Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 586.55 PTS
+0.21 %
7 598.50
+0.31 %
SBF 120 PTS
5 749.06
+0.25 %
DAX PTS
18 354.76
-0.45 %
Dow Jones PTS
40 926.78
-0.66 %
19 720.32
-0.4 %
1.090
-0.29 %

Wall Street hésitant, alors que Nvidia souffre

| Boursier | 279 | 5 par 1 internautes

Wall Street consolide encore ce vendredi, au lendemain d'une séance délicate marquée par une correction de Nvidia après la pause de Juneteenth...

Wall Street hésitant, alors que Nvidia souffre
Credits Reuters

Wall Street consolide encore ce vendredi, au lendemain d'une séance délicate marquée par une correction de Nvidia après la pause de Juneteenth. Le S&P 500 perd 0,21% à 5.461 pts et le Nasdaq 0,27% à 17.674 pts, tandis que Nvidia trébuche encore de plus de 3%. Le Dow Jones avance de 0,18% à 39.205 pts. Rappelons que la Journée des Quatre Sorcières correspond à l'expiration de quatre types de produits dérivés, ce qui peut accentuer la volatilité.

Sur le Nymex, le baril de brut WTI gagne 0,4% à 81,6$. L'once d'or abandonne 0,8% à 2.348$. L'indice dollar s'accorde 0,2% face à un panier de devises de référence.

Microsoft grappille encore 0,4% et repasse première capitalisation mondiale depuis hier, pesant 3.320 milliards de dollars, devant Apple (+0,7%) et ses 3.240 milliards de dollars, puis Nvidia (-3,3%) qui rétrograde à la troisième place avec 3.110 milliards de capitalisation, soit 300 milliards de dollars de moins qu'hier à l'ouverture.

Rappelons que Nvidia avait dépassé Microsoft mardi, devenant brièvement première capitalisation au monde. Les trois groupes restent au coude-à-coude et le classement pourrait encore évoluer les jours prochains, Microsoft, Nvidia et Apple affichant désormais tous les trois des arguments indéniables dans la course à l'intelligence artificielle - qui semble pour l'heure la seule préoccupation des marchés.

Les marchés boursiers américains étaient fermés avant-hier pour observer 'Juneteenth', pour la troisième fois de l'histoire. Ainsi, La bourse de New York (NYSE) et le Nasdaq étaient clos ce 19 juin, en observation du nouveau jour férié fédéral, s'ajoutant à la liste des jours fériés du marché qui comprend également le jour de Thanksgiving et le jour de Noël, la journée de Martin Luther King, Jr, l'anniversaire de Washington, le Memorial Day (...).

La Fed a maintenu la semaine dernière son taux directeur dans la fourchette de 5,25 à 5,50%, au plus haut de 23 ans, afin de maintenir une pression continue sur l'économie et de freiner l'inflation. La banque a publié des projections montrant une prévision médiane des 19 banquiers centraux américains tablant sur une seule baisse des taux cette année.

L'indice PMI composite préliminaire du mois de juin 2024 s'est affiché à 54,6, contre 53,4 de consensus FactSet et 54,8 un mois avant. L'indice manufacturier est ressorti à 51,7 contre 51 de consensus. L'indice des services s'est affiché à 55,1, contre 53,5 pour la prévision moyenne des économistes.

D'après la NAR ce vendredi, les reventes de logements existants aux Etats-Unis pour le mois de mai 2024 se sont établies au rythme de 4,11 millions, contre 4,07 millions de consensus et 4,14 millions un mois avant. Elles reculent donc de 0,7% d'un mois sur l'autre et de 2,8% sur un an.

L'indice des indicateurs avancés américains du Conference Board pour le mois de mai 2024 est ressorti en recul de 0,5% d'un mois sur l'autre, contre -0,3% de consensus et -0,6% un mois auparavant.

Ailleurs dans le monde, l'indice PMI composite préliminaire de la zone euro pour le mois de juin s'est affiché à 50,8 contre 52,5 de consensus, tandis que l'indice britannique composite CIPS s'est établi à 51,7 contre 53,2 de consensus. A noter aussi ce matin, des ventes britanniques de détail nettement supérieures aux attentes pour le mois de mai...

Les valeurs

CarMax (+1%), le détaillant américain en véhicules d'occasion, a dévoilé pour son premier trimestre une chute d'un tiers de son bénéfice, avec la baisse des marges. Le résultat net s'est affiché à 152 millions de dollars soit 97 cents par action, contre 228 millions de dollars pour la période correspondante, l'an dernier. Les revenus se sont tassés à 7,1 milliards de dollars contre 7,7 milliards un an auparavant. Le consensus était logé à 94 cents de bénéfice trimestriel par action pour 7,2 milliards de dollars de revenus.

FactSet (+1%), plateforme numérique financière globale et fournisseur de solutions d'entreprise, a publié ce vendredi, pour son troisième trimestre fiscal, des revenus de 552,7 millions de dollars en augmentation de 4,3% en glissement annuel, pour une marge GAAP opérationnel en hausse de 420 points de base à 36,6% et une marge ajustée de 39,4% en croissance de 340 points de base. Le bénéfice ajusté dilué a progressé de 15% à 4,37$. Sur l'exercice, les revenus sont attendus entre 2,18 et 2,19 milliards de dollars, pour une marge ajustée allant de 37 à 37,5% et un bpa ajusté allant de 16 à 16,4$. Le consensus était de 3,9$ de bpa ajusté trimestriel pour 552,7 millions de revenus.

American Airlines (stable). Le syndicat APFA représentant les hôtesses et stewards a indiqué son intention de faire grève, alors que les négociations avec le transporteur aérien ont achoppé sur différentes questions.

Gilead Sciences (+4%) bénéficie d'une étude de phase avancée montrant qu'un traitement injectable du groupe pharmaceutique à longue durée d'action serait plus efficace pour prévenir l'infection au VIH chez les femmes que sa pilule quotidienne Truvada existante. "Quelque chose comme le lenacapavir, administré seulement deux fois par an, pourrait être un choix de prévention qui s'intégrerait beaucoup mieux dans la vie de nombreuses personnes", a affirmé Jared Baeten, vice-président du développement clinique chez Gilead, cité par Reuters.

Boeing (stable) serait proche d'un accord en vue du rachat de son ancienne filiale Spirit AeroSystems après que le fournisseur de fuselages en difficulté a fait des progrès importants dans ses discussions avec Airbus portant sur la séparation de leurs actifs, ont indiqué à Reuters des sources proches de la question.

Amazon (+1%), le géant américain du commerce en ligne, envisagerait selon Reuters une refonte majeure de son service d'assistance vocale Alexa, chroniquement déficitaire. Il s'agirait, on l'aura deviné, d'y inclure... une intelligence artificielle conversationnelle. Reuters évoque une IA avec deux niveaux de service et un prix mensuel potentiel d'environ 5$ pour la version premium. L'agence cite des sources ayant connaissance du sujet.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 11 juillet 2024 au mercredi 17 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/07/2024

Wall Street repasse légèrement dans le rouge désormais ce jeudi, alors que TSMC avait tenté initialement de relancer les valeurs 'semis'...

Publié le 18/07/2024

Wall Street tente de se redresser avant bourse ce jeudi, au lendemain d'une douloureuse séance marquée surtout par une vive correction du Nasdaq avec...

Publié le 18/07/2024

La Bourse de New York a terminé sur une note contrastée mercredi, des craintes plombant le secteur des semi-conducteurs tandis que les valeurs de la vieille économie ont encore bénéficié de…

Publié le 17/07/2024

Le Nasdaq a corrigé de 2,77% à 17...

Publié le 17/07/2024

Wall Street dévisse ce mercredi, le Nasdaq trébuchant de 2,17% à 18...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2024

#spx #investir #bourse #finance #economie #CAC40Calendrier Macro et Micro économiques, détermination des forces en présence et des secteurs et valeurs fortes et analyse graphique des Indices et…

Publié le 18/07/2024

Sur le plan statistique : Japon : 1H50 Balance commerciale de juin Royaume-Uni : 8H00 Statistiques sur le chômage de mai Zone euro : 8H00 Immatriculations d’automobiles de…

Publié le 18/07/2024

Aton dispose désormais d'un horizon de trésorerie de 18 mois...

Publié le 18/07/2024

Le Conseil d'Administration Figeac Aéro a décidé, lors de sa réunion du 18 juillet, de désigner Anne Tauby en tant qu'administratrice chargée...

Publié le 18/07/2024

Publication du chiffre d’affaires S1 Sur les 6 premiers mois de 2024, SMAIO affiche un CA en retrait de 45,0% à 2,2 M€ impacté par un effet de base défavorable. Pour…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne