Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 978.51 PTS
+0.55 %
7 990.5
+0.66 %
SBF 120 PTS
6 055.21
+0.57 %
DAX PTS
18 496.79
+0.13 %
Dow Jones PTS
38 149.39
-0.76 %
18 631.11
-0.56 %
1.084
+0.34 %

Ouverture Paris : le CAC 40 progresse, OVH chute !

| Boursier | 412 | Aucun vote sur cette news

Le CAC 40 reste ferme ce mardi, au-dessus des 8...

Ouverture Paris : le CAC 40 progresse, OVH chute !
Credits OVH

LA TENDANCE

Le CAC 40 reste ferme ce mardi, au-dessus des 8.000 points, à 8.065 points, en hausse de 0,3%... Un certain soulagement reste perceptible sur les marchés, alors que la perspectives d'une guerre entre Israël et l'Iran semble s'éloigner, les deux adversaires faisant montre de retenue après la dernière frappe sur le territoire iranien vendredi.
Les investisseurs se focalisent sur la trajectoire monétaire, alors que la Réserve fédérale se réunira le 1er mai. Les chiffres du PIB américain au premier trimestre jeudi et surtout l'indicateur d'inflation PCE vendredi pourraient encore avoir un impact important sur les marchés.
A l'exception des PMI de ce mardi, peu d'indicateurs de premier ordre sont en revanche attendus en zone euro cette semaine.

WALL STREET

Après une semaine boursière particulièrement difficile pour la cote technologique, la tendance s'est aussi un peu redressée lundi, le S&P 500 s'adjugeant 0,87% à 5.010 pts, le Dow Jones reprenant 0,67% à 38.239 pts et le Nasdaq 1,11% à 15.451 pts. L'apaisement relatif des tensions géopolitiques au Moyen-Orient a rassuré quelque peu les intervenants... La semaine sera particulièrement animée, avec de nombreuses statistiques marquantes, mais aussi plusieurs publications trimestrielles essentielles, dont celles des géants technologiques Microsoft, Meta, Tesla et Alphabet...

ECO ET DEVISES

Sur le front économique, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de mars 2024 s'est établi en territoire positif, ce qui indique une expansion "supérieure à la tendance". L'indice s'élève à 0,15, contre 0,05 un mois auparavant. Le consensus FactSet était de 0,30 pour le mois de mars.

L'indice flash PMI composite américain, les ventes de logements neufs et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond seront annoncés demain. Les commandes de biens durables et le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains seront dévoilés mercredi. Le PIB américain du premier trimestre, la balance du commerce international de biens, les inscriptions hebdomadaires au chômage, ainsi que les promesses de ventes de logements et que l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City, seront à suivre jeudi. Les revenus et dépenses des ménages ainsi que l'indice d'inflation 'core PCE' seront surveillés vendredi, tout comme l'indice du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan.

Il n'y aura en revanche pas d'intervention de responsables de la Fed cette semaine, à l'approche de la réunion monétaire des 30 avril et 1er mai qui devrait se solder par un nouveau statu quo... D'après l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité est de plus de 96% que la Fed laisse ses taux inchangés dans une fourchette allant de 5,25 à 5,5% le 1er mai. La probabilité d'une fourchette comparable de 5,25-5,5% le 12 juin, à l'issue de la réunion FOMC suivante, se situe à 83%. Elle est fortement remontée suite aux récents chiffres d'inflation laissant craindre un niveau durablement élevé des prix dans un contexte d'économie résiliente. Il est possible toutefois que la Fed soit en mesure de baisser ses taux le 31 juillet, au terme de la réunion suivante, mais la probabilité la plus forte est pour l'heure encore celle d'un statu quo (56% de 'proba' d'une fourchette inchangée sur le taux des fed funds).

A SURVEILLER

Europe :
- Indice PMI allemand préliminaire des services. (09h30)
- Indice PMI manufacturier allemand préliminaire. (09h30)
- Indice PMI composite préliminaire de la zone euro. (10h00)
- Indice PMI manufacturier préliminaire de la zone euro. (10h00)
- Indice PMI préliminaire des services de la zone euro. (10h00)
- Indice PMI CIPS préliminaire britannique des services. (10h30)
- Indice PMI CIPS préliminaire manufacturier britannique. (10h30)
- Indice PMI CIPS composite préliminaire britannique. (10h30)
Etats-Unis :
- Indice PMI composite préliminaire américain. (15h45)
- Indice PMI manufacturier préliminaire américain. (15h45)
- Indice PMI préliminaire américain des services. (15h45)
- Ventes de logements neufs. (16h00)
- Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00)

VALEURS EN HAUSSE

Emeis : +3,5% avec Interparfums et Nanobiotix

Legrand : +2%. Legrand poursuit activement sa stratégie de développement avec l'annonce de deux acquisitions dans les domaines porteurs de l'assistance à l'autonomie et la santé ainsi que dans les datacenters, venant renforcer les positions de leadership du Groupe dans ses segments à plus forte croissance.
Enovation est le leader néerlandais des logiciels de santé dans le marché de la santé connectée et de l'assistance à l'autonomie. Spécialisées en 'BtoB', les solutions d'Enovation intègrent notamment des offres logicielles pour la télésurveillance à distance des personnes âgées ou dépendantes reposant sur des objets connectés, le partage d'informations et de données de santé ou encore la coordination des soins entre établissements, prestataires et professionnels.
Fort d'une base de clientèle fidèle et d'un chiffre d'affaires constitué essentiellement de revenus récurrents, Enovation affiche une marge opérationnelle ajustée sensiblement supérieure à celle de Legrand.

Esso : +2% avec Voltalia, Eurazeo

Icade : +1,5% suivi de X-Fab, Valneva, Exail, Eurofins, Waga, STM et Wavestone avec Schneider

SEB (+1%) a annoncé le renforcement de sa présence en Arabie Saoudite avec la prise de participation à 55 % dans son distributeur saoudien -Alesayi Household Appliances Co. LLC- une filiale du Groupe Alesayi Holding qui commercialise de manière exclusive les produits grand public du Groupe localement depuis 2009.
Ce partenariat vise à développer de futures opportunités de croissance sur le marché saoudien grâce à l'expertise locale d'Alesayi Holding. Cette nouvelle filiale du Groupe SEB poursuivra l'importation et la distribution des marques Tefal et Moulinex à destination du grand public avec des produits pour la préparation des aliments et des boissons, la cuisson électrique, des articles culinaires mais aussi pour l'entretien de la maison et le soin du linge. Elle permettra au Groupe SEB d'accélérer le développement de ses ventes en Arabie Saoudite et d'exploiter au mieux le fort potentiel de croissance de ce marché.

Sanofi (+0,8%). Les résultats positifs de l'étude de phase III LUNA 3 montrent que la prise de rilzabrutinib 400 mg deux fois par jour a permis à des patients adultes présentant une thrombocytopénie immune (TPI) persistante ou chronique d'obtenir une réponse plaquettaire durable - ce qui correspond au critère d'évaluation primaire de l'étude. Le profil de sécurité du rilzabrutinib a été cohérent avec celui observé dans le cadre d'études antérieures.
L'étude LUNA 3 a atteint son critère d'évaluation primaire et permis de démontrer qu'une proportion significativement plus importante de patients traités par rilzabrutinib a présenté une réponse plaquettaire durable (le critère d'évaluation primaire), comparativement au placebo. Ce résultat cliniquement et statistiquement significatif a été obtenu chez des patients porteurs d'une TPI primaire qui s'étaient montrés réfractaires aux autres traitements antérieurs.
La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé une procédure accélérée (Fast Track Designation) au rilzabrutinib pour le traitement de la TPI en novembre 2020, après lui avoir accordé la désignation de médicament orphelin.

Vivendi (+0,6%) a décidé de s'abstenir lors du vote du renouvellement du Conseil d'administration de Telecom Italia à l'assemblée générale du 23 avril.
Vivendi rappelle qu'il a soutenu Telecom Italia (TIM) en tant qu'actionnaire depuis mai 2015. A la suite de l'arrivée du fonds Elliott lors de l'assemblée générale des actionnaires de TIM de 2018, Vivendi a perdu de son influence sur TIM qui a subi l'échec du plan d'Elliott. En outre, suite à la démission de ses deux représentants au Conseil d'administration de TIM, à partir du 31 décembre 2022, Vivendi a cessé de comptabiliser cette société comme une participation mise en équivalence.
En tant qu'investisseur financier, la préoccupation de Vivendi est de "voir le Conseil et le management de TIM assurer la croissance durable du cours de Bourse par une gestion avisée dans le seul intérêt de la société et dans le respect des prérogatives des actionnaires et des principes de bonne gouvernance".
En conséquence, Vivendi ne soutient pas la liste de candidats présentée par le Conseil sortant, étant donné que celle-ci s'inscrit dans la continuité d'un Conseil pendant l'exercice duquel le cours de Bourse a perdu la moitié de sa valeur et qui a pris la responsabilité d'approuver la vente du réseau fixe de TIM en novembre 2023 à un prix, selon Vivendi, ne reflétant pas la vraie valeur de cet actif, sans y associer l'assemblée générale des actionnaires ni le comité des parties liées et sans avoir, à ce jour, fourni une information exhaustive et fiable au marché quant à cette opération et ses effets sur la pérennité de TIM.
Vivendi ne souhaite pas être associé à des décisions concernant les nominations au Conseil, considérant qu'il incombe au management actuel et à ses soutiens de démêler la délicate situation dans laquelle TIM se trouve actuellement. Dès lors, Vivendi a décidé de s'abstenir de voter à propos du renouvellement du Conseil lors de l'assemblée générale d'avril 2024, et cela malgré les efforts louables de ceux qui ont proposé des listes majoritaires alternatives.
En cohérence avec la position qu'il a toujours tenu, Vivendi va "poursuivre avec fermeté son action à l'encontre de la résolution du Conseil de novembre 2023 devant le tribunal de Milan et tout autre moyen légal à sa disposition pour protéger ses droits ".

Le chiffres d'affaires du 1er trimestre 2024 de Plastic Omnium (stable) s'est établi à 2.867 millions d'euros au T1, surperformant la production automobile mondiale de +4,5 points. Les États-Unis sont désormais le premier pays contributeur au chiffre d'affaires du Groupe qui devient désormais "OPmobility". Le CA ressort ainsi en progression de 1,6% (+3,6% en organique), surperformant de +4,5 points la production automobile mondiale, en ligne avec l'objectif annuel du Groupe.
La nouvelle usine d'assemblage de modules à Austin (Texas), contribuera à l'accélération de l'activité d'OPmobility en Amérique du Nord.
Avec le changement de nom pour OPmobility, le Groupe ouvre par ailleurs une nouvelle page de son histoire et confirme l'accélération de sa transformation stratégique en un leader de la mobilité durable et connectée.
Le groupe confirme au passage ses perspectives 2024 avec une amélioration de tous ses agrégats financiers par rapport à 2023 : marge opérationnelle, résultat net part du Groupe, cash-flow libre et dette nette.

VALEURS EN BAISSE

OVHcloud (-14%) a ajusté en baisse son objectif de chiffre d'affaires pour l'exercice 2024 en invoquant des "conditions difficiles", en particulier en Europe, malgré un bénéfice semestriel annoncé supérieur aux attentes. Le groupe a ainsi ramené sa prévision de croissance organique du chiffre d'affaires entre 9% et 10%, contre une fourchette de 11% à 13% précédemment annoncée.
"Cette visibilité économique réduite en 2024 nous conduit à revoir nos objectifs de chiffre d'affaires", explique le directeur général du groupe OVHcloud qui réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires en France et plus largement en Europe.
Le chiffre d'affaires de l'entreprise en France a grimpé de 10,1% au premier semestre, contre une croissance de 14% au cours de la même période de l'année précédente. L'EBITDA ajusté de la société a pour sa part grimpé de 18,3% à 184 millions d'euros, dépassant les 180 millions d'euros prévus par le consensus fourni par le groupe. La marge d'EBITDA ajusté a atteint 37,9% au cours du semestre, en hausse de 2,5 points comparé au premier semestre 2023.

GTT : -3% suivi de Ose et de Altarea (-2%)

Eramet : -1,5% avec Akwel, Séché et Vantiva

Renault (-1%) a publié un chiffre d'affaires en hausse de 1,8% au premier trimestre, à hauteur de 11,707 milliards d'euros, au plus haut depuis 5 ans. Le chiffre d'affaires de l'activité automobile a cependant reculé de 0,7% sous l'effet de la dévaluation du peso argentin, du succès de modèles à prix plus abordable, de l'arrêt de la Zoé et d'un déstockage de concessionnaires.
Les ventes en volume du constructeur français, qui ont renoué l'an dernier avec la croissance après quatre années de baisse d'affilée, ont à nouveau augmenté de 2,6% à 549.099 véhicules.
Le consensus de place attendait un chiffre d'affaires quasiment stable à 11,480 milliards d'euros, la baisse anticipée de 1,2% du chiffre d'affaires automobile étant compensée par une forte hausse du chiffre d'affaires de l'activité financement des ventes.
Rappelons que Renault, dont l'ambition est de rejoindre à la fin de la décennie le club des constructeurs aux marges à deux chiffres, a affiché l'an passé une marge opérationnelle record de 7,9%, contre 5,5% en 2022 et 2,8% en 2021. Le groupe automobile table en 2024 sur une marge "supérieure ou égale" à 7,5%.
Le groupe souligne le solide portefeuille de commandes en Europe qui représente 2,5 mois de ventes prévisionnelles, "reflétant le succès des produits et un très bon début d'année en termes de prises de commandes alors que les lancements de produits clés sont prévus sur le reste de l'année".
Renault Group poursuit par ailleurs sa politique commerciale centrée sur la valeur avec un focus sur les ventes à clients particuliers (66% des ventes), sur les segments C & supérieurs (37% des ventes), sur les versions haut de gamme qui représentent une large majorité des derniers lancements et sur l'électrification avec des offres hybrides et électriques (48% des ventes).
Renault Group confirme ainsi ses perspectives financières 2024 qui passent par une marge opérationnelle du Groupe supérieure ou égale à 7,5% et un free cash-flow supérieur ou égal à 2,5 milliards d'euros.

Verallia : -1% suivi de ADP, Vallourec, Carmila, Coty, Savencia, Valeo, CGG

Atos : -0,5% avec Air France KLM, Thales et M6

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 23 mai 2024 au mercredi 29 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/05/2024

Le CAC40 s'est un peu redressé ce jeudi après la séance de forte baisse hier...

Publié le 30/05/2024

Après deux séances de consolidation marquée...

Publié le 30/05/2024

Le nouveau record absolu du Nasdaq hier, au-dessus des 17...

Publié le 30/05/2024

Le nouveau record absolu du Nasdaq hier, au-dessus des 17...

Publié le 29/05/2024

Le nouveau record du Nasdaq mardi soir dans le sillage de Nvidia...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/05/2024

#spx #investir #bourse #finance #economie #CAC40Calendrier Macro et Micro économiques, détermination des forces en présence et des secteurs et valeurs fortes et analyse graphique des Indices et…

Publié le 30/05/2024

La Bourse de Paris a lourdement chuté, en raison de doutes sur le rythme de baisse attendu des taux des banques centrales. 

Publié le 30/05/2024

Le Groupe ALTHEORA, société française, spécialiste de la transformation des matériaux composites et polymères cotée sur Euronext Growth Paris, annonce...

Publié le 30/05/2024

Les anciens salariés retraités et pré-retraités, qui ont conservé des avoirs au sein du PEG depuis leur départ d'Ipsen, sont également éligibles...

Publié le 30/05/2024

OSE Immuno a fait le point sur ses avancées et sur sa stratégie de croissance après le renforcement de son business modèle, basé sur des partenariats...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne