Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 712.48 PTS
+0.08 %
6 681.0
-0.45 %
SBF 120 PTS
5 151.27
+0.07 %
DAX PTS
14 541.38
+0.01 %
Dow Jones PTS
34 347.03
+0.45 %
11 756.03
-0.7 %
1.037
-0.24 %

Vilmorin & CIE, les semences, au cœur des enjeux alimentaires mondiaux.

| Bourse Direct | 3160 | Aucun vote sur cette news

Suite à deux années décevantes qui ont précédé la pandémie de Covid-19, le quatrième producteur mondial de semences a retrouvé avec la hausse des prix agricoles, un environnement commercial plus porteur.

Au fil d’une histoire longue de 300 ans, d’acquisitions de restructurations ou de cessions Vilmorins & Cie revendique aujourd’hui le rang de numéro un mondial pour les semences potagères et de numéro six pour les semences de grandes cultures. C’est ainsi que le groupe est parvenu à devenir le 4ème semencier mondial derrière l’allemand Bayer, l’américain Corteva et le suisse Syngeta.

Un exercice annuel satisfaisant

Début de mois, le groupe français a publié un chiffre d'affaires annuel 2021-2022 de 1,59 milliard d'euros en hausse de 7,5% à données courantes et de 6,2% à données comparables, performance supérieure à sa dernière prévision dans un contexte pourtant déstabilisé par le conflit russo-ukrainien. Le groupe est ainsi parvenu à dépasser son objectif de croissance tel que révisé à l'issue du troisième trimestre (soit une croissance d'environ 5% à données comparables). Le résultat net du producteur français de semences s’est élevé à 95.4 millions d’euros, en progression de 2 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent. Il s’agit du résultat net le plus élevé depuis l’exercice 2012-2013.

La force du groupe français est qu’il évolue sur un marché résilient, en effet, la valeur du marché mondial des semences a été multipliée par trois en vingt ans, représentant 41 milliards de dollars, portée par plusieurs facteurs de croissance complémentaires, au premier rang desquels on retrouve la croissance démographique. La population mondiale devrait atteindre près de 10 milliards d’individus en 2050, générant un besoin d’augmentation alimentaire de 60% pour répondre à la demande.

Pour faire face à la hausse de la population, à une demande croissante pour une alimentation plus saine et une nécessité d’amélioration de la productivité agricole, Vilmorin & Cie met en œuvre un investissement soutenu et continu sur le pôle Recherche & Développement. Conscient des enjeux, le semencier consacre 30% de ses effectifs à la recherche de nouvelles semences. Sur l’exercice 2021/2022, 275 millions d’euros de budget (+18 millions d’euros) a été dédié à la R&D soit 16.2% du chiffres d’affaires semences. Cette création de valeur a permis à 442 nouvelles variétés de voir le jour.

Le contexte démographique et agricole n’explique pas à lui seul le dynamisme commercial du semencier puisque les tensions inflationnistes sont un levier de croissance à court et moyen terme qui devraient donc se traduire par une revalorisation sensible du prix des semences agricoles.

Malgré les risques géopolitiques ou les accidents météorologiques à répétition qui perturbent les récoltes et entretiennent la volatilité des prix agricoles, il est indéniable que l’essor démographique et l’adaptation des variétés agricoles aux changements environnementales plaident pour Vilmorin & Cie. La recherche pointue et d’une génétique large permettent au semencier d’adapter son offre et ainsi être capable de rivaliser face à ses concurrents mondiaux.

Analyse technique :

La valeur Vilmorin & Cie évolue, depuis la forte baisse observée depuis février 2022, au sein d’une zone de consolidation dont les bornes sont comprises entre 38,90 et 45,50. Une configuration graphique en « triple creux » ou « triple bottom » en terme anglo-saxon est en train de se former, conjugué d’une diminution du volume dans le 3ème creux, un des critères primordiaux à cette figure de retournement haussière qui apparait en fin de tendance baissière. Un avalement haussier en mensuel est également perceptible, ce qui renforce d’autant plus ce possible renforcement.

Nous préconisons d’attendre le franchissement de la borne haute située à 45,50 et de placer un ordre d’achat à seuil de déclenchement à 45,60 afin de confirmer cette sortie qui doit nécessairement être accompagnée de volume.  Nous recommandons également de renforcer la position en cas de débordement de la résistance majeure et de la moyenne mobile 200 à 47,90. Rappelons qu’il est fort probable qu’un throw back sur la borne haute se réalise après son franchissement, avant de poursuivre son mouvement haussier.

La 1ère cible du triple creux se situe à 52.10€ soit 14% de hausse depuis le franchissement de résistance majeure située à 45,50. La 2ème cible se situe à 54,70€ soit 19,5% de potentiel de hausse à partir de notre point d’entrée. Nous fixons notre stop de protection à 42€, sous la moyenne mobile 20 et médiane du trading range, soit 8% de perte maximale. Le ratio risque/rendement est alors respectivement de 1 pour 2 et 1 pour 2,5.

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Frédéric GARCIA, Infos d'Experts
Article rédigé par Frédéric GARCIA, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience en Monnaie, Banque et Finance. Aujourd’hui Responsable de la salle des Marchés, j’anime également le service Infos d’Experts.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 30 novembre
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 31/10/2022

Recommandation Achat Leverage Eramet MD7SZX, le 31/10/2022.

Publié le 18/10/2022

Recommandation Achat Leverage Alphabet MA8QJ8, le 18/10/2022.

Publié le 30/09/2022

Recommandation Achat Leverage Nvidia MD5T27, le 30/09/2022.

Publié le 15/09/2022

Recommandation Achat Leverage Air Liquide  MA4YHK, le 15/09/2022

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/11/2022

La Bourse de Paris a fait preuve de fermeté alors que Wall Street est restée fermée la veille et a ouvert pour une demi-séance vendredi. 

Publié le 28/11/2022

Le Mondial de football au Qatar sourit à TF1. Après avoir réuni en moyenne 12,5 millions de téléspectateurs lors du match inaugural de l'équipe de France face à l'Australie (4-1),soit sa…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne