêts de tiers pour -8,8 ME, et variation des écarts de réévaluation des devises pour -8,8 ME, partiellement compensées par les augmentations de capital et primes pour 13,7 ME, de 23,7 ME de variation de juste valeur liés à l'émission des emprunts obligataires.
Les "passifs non courants" se composent principalement des provisions pour (16,3 ME), de dette financière à plus d'un an pour 68,8 ME vs. 42,3 ME, cette augmentation de la partie dette financière non-courants s'explique par la volonté du Groupe de réorganiser son endettement et d'améliorer le financement structurel en favorisant un meilleur équilibre bilanciel.
Les passifs non courants comprennent également les impôts différés passifs qui ont cette année fortement augmenté suite à l'adaptation du taux d'impôt au Maroc passant de 20% en 2022 à 35% en 2026.

Perspectives 2023

AMG (Guyane) : Les améliorations techniques amenées depuis plusieurs mois ont été réalisées au cours du second semestre 2022, ces efforts ont été récompensés, l'usine de "Dieu Merci" a nettement amélioré sa production en 2023 et envisage d'atteindre 400 Kg (+253% vs 2022).
AMG Pérou : Le Pérou fait face depuis 2023 a des défis structurels et conjoncturels, d'une part le pays a été paralysé par des grèves générales pendant le 1er trimestre de l'année. Et d'autre part un changement complet de l'équipe Managériale a été exécuté durant le 2nd semestre.
Le Groupe fourni le support nécessaire pour que AMG Pérou retrouve les performances attendues, et une croissance rentable. L'année 2023 sera une année d'un renouveau dans la gestion dynamique et collaborative entre l'ensemble des départements en local mais également au niveau du Groupe.
CMT : Les ambitions de la société CMT ont été revues et le Groupe s'attend à l'une des meilleures années historiques en termes de production et de résultat opérationnel. Toutefois, le résultat net attendu sera impacté par une provision pour litige. En effet, la société a été contrôlée par l'office des changes sur les exercices 2012 à 2022, des infractions ont été qualifiées par l'Office des changes, malgré les justificatifs probants remis par la société. CMT demeure confiant sur une résolution positive de ce litige eu égard aux justifications probantes apportées lors du contrôle.
Le Groupe continue sa stratégie de développement en procédant à la participation en tant que futur actionnaire de propriétés minières en Afrique (République Démocratique du Congo) possédant des gisements aurifères de premier plan.

Le Groupe AMG deviendra dans le courant du 1er trimestre 2024 actionnaire de la société Stratégos Mining and Exploration, société active dans la gestion des actifs opérationnels Namoya Mining SAU, Kamituga Mining SAU, Lugushwa Mining SAU et Banro Congo Mining SAU.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mardi 13 février 2024 au lundi 19 février 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/02/2024

Le groupe de distribution Carrefour publie ses résultats 2023...

Publié le 20/02/2024

Air Liquide publie un chiffre d'affaires 2023 légèrement supérieur aux attentes des analystes, à hauteur de 27,608 MdsE, en croissance de 3,7% par...

Publié le 19/02/2024

En confiance pour 2024...

Publié le 19/02/2024

Les ventes annuelles du groupe Forvia s'inscrivent à 27,24 MdsE en hausse de 10,9%, Le résultat opérationnel grimpe à 1,439 MdE (+35,7%) et le...

Publié le 19/02/2024

Icade souligne l'excellente dynamique locative et l'ajustement des valorisations de la Foncière Tertiaire avec des revenus locatifs de 363,9 ME, en...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2024

Ce matin, Tokyo a perdu 0,10%, Shanghai prend 0,12% et Hong Kong 0,03%.

Publié le 20/02/2024

Le CAC40 cash a clôturé la séance flat à 7768,55 dans un volume de 2,033 MD€.  

Publié le 20/02/2024

Breeze Airways annonce une exploitation commerciale constituée exclusivement d'avions A220 d'ici la fin 2024...

Publié le 20/02/2024

Nomination de Katrin Boström...

Publié le 20/02/2024

A suivre en 2024...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne