Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 978.51 PTS
+0.55 %
7 989.0
+0.64 %
SBF 120 PTS
6 055.21
+0.57 %
DAX PTS
18 496.79
+0.13 %
Dow Jones PTS
38 138.94
-0.79 %
18 624.99
-0.6 %
1.084
+0.34 %

Mi-séance Paris : le CAC40 remonte, LVMH rassure

| Boursier | 569 | Aucun vote sur cette news

Retour au-dessus des 8.000 points pour le CAC40

Mi-séance Paris : le CAC40 remonte, LVMH rassure
Credits Euronext

LA TENDANCE

Le CAC40 repart de l'avant ce mercredi, en hausse d'un peu plus de 1%. Cela permet à l'indice principal de la bourse de Paris de repasser au-dessus des 8.000 points, autour de 8.020 points en fin de matinée. Le secteur du luxe apporte une bonne contribution à ce rebond après une publication trimestrielle rassurante du groupe LVMH.

Le président de la Fed a déclaré mardi que les récentes données sur l'inflation aux Etats-Unis n'avaient pas donné suffisamment confiance aux responsables de la banque centrale pour opérer "sous peu" une diminution des taux d'intérêt. Jerome Powell a ajouté que la Fed pourrait devoir maintenir des taux d'intérêt élevés plus longtemps qu'attendu, alors que les marchés misaient largement il y a quelques semaines sur une première baisse des taux en juin. Le scénario d'une première baisse qui n'interviendrait pas avant septembre est désormais assez bien intégré.

VALEURS EN HAUSSE

* LVMH grimpe de plus de 4% à 817 euros, les investisseurs se montrant finalement rassurés par la publication du numéro un mondial du luxe. Au premier trimestre, le groupe a fait état de ventes de 20,7 MdsE, en croissance organique de 3%, avec une hausse de 2% pour la division phare 'Mode & Maroquinerie'. Morgan Stanley ('pondération en ligne') évoque une publication "assez bonne". Les chiffres et les commentaires de la direction lors de la conférence de présentation devraient légèrement rassurer le marché, selon la banque. Bryan Garnier ('acheter') estime que le premier trimestre pourrait être le point bas pour la division mode et maroquinerie. La performance de LVMH au premier trimestre a été "assez mauvaise", comme prévu, mais au moins conforme aux attentes, sans tendance "dramatique". RBC ('surperformance') souligne que la direction a confirmé que les tendances de la mode et de la maroquinerie en mars étaient similaires à celles du trimestre, "ce qui devrait fournir une modeste assurance sur le fait que les tendances de la demande sont assez stables".

* Hermès en profite pour gagner environ 2% à 2.330 euros.

* Unibail-Rodamco-Westfield s'adjuge 3,5% à 75,3 euros. Citi a relevé à l''achat' sa recommandation sur la foncière tout en portant sa cible de 52,5 à 85,2 euros. Les marchés semblent être "entrés dans une nouvelle phase de stimulation, bien que lentement". L'analyste estime que la baisse des taux devrait contribuer à soutenir davantage la stabilité et la croissance économiques à partir de 2025 et anticipe un atterrissage en douceur de l'économie comme nouveau scénario de base.

* Virbac monte de 2,5% à 369 euros. Au 1er trimestre 2024, le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 345,7 millions d'euros, en hausse de 9,8% à taux réels par rapport à la même période de 2023. Après retraitement de l'impact défavorable issu de l'évolution des parités monétaires, la croissance du chiffre d'affaires sur la période atteint +10,8%.

* Medincell bondit de 16% à 10,8 euros. La biotech française est logiquement recherchée au lendemain de l'annonce d'un accord majeur avec le géant pharmaceutique américain AbbVie pour codévelopper et commercialiser jusqu'à six produits dans différents domaines thérapeutiques et indications. Selon les termes de l'accord de co-développement et de licence qui couvrent jusqu'à 6 programmes, Medincell recevra un paiement initial de 35 millions de dollars et pourrait encaisser jusqu'à 1,9 milliard de dollars en paiements d'étapes et de commercialisation (315 millions de dollars pour chaque programme). Medincell est également éligible au versement de royalties " mid-single to low-double-digit " sur les ventes nettes. Portzamparc souligne que l'annonce est très importante et sécurise la trésorerie au-delà de 2025, horizon auquel le groupe prévoit de devenir rentable. De quoi viser un cours de 19,40 euros en restant acheteur sur le dossier.

VALEURS EN BAISSE

* Derichebourg cède 4% à 4,2 euros, dans le rouge pour la cinquième séance consécutive. Le groupe très dépendant des prestations de recyclage est logiquement délaissé après un avertissement sur ses résultats annuels, conséquence d'une réévaluation de l'impact de la cyberattaque qui a affecté les opérations du groupe et de la poursuite de la dégradation de ses marchés finaux, notamment la construction qui a affecté la production d'aciers longs. Dans ce contexte, Derichebourg devrait dégager sur ce premier semestre un EBITDA courant compris entre 140 ME et 145 ME, en retrait de l'ordre de 35 ME à 40 ME par rapport à l'an passé. Compte tenu de ces événements et du contexte d'activité évoqué, il est à ce jour peu probable que le retard d'EBITDA constaté au premier semestre soit comblé en totalité d'ici la fin de l'exercice, et que la cible d'EBITDA de 350 ME minimum pour 2024 communiquée lors de la publication des résultats 2023, soit atteinte. Un objectif d'EBITDA courant compris entre 300 ME et 310 ME en fin d'année apparaît réaliste en l'état actuel de la conjoncture. Retraité de l'impact financier de la cyberattaque, il serait de 315 ME à 330 ME, a précisé la société.

* Une seule baisse significative parmi les valeurs du CAC40 : Teleperformance cède 2% à 87 euros. Devenu de loin la plus faible capitalisation de l'indice avec 5,6 milliards d'euros, le groupe pourrait cependant sortir du CAC40 à l'occasion d'une prochaine revue du conseil scientifique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 23 mai 2024 au mercredi 29 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/05/2024

Le CAC40 s'est un peu redressé ce jeudi après la séance de forte baisse hier...

Publié le 30/05/2024

Après deux séances de consolidation marquée...

Publié le 30/05/2024

Le nouveau record absolu du Nasdaq hier, au-dessus des 17...

Publié le 30/05/2024

Le nouveau record absolu du Nasdaq hier, au-dessus des 17...

Publié le 29/05/2024

Le nouveau record du Nasdaq mardi soir dans le sillage de Nvidia...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/05/2024

#spx #investir #bourse #finance #economie #CAC40Calendrier Macro et Micro économiques, détermination des forces en présence et des secteurs et valeurs fortes et analyse graphique des Indices et…

Publié le 30/05/2024

La Bourse de Paris a lourdement chuté, en raison de doutes sur le rythme de baisse attendu des taux des banques centrales. 

Publié le 30/05/2024

Le Groupe ALTHEORA, société française, spécialiste de la transformation des matériaux composites et polymères cotée sur Euronext Growth Paris, annonce...

Publié le 30/05/2024

Ipsen annonce le lancement d'une opération d’actionnariat salarié, la quatrième au cours des huit dernières années avec pour objectif d’associer plus étroitement les salariés d'Ipsen, tant…

Publié le 30/05/2024

Les anciens salariés retraités et pré-retraités, qui ont conservé des avoirs au sein du PEG depuis leur départ d'Ipsen, sont également éligibles...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne