Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 586.55 PTS
+0.21 %
7 580.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
5 749.06
+0.25 %
DAX PTS
18 354.76
-0.45 %
Dow Jones PTS
40 789.33
-0.99 %
19 668.15
-0.66 %
1.090
-0.35 %

Wall Street : encore plus haut avant Powell ?

| Boursier | 191 | Aucun vote sur cette news

Sky is the limit...

Wall Street : encore plus haut avant Powell ?
Credits iStock

Wall Street ne semble toujours pas vouloir marquer une pause. Les 'futures' américains pointent encore dans le vert au lendemain d'un 35ème record pour le S&P500 en 2024. La tendance pourrait néanmoins varier dans un sens comme dans l'autre avec l'intervention du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, devant la Commission bancaire du Sénat (16 heures).

Les investisseurs surveilleront toute indication du dirigeant sur la date à laquelle les décideurs politiques pourraient être en mesure de réduire les taux d'intérêt. Selon le baromètre Fedwatch, les investisseurs parient à plus de 77% sur une baisse d'un quart de point des taux d'intérêt au mois de septembre. "Avec les récents signes d'un ralentissement de la croissance et du marché du travail, les marchés surveilleront de près si Powell donne des indications sur le calendrier des baisses de taux", déclare Carol Kong, stratège à la Commonwealth Bank of Australia à Sydney. "Le marché peut pricer davantage une réduction en septembre et le dollar américain peut encore chuter si les commentaires de Powell sont perçus comme accommodants". "Les marchés s'attendent à ce que les récentes données soient suffisantes pour que Jerome Powell ouvre la porte à une baisse de taux au mois de septembre, la première de ce cycle et initialement attendue en janvier", ajoutent les stratégistes de Rabobank.

La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, témoignera également dans la journée devant le comité des services financiers de la Chambre des représentants tandis que Michael Barr, vice-président de la Fed chargé de la supervision, et la gouverneure Michelle Bowman s'exprimeront aussi. Les opérateurs gardent également un oeil sur l'actualité politique américaine alors que la candidature de Joe Biden fait plus que jamais débat.

La parité euro / dollar atteint 1,0815$. Le baril de Brent se négocie 85,4$. L'once d'or se traite 2.358$ et le Bitcoin avance de 0,2% à 57.300$. Enfin, le rendement du Treasury à dix ans se tend de 1,6 pb à 4,294%.

Les valeurs

* Boeing. Un avion de la compagnie United Airlines a perdu une roue de train d'atterrissage lundi au décollage de Los Angeles, mais a atterri en toute sécurité à Denver, sa destination prévue. La roue du Boeing 757-200 du vol United 1001 a été récupérée dans la ville californienne. Aucune personne n'aurait été blessée, a rapporté un porte-parole de la compagnie aérienne. Lundi, l'Administration fédérale américaine de l'aviation (FAA) a par ailleurs demandé l'inspection de 2.600 Boeing 737, car les masques à oxygène des passagers pourraient ne pas fonctionner en cas d'urgence. Plusieurs rapports ont fait état de générateurs d'oxygène qui se déplacent, un problème qui pourrait entraîner l'incapacité de transporter de l'oxygène aux passagers en cas de dépressurisation. Boeing a publié le 17 juin une note à l'intention des compagnies aériennes leur demandant de procéder à des inspections visuelles, selon la FAA.

* JP Morgan. La Réserve fédérale américaine envisage de changer les règles de calcul de surcharge systémique appliquées aux huit plus grandes banques du pays, leur permettant d'économiser des milliards de dollars en capital.

* KKR. La société de capital-investissement envisage de vendre la moitié de sa participation de 43% dans le fabricant japonais d'équipements de semi-conducteurs Kokusai Electric, selon deux sources au fait du dossier citées par 'Reuters'

* Johnson & Johnson. Le groupe américain Emergent BioSolutions a déclaré que Johnson & Johnson avait accepté de payer 50 millions de dollars pour régler des réclamations liées à la fin d'un contrat de fabrication de son vaccin contre le Covid-19.

* Eli Lilly. La publication d'une analyse de données montre que le traitement du groupe américain contre l'obésité, Mounjaro, entraîne une perte de poids plus rapide et plus importante que celui de son concurrent Novo Nordisk.

* Pfizer annonce que son directeur scientifique, Mikael Dolsten, qui a joué un rôle clé dans le développement du vaccin du groupe contre le Covid-19, allait quitter ses fonctions après plus de 15 ans de carrière au sein du laboratoire.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 11 juillet 2024 au mercredi 17 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/07/2024

Wall Street repasse légèrement dans le rouge désormais ce jeudi, alors que TSMC avait tenté initialement de relancer les valeurs 'semis'...

Publié le 18/07/2024

Wall Street tente de se redresser avant bourse ce jeudi, au lendemain d'une douloureuse séance marquée surtout par une vive correction du Nasdaq avec...

Publié le 18/07/2024

La Bourse de New York a terminé sur une note contrastée mercredi, des craintes plombant le secteur des semi-conducteurs tandis que les valeurs de la vieille économie ont encore bénéficié de…

Publié le 17/07/2024

Le Nasdaq a corrigé de 2,77% à 17...

Publié le 17/07/2024

Wall Street dévisse ce mercredi, le Nasdaq trébuchant de 2,17% à 18...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2024

#spx #investir #bourse #finance #economie #CAC40Calendrier Macro et Micro économiques, détermination des forces en présence et des secteurs et valeurs fortes et analyse graphique des Indices et…

Publié le 18/07/2024

Sur le plan statistique : Japon : 1H50 Balance commerciale de juin Royaume-Uni : 8H00 Statistiques sur le chômage de mai Zone euro : 8H00 Immatriculations d’automobiles de…

Publié le 18/07/2024

Cette acquisition s'inscrit pleinement dans l'ambition de Séché d'accompagner ses principaux clients industriels sur des marchés dynamiques...

Publié le 18/07/2024

Les produits éventuels de cession d'actifs ne devraient pas permettre de versement aux actionnaires de Pharnext...

Publié le 18/07/2024

Publication du chiffre d’affaires S1 Sur les 6 premiers mois de 2024, SMAIO affiche un CA en retrait de 45,0% à 2,2 M€ impacté par un effet de base défavorable. Pour…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne