Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 927.43 PTS
-0.34 %
7 942.0
-0.36 %
SBF 120 PTS
5 987.53
-0.33 %
DAX PTS
17 678.19
+0.44 %
Dow Jones PTS
38 871.40
-0.2 %
17 954.87
+0.45 %
1.080
-0.35 %

Préouverture Paris : peu de mouvements en vue

| Boursier | 548 | 3 par 2 internautes

Peu de mouvements en vue ce mardi, alors que les indices boursiers sont entrés dans une phase de consolidation après leur récente...

Préouverture Paris : peu de mouvements en vue
Credits ChaunuPictures

LA TENDANCE

Peu de mouvements en vue ce mardi, alors que les indices boursiers sont entrés dans une phase de consolidation après leur récente séquence de rebond... Les investisseurs qui anticipent la fin de cycle de hausse des taux des banques mondiales guetteront dans les prochains indicateurs macroéconomiques les signes d'une confirmation d'un ralentissement de l'inflation des deux côtés de l'Atlantique, voire d'une possible récession afin de conforter leurs anticipations... L'indice PCE des prix à la consommation, la mesure d'inflation privilégiée par la Réserve fédérale, est ainsi prévu jeudi et devrait connaître sa plus faible progression depuis mi-2021, selon les anticipations de marché... En zone euro, l'inflation est également attendue jeudi, alors que la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a encore fait preuve de beaucoup de prudence hier dans ses propos sur le devenir des taux directeurs de la BCE. Elle a ainsi estimé que "l'affaiblissement des pressions inflationnistes devrait se poursuivre", tout en ajoutant que les perspectives d'inflation à moyen terme restaient "très incertaines"... Cela signifie que la Banque centrale européenne doit poursuivre encore sa lutte contre la hausse des prix, a précisé la présidente de la BCE, à l'occasion d'un discours à la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen.
Les investisseurs suivront désormais de près les nouvelles interventions de membres du conseil des gouverneurs de la Fed prévues dans les prochaines heures, dont celle de Jerome Powell, le président de l'institution, attendue vendredi...

WALL STREET

Après une longue phase d'indécision, le S&P 500 a redonné lundi 0,20% à 4.550 pts. Le Dow Jones concède -0,16%, revenant à 35.333 pts. Egalement, le Nasdaq a viré au rouge dans les derniers échanges, avec un repli limité de -0,07%, à 14.241 pts.
Les marchés actions consolident, mais le sentiment sous-jacent reste soutenu par le récent assouplissement des conditions financières, alors que les opérateurs jouent toujours le scénario d'un pic des taux atteint et d'un atterrissage économique contrôlé... Cela a entraîné une baisse significative des rendements obligataires, même si les courbes se sont davantage inversées et alimentent le débat sur la capacité des décideurs politiques à parvenir à cet atterrissage en douceur. Les banques centrales continuent de promouvoir l'idée de taux plus élevés, plus longtemps, alors que les marchés anticipent quant à eux de multiples baisses de taux l'année prochaine.

ECO ET DEVISES

Sur le front macroéconomique, les ventes de logements neufs aux Etats-Unis pour le mois d'octobre 2023 se sont établies à 679.000, très inférieures au consensus FactSet qui se situait à 721.000. Les ventes de septembre ont par ailleurs été révisées nettement à la baisse, à 719.000 (759.000 auparavant estimé).
L'indice manufacturier régional de la Fed de Dallas pour le mois de novembre 2023 est ressorti à -19,9, contre -16 de consensus FactSet et -19,2 un mois auparavant. L'indicateur reste donc nettement inférieur à zéro, ce qui signale une forte contraction de l'activité manufacturière dans la région considérée. L'indice de production ressort lui aussi négatif, à -7,2.
Les ventes en ligne pour ce Cyber Monday aux USA pourraient avoir dépassé les 12 milliards de dollars, avec les promotions accrues, des données Adobe Analytics évaluant la performance entre 12 et 12,4 Mds$. En milieu de fourchette, cela représenterait une progression de +8% en comparaison de l'an dernier. Un nouveau pic historique a déjà été atteint la semaine dernière pour le Black Friday, avec des dépenses en ligne qui ont bondi de +7,5%, atteignant un montant record de 9,8 Mds$ aux Etats-Unis.

La semaine sera riche en données macro... Ainsi, les indices S&P Case-Shiller et FHFA des prix des maisons seront connus ce mardi, tout comme l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond.
Le baril de brent pointe sur les 80$ ce matin. Le dollar est relativement stable face à l'euro, s'échangeant 0,9127 euro.
L'once d'or gagne +0,5% à 2.014$. Le Bitcoin reste au-dessus des 37.000$.

VALEURS A SUIVRE

Ubisoft a réalisé avec succès le placement d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles ou existantes à échéance 2031 par voie d'offre au public destinée exclusivement à des investisseurs qualifiés pour un montant nominal de 494,5 millions d'euros. Le produit net de l'Émission financera les besoins généraux de la Société, l'accroissement de la flexibilité financière et le refinancement de la dette existante incluant le refinancement partiel des OCEANEs en circulation venant à échéance le 24 septembre 2024 (ISIN : FR0013448412) pour un montant maximum de 250 millions d'euros de valeur nominale.
Les Obligations auront une valeur nominale unitaire de 100.000 euros, seront convertibles et/ou échangeables en actions nouvelles ou existantes d'Ubisoft et porteront un taux d'intérêt annuel de 2,875%, payable semi-annuellement à terme échu le 5 juin et le 5 décembre de chaque année (ou le jour ouvré suivant si cette date n'est pas un jour ouvré) et pour la première fois le 5 juin 2024.

Orange va se retirer du processus d'acquisition d'une participation pouvant aller jusqu'à 45% dans l'opérateur éthiopien Ethio Telecom, a déclaré à l'agence Reuters l'opérateur français. Orange avait soumis en 2021 une manifestation d'intérêt pour participer à la privatisation partielle d'Ethio Telecom, un ancien monopole comptant plus de 70 millions d'abonnés.
"Orange confirme avoir décidé de se retirer du processus en cours concernant la vente de 45% d'Ethio Telecom", a déclaré la société tricolore dans un communiqué, estimant que les conditions ne permettaient pas le déploiement rapide de la stratégie et la réalisation d'un projet créateur de valeur pour l'entreprise.

SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, annonce la signature d'un accord portant sur l'acquisition de ROBUR Industry Service Group GmbH.
ROBUR Industry Service Group GmbH, dont le siège est basé à Munich, est une société de services industriels qui offre, à un portefeuille de clients diversifié, une large gamme de services sur l'ensemble de la chaîne de valeur (ingénierie, installation, mise en service et maintenance) pour la transformation et les processus industriels (notamment l'automatisation, la robotique et l'électrification), représentant environ 80% de son chiffre d'affaires. Les 20% restants portent sur la fourniture de services de maintenance pour les turbines éoliennes offshore et onshore.

Frey annonce le lancement d'une augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription de ses actionnaires d'un montant brut, prime d'émission incluse, d'environ 101,3 millions d'euros. L'intégralité des fonds provenant de l'Augmentation de Capital permettra à la Société de refinancer en fonds propres une partie de la quote-part du prix d'acquisition du centre commercial " Polygone Riviera ". Cette acquisition d'un montant total de 272,3 millions d'euros a été financée à hauteur de 120 millions d'euros via une dette hypothécaire souscrite auprès d'un pool bancaire composé de BNP Paribas et Crédit Agricole Corporate and Investment Bank et à hauteur de 152,3 millions d'euros sur la base des ressources propres de la Société pour le solde et au moyen de tirage sur les lignes de crédit revolving du Groupe.
L'opération fait l'objet d'engagements irrévocables de souscription de ses principaux actionnaires, qui couvrent 87,76% du montant de l'Augmentation de Capital. Pour le solde, la Société a désigné la société INVEST SECURITIES en qualité d'Agent Placeur aux fins de recherche d'investisseurs et de placement des Actions Nouvelles de la Société auprès de ces derniers dans le cadre de l'Augmentation de Capital.

Bigben Interactive affiche sur le 1er semestre 2023-2024 un chiffre d'affaires de 131,1 ME. Sur la période, Nacon contribue pour 70,8 ME et Bigben - Audiovidéo/Telco affiche une activité de 60,3 ME. Le taux de marge brute, sous l'effet d'un mix-produits plus favorable, représente 48,6% du chiffre d'affaires, en hausse de près de 2 points par rapport à l'an dernier. L'Ebitda progresse de 18,7% pour atteindre 32 ME et représente 25% du chiffre d'affaires contre 19,4% à la même période de l'exercice dernier. Le résultat opérationnel est impacté par une actualité éditoriale peu dense. Ce 1er semestre supportant ainsi des coûts opérationnels de développement maîtrisés mais élevés au regard du volume d'activité réalisé sur la période. Une croissance soutenue est attendue sur la seconde partie de l'exercice.
La variation du résultat financier s'explique par la hausse des taux d'intérêt mais également par des écarts de change négatifs (perte de change de -0,8 ME contre un gain de change de 1,1 ME l'an dernier).
Le résultat net ressort à 2,7 ME (2,1% du chiffre d'affaires), contre 7,6 ME un an plus tôt.
Au 30 septembre 2023, les capitaux propres du Groupe Bigben s'établissent à 308,2 ME et les disponibilités s'élèvent à 38,1 ME. Sur la période, compte tenu de l'orientation des taux d'intérêt, le Groupe a privilégié le financement de son développement. La variation du Besoin en Fonds de Roulement ressort à 0,6 ME. Le cash-flow opérationnel dégagé sur la période est positif à 25,1 ME. Le cash-flow investissements (essentiellement constitué par les coûts de développement des jeux) s'établit à 46,2 ME.
Le groupe confirme ses perspectives de croissance forte du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel pour l'exercice 2023-2024.

Au 1er semestre 2023-2024, le chiffre d'affaires de Nacon s'établit à 70,8 millions d'euros (77,5 ME au 1er semestre 2022-2023). Le chiffre d'affaires Catalogue (nouveaux jeux) de Nacon a été pénalisé par une actualité éditoriale peu dense. Il ressort à 23,1 ME, en retrait de -9% par rapport à l'an dernier. Le chiffre d'affaires Back catalogue (jeux sortis au cours des exercices précédents) affiche une bonne résilience à 21,2 ME (-1,8%) avec un retour de la croissance sur le 2e trimestre. L'activité Accessoires à 24,9 ME progresse fortement en fin de période sous l'effet de la reprise du marché mondial avec l'augmentation du parc de nouvelles consoles.
Le taux de marge brute représente 64,2% du chiffre d'affaires en amélioration de près de 3 points par rapport à l'an dernier. L'Ebitda s'élève à 29,3 ME et représente 43,2% du chiffre d'affaires (31,4% un an plus tôt). Le résultat opérationnel s'établit à 3,7 ME soit 5,4% du chiffre d'affaires.
Le résultat net de Nacon sur la période ressort à 3,2 ME, soit 4,8% du chiffre d'affaires (8,4 ME en 2022-2023).
Au 30 septembre 2023, les capitaux propres de Nacon s'établissent à 248,7 ME (242,6 ME au 31 mars 2023), et les disponibilités s'élèvent à 19,6 ME (47,6 ME au 31 mars dernier), le Groupe ayant fait le choix de financer son développement en réduisant le montant des nouveaux emprunts. Par ailleurs, Nacon a réduit sa valeur de stocks par rapport à l'an dernier. A date, 50 jeux sont en cours de développement, pour une valeur immobilisée de 118,1 ME.
La capacité d'autofinancement dégagée sur la période s'inscrit à 22 ME.
La seconde partie de l'exercice 2023-2024 sera marquée par une activité éditoriale riche avec plus d'une dizaine de jeux attendue dont : 'Astérix & Obelix : Heroes', 'Cricket 24 Official Game of The Ashes', 'Gangs of Sherwood', ou encore 'Robocop : Rogue City' qui constitue le meilleur lancement jamais réalisé par Nacon. Au-delà de ces jeux qui sortent sur le 3e trimestre, 'War Hospital', 'Test Drive Unlimited: Solar Crown' sont attendus au 4e trimestre.
Le back catalogue poursuivra sa dynamique de croissance sous l'effet mécanique des jeux sortis sur les exercices précédents.
Enfin, l'activité Accessoires bénéficiera à la fois d'un effet de base plus favorable, de la croissance du parc de XBOX series et PS5 et de la sortie de plusieurs produits à fort potentiel dont la manette Revolution 5 Pro et les casques RIG 600 Pro.

Imerys a déposé un prospectus relatif à une émission obligataire indexée à des objectifs de développement durables (Sustainability-Linked Bond) d'un montant de 500 millions d'euros portant intérêt au taux de 4,75% dont la date d'échéance est le 29 novembre 2029 (Obligations).
La date de jouissance et de règlement des obligations est le 29 novembre 2023.

Le groupe Moulinvest a publié un chiffre d'affaires de 100,8 millions d'euros au titre de son exercice 2022-2023, en baisse de 12% sur un an.
L'activité Bois Construction (43% du chiffre d'affaires total) voit ses ventes diminuer de 26,2% sous l'effet conjugué de la baisse des prix de vente et d'un recul des volumes vendus, après deux années de très forte progression post-pandémie. L'activité est pénalisée par la baisse du nombre de permis de construire et de mises en chantier.
Les activités du pôle Bois Energie (32% du chiffre d'affaires) progressent à l'inverse de 40,4%. Les ventes de granulés ont été soutenues tout au long de l'exercice, tirant les prix à la hausse. Moulinvest précise que son outil de production fonctionne à pleine capacité, illustrant désormais la place du pellet dans les habitudes consommateurs comme combustible de chauffage naturel et économique. L'activité de cogénération enregistre pour sa part une progression de 8,4%.
Moulinvest parle d'incertitudes continuant de peser sur son activité Bois de construction avec une visibilité relativement limitée à court terme mais réaffirme sa confiance à moyen et long terme grâce aux tendances d'utilisation croissante du bois pour les constructions nouvelles ainsi que la rénovation. " Les perspectives de chiffre d'affaires à moyen terme s'appuient sur deux paramètres : hausse des volumes et prix de marché. Si les investissements récents en capacité de production devraient bénéficier à la hausse des volumes, les prix de vente actuellement orientés à la baisse auront un impact négatif sur le chiffre d'affaires ", prévient le groupe.
Sur le marché des granulés, la demande dépendra en partie de la vigueur du climat au cours du prochain hiver, sachant que l'activité de granulation a déjà atteint un niveau de production normatif.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 22 février 2024 au mercredi 28 février 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/02/2024

La Bourse de Paris qui avait commencé la journée au contact de ses sommets, touchant même un nouveau plus haut...

Publié le 29/02/2024

Records durant toute la semaine passée..

Publié le 28/02/2024

Le CAC40 est reste calé autour de 7.950 points

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/02/2024

Les grands Indices sont proches d'une consolidation mais une dernière jambe de hausse est envisageable. Il reste un un gap à combler sur le VIX avant de déclencher une éventuelle baisse, alors que…

Publié le 29/02/2024

Le CAC40 cash a clôturé la séance hausse de 0,08 % à 7954,39 dans un volume de 2,8 MD€. 

Publié le 29/02/2024

En 2023, le chiffre d'affaires de Valeo est de 22...

Publié le 29/02/2024

BOA Concept rappelle que 2023 a vu le développement de nouvelles solutions IT autour du son logiciel BOA Drive

Publié le 29/02/2024

Denis Ladegaillerie, le fonds EQT X et des fonds conseillés par TCV ont annoncé avoir formé un consortium en vue de lancer, par l'intermédiaire d'une...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

(Re)Découvrez les Warrants

Parmi les premiers produits de Bourse en France

Jeudi 14 mars
à 14h00

S'inscrire