Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 934.17 PTS
+0.09 %
7 950.5
+0.12 %
SBF 120 PTS
5 993.95
+0.11 %
DAX PTS
17 735.07
+0.32 %
Dow Jones PTS
39 087.38
+0.23 %
18 302.91
+1.44 %
1.084
+0. %

Préouverture Paris : des doutes ?

| Boursier | 332 | Aucun vote sur cette news

Le marché parisien est attendu en légère baisse ce mardi matin, alors que son indice phare, CAC 40 avance de 13% depuis le 1er janvier...

Préouverture Paris : des doutes ?
Credits ChaunuPictures

LA TENDANCE

Le marché parisien est attendu en légère baisse ce mardi matin, alors que son indice phare, le CAC 40, avance de 13% depuis le 1er janvier, à moins d'un mois de la clôture de l'exercice 2023... Les investisseurs sont plus hésitants ce matin, tandis que Wall Street a consolidé hier soir dans une ambiance plus prudente...

WALL STREET

Wall Street a débuté la semaine en baisse avec le repli des 'Magnificent Seven', le S&P 500 fléchissant de 0,54% à 4.570 points, le Dow Jones reculant de 0,11% à 36.204 pts et le Nasdaq perdant 0,84% à 14.185 pts. La place américaine a consolidé, alors que le mois de novembre qui vient de se terminer s'est soldé par un net rebond des principaux indices sur fond d'espoirs de "pic des taux", d'inflation contrôlée et d'atterrissage économique en douceur... Jerome Powell, le patron de la Fed, a tenté de tempérer un peu les ardeurs des marchés vendredi, en signalant que le travail "n'était toujours pas terminé" et que la banque centrale était encore susceptible de relever les taux selon les données nouvelles. Les opérateurs gardent malgré tout en tête un scénario plutôt positif qui pourrait permettre un début d'assouplissement monétaire dès la fin du premier trimestre 2024...
Sur le Nymex, le baril de brut WTI revient à 73$. L'indice dollar gagne 0,5% face à un panier de devises. Le rendement du T-Bond à 2 ans s'affiche à 4,65%, contre 4,29% sur le 10 ans et 4,45% sur le 30 ans.

ECO ET DEVISES

Sur le front économique outre-Atlantique, les commandes industrielles américaines du mois d'octobre 2023 se sont établies en retrait de 3,6% en comparaison du mois antérieur, à comparer à un consensus de place de -2,6% et à une lecture révisée à +2,3% pour le mois de septembre. La précédente lecture de septembre était de +2,8%.

Ce mardi, les investisseurs surveilleront l'indice PMI composite américain final et l'ISM des services du mois de novembre, ainsi que le rapport JOLTS sur les ouvertures de postes du mois d'octobre. Le rapport d'ADP sur l'emploi privé du mois de novembre, la balance du commerce international des biens et services, ainsi que les chiffres de la productivité trimestrielle et le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques, seront révélés mercredi. Les inscriptions hebdomadaires au chômage, les stocks de grossistes et les chiffres du crédit à la consommation sont attendus jeudi...
Enfin, pour terminer la semaine, les marchés suivront vendredi le rapport mensuel gouvernemental américain sur la situation de l'emploi du mois de novembre, ainsi que l'indice préliminaire du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan pour décembre.

L'or s'affiche en léger retrait à 2.030 dollars l'once, tandis que le Bitcoin avance encore à 41.728$.

VALEURS A SUIVRE

Renault do Brasil a annoncé un investissement de 350 ME, pour la production d'un nouveau SUV du segment C sur la nouvelle plateforme modulaire du Groupe, comme Kardian. L'annonce a été faite le 4 décembre, depuis le complexe Ayrton Senna, à São José dos Pinhais dans l'État du Paraná, en présence du Vice-Président du Brésil, Geraldo Alckmin et Mme Lu Alckmin, le gouverneur de l'État du Paraná, Carlos Massa Ratinho Junior, l'ambassadeur de France au Brésil, Emmanuel Lenain, le maire de São José dos Pinhais, Nina Singer, le SVP Renault Group et CEO de la marque Renault en Amérique latine, Luiz Fernando Pedrucci, et Président de Renault do Brasil, Ricardo Gondo, ainsi que d'autres autorités.
Au cours de la visite du complexe Ayrton Senna, le Vice-Président du Brésil Geraldo Alckmin, a rencontré des employés et a visité le Mémorial Renault, un espace créé par la marque qui contient des véhicules Renault emblématiques et historiques pour célébrer les 25 ans de production dans le pays.

NHOA Energy, la société du Groupe NHOA dédiée au stockage d'énergie, a mis en service avec succès le projet de stockage d'énergie de 311MWh pour le Groupe Taiwan Cement situé dans le parc industriel de HePing, dans le comté de Hualien, Taiwan.
Cette mise en service est une étape importante dans la transition énergétique de Taiwan et renforce la position de NHOA Energy en tant que fournisseur leader de systèmes de stockage d'énergie sur batteries dans la région Asie-Pacifique.
Ce projet de stockage d'énergie à grande échelle marque un changement de paradigme dans le portefeuille d'actifs énergétiques renouvelables du Groupe TCC et représente un pas significatif dans le parcours de Taiwan vers un avenir plus durable, dans le contexte de l'annonce du gouvernement d'un chemin neutre en carbone pour 2050 avec des investissements importants pour renforcer les réseaux électriques intelligents et encourager les systèmes de stockage d'énergie sur batteries.

Compagnie des Alpes dévoile des résultats 2023-2024 " très solides, en croissance, en dépit d'un "choc prix électricité, inouï dans son ampleur et sa soudaineté". Ainsi, malgré des coûts de l'énergie qui ont été multipliés par plus de deux (72,1 ME contre 35,1 ME en 2021/22), l'Excédent Brut Opérationnel (EBO) du Groupe s'élève à 307,7 ME contre 312,6 ME lors de l'exercice précédent. A périmètre comparable et hors éléments non récurrents, il est en croissance de 3,1%. Il s'établit en effet à 278,4 ME, soit un niveau supérieur à l'objectif initialement fixé par le Groupe, à savoir un EBO hors éléments non récurrents et hors intégration de MMV proche des 270,0 ME réalisés en 2021/22.
Le taux de marge d'EBO du Groupe s'établit ainsi à 27,3% contre 32,6% en 2021/22. Hors éléments non récurrents, il ressort à 26,9% en 2022/23 contre 28,3% à la même période l'an dernier. Ceci représente un repli limité de 1,4 point alors que la hausse des coûts de l'énergie, passés de 3,7 à 6,4% du chiffre d'affaires, affecte le taux de marge d'EBO de 2,7 points.
Le résultat opérationnel s'établit à 139,6 ME contre 169,5 ME en 2021/22. A périmètre comparable et hors éléments non récurrents, le résultat opérationnel est en hausse de 3,6%. Le résultat net, part du Groupe s'élève ainsi à 90,4 ME pour un chiffre d'affaires consolidé de 1,126 MdsE, en croissance de 17,4% à périmètre courant et de 9,9% à périmètre comparable (c'est-à-dire essentiellement hors MMV). Hors éléments non récurrents comptabilisés en 2021/22, la croissance atteint 10,6% à périmètre comparable, reflétant une forte croissance de l'ensemble des activités du Groupe.
Après une hausse de 21,6 MEUR des impôts versés en 2022/23 qui reflète le retour à la normale de l'activité en 2021/22, le free cash-flow opérationnel8 atteint 24,3 ME, conformément à l'objectif fixé d'un free cash-flow opérationnel positif. Pour mémoire, dans un contexte de reprise de l'activité post crise sanitaire, le free cash-flow opérationnel de l'exercice précédent était de 181,6 ME et non comparable car il avait bénéficié de l'effet positif de la reconstitution du BFR post Covid.
Le Groupe proposera à l'Assemblée Générale des actionnaires du 14 mars prochain un dividende de 0,91 euro par action au titre de l'exercice 2022/23, en augmentation de 10% par rapport au dividende versé au titre de l'exercice 2021/22. Il représente un rendement de 7% par action, sur la base du cours de clôture de l'exercice 2023 (13 euros). Ce montant proposé correspond à un taux de distribution de 53% du résultat net part du Groupe, hors éléments non récurrents, en ligne avec l'objectif annoncé par le Groupe d'un taux de 50%. Cette politique de dividende est compatible avec la poursuite d'une stratégie de croissance profitable et d'investissements soutenus, illustrant la confiance du Groupe dans sa capacité à maintenir un niveau de levier financier maîtrisé.
Compte tenu de la croissance attendue de l'activité pour ses trois métiers, de sa bonne maîtrise des charges et de la baisse attendue des coûts de l'énergie et notamment de l'électricité (attendue en baisse d'environ 10%), dont le prix d'achat a été sécurisé à 100% pour l'année civile 2024, le Groupe se fixe comme objectif d'atteindre en 2023/24 un EBO en croissance de 7% minimum par rapport à l'EBO hors éléments non récurrents de l'exercice 2022/23.
L'enveloppe d'investissements industriels nets annoncée par le Groupe en décembre 2022, à savoir 245 ME en moyenne par an pour les 4 exercices de 2021/22 à 2024/25, a été revue légèrement à la baisse. Ainsi, pour les deux exercices restants, à savoir 2023/24 et 2024/25, l'enveloppe devrait être de l'ordre de 270 ME par an, hors changement de périmètre. En tenant compte du niveau d'investissements industriels nets, le Groupe prévoit pour cet exercice 2023/24 un Free Cash-Flow opérationnel positif en croissance par rapport à celui de 2022/23.
Le Groupe maintient son objectif d'un levier financier (dette nette / EBO hors IFRS 16) à un niveau maximum de 2,5x hors acquisitions, hors changement de périmètre. Il réitère également sa politique de dividende, consistant à distribuer environ 50% du résultat net part du Groupe, hors éléments non récurrents.
Enfin, dans le cadre de sa politique Net Zéro Carbone (scope 1 et 2) à horizon 2030, la Compagnie des Alpes se fixe pour 2023/24 un objectif de réduction de ses émissions de CO2 d'environ 15 points supplémentaires par rapport à l'exercice 2022/23, soit c. -54% par rapport à l'exercice de référence 2018/19, à périmètre comparable (hors MMV).

BIO-UV, le spécialiste des systèmes de traitement et de désinfection de l'eau par UV, ozone, électrolyse de sel et AOP, a fait état d'un ralentissement de son activité au 4ème trimestre 2023 dans un environnement économique difficile. En ce qui concerne la division Terrestre, les ventes demeurent pénalisées sur les activités dites récréatives, avec un marché de la piscine en fort recul sur l'année 2023 (rappel : -14% de recul sur douze mois glissants pour l'activité de Négoce selon la FPP3). Au sein de la division, l'activité Export est en revanche mieux orientée au 2nd semestre 2023, portée notamment par les équipements à l'ozone de Triogen. De même, l'activité industrielle reste dynamique avec notamment les solutions sur la réutilisation des eaux usées (" REUT ").
Les activités Maritimes continuent de s'inscrire en repli, mais à un rythme moins marqué qu'au 1 er semestre, avec des ventes de systèmes de traitement des eaux de ballast des navires moindre en 2023 qu'en 2022, mais des activités Services en hausse sur l'ensemble de l'exercice.
Dans ce contexte, BIO-UV Group estime ne plus être en mesure de viser au 2nd semestre un chiffre d'affaires du même ordre de grandeur qu'au 1er semestre (rappel : 24,2 ME au 1er semestre 2023). Sur l'ensemble de l'exercice, BIO-UV Group anticipe désormais un chiffre d'affaires compris entre 42 ME et 43 ME. Sous l'effet d'une meilleure efficacité opérationnelle et d'un contrôle strict des charges, BIO-UV Group compte conserver une marge d'EBITDA à deux chiffres sur l'ensemble de l'exercice.
Cette gestion opérationnelle rigoureuse et une gestion attentive du BFR vont également permettre de maintenir une forte génération de free cash-flow en 2023 (rappel : 2,0 ME de free cash-flow généré au 1er semestre 2023) et ainsi de poursuivre le désendettement financier du Groupe sur l'exercice. BIO-UV Group communiquera ses objectifs financiers au titre de l'exercice 2024 à l'occasion de la publication du chiffre d'affaires annuel 2023 en janvier 2024.

Ekinops, fournisseur leader de solutions de télécommunications dédiées aux opérateurs de télécommunications et aux entreprises, annonce avoir été sélectionné par Deutsche Glasfaser dans le cadre d'un contrat pluriannuel, visant à moderniser et unifier son infrastructure de réseau de transport optique en Allemagne, à partir de la plateforme Ekinops360.
Deutsche Glasfaser (DG) est l'un des principaux fournisseurs de services indépendant de la fibre en Allemagne, au service de près de 1.800 municipalités, avec plus de 1,2 million de clients, et autour de 40.000 nouveaux foyers raccordés/ chaque mois. DG se développe à un rythme très soutenu par croissance organique. Conscient de la nécessité de bâtir un réseau unifié pour simplifier ses opérations, DG a cherché une nouvelle infrastructure de transport optique flexible et moderne qui pourrait à la fois automatiser la fourniture de services et accélérer leur mise sur le marché, et réduire ses dépenses d'investissement et d'exploitation au fur et à mesure de son évolution.

A l'issue de son 1er semestre 2023/24, Wavestone a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 276,7 ME, en croissance dynamique de +17% sur un an. Pour rappel, le 1er semestre 2023/24 a bénéficié de l'apport des cabinets PEN Partnership et Coeus Consulting, consolidés respectivement depuis le 1er août 2022 et le 1er octobre 2022. À périmètre et taux de change constants, la croissance semestrielle s'est élevée à +12%.
Au 1er semestre 2023/24, le résultat opérationnel courant s'est élevé à 36,8 ME, en forte croissance de +24% par rapport à la même période l'an dernier. La marge opérationnelle courante s'est ainsi établie à 13,3% à l'issue du semestre, en progression par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent à 12,5% malgré l'effet jour défavorable.
Dans un environnement économique en phase de ralentissement, le cabinet a su tirer parti de sa croissance dynamique, d'un bon ratio prix de vente sur salaires et d'une bonne maîtrise de ses coûts. Le résultat net part du groupe semestriel s'est élevé à 23 ME, en solide progression de +28% par rapport au 1er semestre 2022/23. La marge nette s'est établie à 8,3% à l'issue du semestre, contre 7,6% un an plus tôt.
Au 30 septembre 2023, les fonds propres de Wavestone s'établissaient à 311,9 ME. La trésorerie nette, hors dettes locatives IFRS 16, s'élevait à 13,3 ME à fin septembre 2023, contre 27,1 ME six mois plus tôt.
Le cabinet confirme ses objectifs financiers annuels 2023/24, réaliser une croissance organique au moins égale à celle de l'exercice 2022/23, malgré un effet jour défavorable.
Cet objectif tient compte d'une dynamique de croissance moins soutenue au 2nd semestre 2023/24, du fait de la modération du rythme de recrutement depuis le début de l'exercice.
A périmètre total, intégrant la consolidation en année pleine de PEN Partnership et Coeus Consulting, Wavestone vise un chiffre d'affaires supérieur à 580 ME, soit une croissance totale de +9%, pour une marge opérationnelle courante annuelle aux alentours de 15%.

Xilam Animation, société indépendante de production et de distribution de programmes d'animation, annonce son intention de réaliser, dans les prochaines semaines, sous condition suspensive de l'obtention d'une dérogation de l'Autorité des Marchés Financiers à l'obligation de déposer une offre publique, une augmentation de capital en numéraire, avec maintien du droit préférentiel de souscription, par émission d'actions nouvelles de moins de 20% du capital, soit un maximum de 982.299 actions nouvelles, pour un montant maximum de 6 millions d'euros.
Le Conseil d'administration de Xilam Animation a subdélégué au Directeur Général, sur délégation de compétence accordée par l'Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire de Xilam Animation du 23 juin 2022 au titre de la quinzième résolution, le soin de déterminer les termes et conditions de cette augmentation de capital.
En application des dispositions de l'article 1er paragraphe 5 du Règlement Prospectus (UE) 2017/1129 du Parlement européen et du Conseil du 14 juin 2017, la présente émission ne donnera pas lieu à un Prospectus soumis à l'approbation de l'AMF, cette dernière représentant moins de 20% du nombre d'actions de même catégorie déjà admises à la négociation sur le marché réglementé.
Après le remboursement d'un EuroPP de 15 ME en juillet 2023, l'endettement est à ce jour principalement auto-liquidatif et donc adossé à des productions en cours.
Les fonds levés dans le cadre de cette augmentation de capital ont vocation à permettre à la société d'optimiser sa structure financière en rééquilibrant son bilan et en améliorant son ratio d'endettement, dans un contexte de renchérissement du coût de la dette et de conditions d'octroi plus exigeantes.
Pour information, Marc du Pontavice, est détenteur en direct et par l'intermédiaire de MDP Audiovisuel (421 603 473 RCS Créteil) et de Xilam Group (539 985 788 RCS Créteil) (Marc du Pontavice, MDP Audiovisuel et Xilam Group, ensemble le 'Concert'), de 1.817.838 actions de Xilam animation, représentant 37,01% du capital, et de 3.606.176 droits de vote représentant 53,58% des droits de vote exerçables et 52,96% des droits de vote théoriques.
Les membres du Concert garantiront, au prorata de leur participation respective, 75% de l'augmentation de capital, dans le cas où les autres actionnaires de la société ne participeraient pas en tout ou partie à cette opération.
Les actionnaires qui n'exerceraient pas leurs droits préférentiels de souscription verraient leur participation au capital de Xilam Animation diluée, dans une proportion qui sera communiquée au moment du lancement potentiel de l'opération.

L'Oréal annonce avoir finalisé l'acquisition de Lactobio, société à la pointe de la recherche sur les probiotiques et le microbiome, basée à Copenhague (Danemark). Cette acquisition permet à L'Oréal d'approfondir sa connaissance des micro-organismes vivant à la surface de la peau et de renforcer son leadership dans ce domaine. " Grâce à l'expertise du microbiome et à l'important portefeuille de brevets de Lactobio, elle ouvre également de nouvelles opportunités de développement de solutions cosmétiques sûres et efficaces à partir de bactéries vivantes ", explique le groupe.
Lactobio a été fondée en 2017 par Søren Kjærulff, Ph.D. et Charlotte Vedel, Ph.D., qui ont développé une plateforme unique et exclusive d'exploration du microbiome, ainsi qu'une méthode de criblage pour sélectionner les souches les plus efficaces et les plus sûres. Ces probiotiques de précision, créés à partir d'une vaste biobanque de bactéries lactobacilles, seront utilisés pour élaborer des formulations destinées à des applications topiques à base de bactéries vivantes. L'objectif final est d'apporter à la peau et aux cheveux de nombreux bienfaits inspirés de la nature.

SAMSE annonce son entrée en négociation exclusive avec le Groupe HERIGE en vue de l'acquisition de ses activités de négoce de matériaux multispécialiste (VM Matériaux), spécialiste travaux publics (LNTP) et spécialiste pierres naturelles (Cominex).
Le Groupe SAMSE et le Groupe HERIGE partagent des valeurs communes et notamment une forte culture d'entreprise familiale indépendante. Ils sont en outre partenaires de longue date dans le Groupement MCD, groupement d'achats réunissant leurs filiales négoce.
Cette expansion sur la façade ouest de la France s'inscrit dans la stratégie de développement du Groupe SAMSE.
Ce rapprochement permet au Groupe SAMSE de conforter sa position de numéro deux du Négoce de matériaux en France et de compléter son maillage géographique, devenant ainsi un acteur national présent sur 64 départements avec plus de 7.500 collaborateurs et 430 points de vente.

Pfizer Inc et Valneva SE ont annoncé aujourd'hui la finalisation du recrutement pour l'étude de Phase 3 "Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR)" (NCT05477524) sur leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. L'essai s'appuie sur les résultats positifs des essais de Phase 1 et 2 précédents, et inclut des participants adultes et pédiatriques, dans le but de confirmer l'efficacité, l'innocuité, l'homogénéité des lots et l'immunogénicité de VLA15.

NANOBIOTIX, société de biotechnologie en phase clinique avancée, pionnière dans les approches thérapeutiques novatrices basées sur la physique afin de révolutionner les bénéfices des traitements pour les patients atteints de cancer, annonce aujourd'hui la clôture par Johnson & Johnson Innovation - JJDC, Inc de la souscription précédemment annoncée de 901.256 actions ordinaires supplémentaires de la société, sous la forme d'American Depositary Shares ("ADS "), pour un montant total de 4,8 millions de dollars, équivalant à 4,6 millions d'euros, suite à l'approbation par le Ministère français de l'Economie du Placement Restant de JJDC le 22 novembre2023, conformément aux règles en matière de contrôle des investissements étrangers en France.
Le produit brut total d'environ 50,9 millions d'euros (équivalent à environ 53,8 millions de dollars) reçu par NANOBIOTIX a augmenté pour être à 55,5 millions d'euros environ (équivalent à environ 58,7 millions de dollars), étendant sa visibilité financière jusqu'au milieu de l'année 2025.

Yves REVOL et la société OLYMP, actionnaires contrôlant Clasquin SA, annoncent être entrés en négociations exclusives avec SAS Shipping Agencies Services Sàrl, filiale de MSC Mediterranean Shipping Company SA, leader mondial du transport maritime et de la logistique, en vue de la cession de l'intégralité de leurs actions représentant 42% du capital de CLASQUIN SA.
Cette exclusivité a été consentie par M. Yves REVOL et la société OLYMP suite à la réception d'une offre d'achat non engageante de SAS, afin de permettre à cette dernière de procéder à un audit de CLASQUIN SA et des sociétés de son Groupe.
Sous réserve des conclusions positives de cet audit, SAS consentirait à M. Yves REVOL et la société OLYMP une promesse d'achat (put option) au cours du premier trimestre 2024. Le prix d'acquisition des actions serait déterminé sur la base d'une valeur d'entreprise de 325 ME et après prise en compte d'ajustements à convenir entre les parties.

Bureau Veritas annonce l'acquisition du groupe Impactiva S.A., un leader de l'assurance qualité pour l'industrie de la chaussure et de l'habillement.
Depuis sa création en 2003, Impactiva est devenu un partenaire stratégique pour son large portefeuille de distributeurs et de propriétaires de marques de chaussures, de vêtements et de maroquinerie de premier plan. La société fournit des conseils à des centaines d'usines et de tanneries en Asie, en Europe et en Afrique, garantissant les plus hauts niveaux de qualité dans la production.

Bastide a annoncé la cession de sa filiale Distrimed au groupe Hygie31, acteur européen spécialisé dans le conseil et l'accompagnement des réseaux de santé, détenu majoritairement par le fonds d'investissement Latour Capital et BPI France en actionnaire minoritaire.
Détenue à hauteur de 70% par Bastide, Distrimed est un acteur majeur de la vente en ligne de dispositifs médicaux destinés aux professionnels de santé. Sur l'exercice 2022-2023, Distrimed a réalisé un chiffre d'affaires de 13,3 ME. Le groupe estime que cette opération s'inscrit parfaitement dans sa stratégie visant à focaliser ses ressources humaines et financières sur le développement en France et à l'international de ses activités récurrentes à plus forte valeur ajoutée, telles que l'assistance respiratoire ou la nutrition perfusion.
Réalisée en numéraire, cette vente générera pour Bastide une plus-value de cession sur le résultat net 2023-2024 tout en contribuant à la réduction de la dette financière nette. Bastide précise qu'il continuera d'étudier de possibles cessions d'actifs qui ne répondraient plus à sa stratégie.

Vallourec inaugure aujourd'hui à Aulnoye-Aymeries, dans le nord de la France, son démonstrateur de stockage vertical d'hydrogène gazeux comprimé. Ce système modulaire, doté d'une empreinte au sol réduite, facilite son intégration dans des environnements industriels contraignants, et offre une solution sécurisée pour le stockage d'hydrogène à grande échelle.
Première de ce type au monde, cette installation repose sur des tubes et des connexions déjà éprouvés en termes de technologie d'étanchéité et de résistance à la corrosion. Elle démontre la validité de ce concept innovant, positionne Vallourec comme un acteur clé de la chaîne de valeur de l'hydrogène et représente un levier de la décarbonation au niveau mondial. La solution consiste en un dispositif enterré capable de stocker jusqu'à 100 tonnes d'hydrogène gazeux dans des conditions de sécurité maximales. Le système s'adresse aux producteurs d'hydrogène vert et aux utilisateurs pour des applications industrielles et la mobilité lourde.

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique et d'autres maladies avec un besoin médical non satisfait, a annoncé aujourd'hui la recommandation positive de la troisième réunion du Data Monitoring Committee (DMC) de poursuivre l'étude clinique de Phase III, NATiV3, évaluant lanifibranor chez des patients atteints de la NASH sans modification du protocole de l'étude.
Le DMC, composé d'un groupe d'experts indépendants, est parvenu à cette recommandation après avoir examiné les données de sécurité des patients recrutés dans l'étude NATiV3.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 24 février 2024 au vendredi 01 mars 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 01/03/2024

La bourse de Paris tergiverse

Publié le 01/03/2024

La tendance a été affectée en matinée par les chiffres de l'inflation en zone euro pour février

Publié le 01/03/2024

Records durant toute la semaine passée..

Publié le 01/03/2024

Records durant toute la semaine passée..

Publié le 29/02/2024

La Bourse de Paris qui avait commencé la journée au contact de ses sommets, touchant même un nouveau plus haut...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/03/2024

Sur le plan statistique : Japon : 0H30 Taux de chômage de janvier (2,4% attendu) 1H30 Indice PMI Jibun des directeurs d’achats du secteur manufacturier de février (48 attendu après…

Publié le 01/03/2024

  Le CAC40 cash a clôturé la séance baisse de 0,34 % à 7927,43 dans un volume de 6,1 MD€.

Publié le 01/03/2024

Le groupe Artea, spécialiste de l’immobilier bas carbone, a enregistré un chiffre d’affaires de 111,1 millions d’euros en 2023, en hausse de 42% par rapport à 2022. Toutes les activités du…

Publié le 01/03/2024

Carrefour a annoncé avoir confié à un prestataire de service d’investissement un mandat de rachat d’actions. La période d’achat s’ouvrira le 4 mars 2024. Les actions rachetées seront…

Publié le 01/03/2024

Restructuration en cours

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

(Re)Découvrez les Warrants

Parmi les premiers produits de Bourse en France

Jeudi 14 mars
à 14h00

S'inscrire