Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 927.43 PTS
-0.34 %
7 953.5
-0.22 %
SBF 120 PTS
5 987.53
-0.33 %
DAX PTS
17 678.19
+0.44 %
Dow Jones PTS
38 920.40
-0.07 %
17 998.80
+0.7 %
1.080
-0.33 %

Mi-séance Paris : le CAC40 hésite sur les 7.300 points

| Boursier | 543 | Aucun vote sur cette news

Atos repique du nez !

Mi-séance Paris : le CAC40 hésite sur les 7.300 points
Credits Euronext

LA TENDANCE

Le palmarès est toujours aussi calme parmi les valeurs du CAC40 ce lundi et les volumes de transactions très peu animés. Cela n'a pas empêché l'indice principal de la Bourse de Paris de dépasser brièvement les 7.300 points ce matin avant de refluer très légèrement vers la mi-journée (-0,1% à 7.286 points).

Les investisseurs vont de nouveau guetter, cette semaine, dans les indicateurs macroéconomiques, les signes d'une possible récession avec ses conséquences attendues sur les politiques monétaires des banques centrales. L'indice PCE des prix à la consommation, la mesure d'inflation privilégiée par la Réserve fédérale, est attendu jeudi et devrait connaître sa plus faible progression depuis mi-2021, selon les anticipations de marché. En zone euro, l'inflation est également attendue jeudi, alors que la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, s'exprimera ce lundi après-midi au Parlement européen. Les investisseurs suivront également les huit interventions de membres du conseil des gouverneurs de la Fed, dont celle de Jerome Powell, le président de l'institution, attendue vendredi.

VALEURS EN HAUSSE

* Elior grimpe de 1,8% à 2,44 euros. La Deutsche Bank a rehaussé à l''achat' sa recommandation sur la société avec une cible maintenue à 3,4 euros. Le broker affirme que "le pire est probablement passé" et que l'accent est désormais mis sur la croissance et le désendettement. Il note également qu'aucun refinancement majeur n'est attendu avant 2026 mais qu'Elior se concentre sur son effet de levier. Il indique enfin que le retour attendu à un flux de trésorerie disponible positif " devrait aider ".

* Seule hausse supérieure à 1% parmi les valeurs du CAC40, Sanofi progresse de 1,2% à 87,4 euros.

* Valneva (+1,3% à 5,27 euros) s'est félicité que son dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché pour son candidat vaccin contre le chikungunya a été acceptée par l'Agence européenne des médicaments (EMA). Le mois dernier, Valneva s'est vu accorder une revue accélérée de cette demande par le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'EMA compte tenu "de l'intérêt majeur pour la santé publique et l'innovation thérapeutique" que représente ce candidat vaccin.

VALEURS EN BAISSE

* TotalEnergies cède 0,9% à 62,6 euros. Morgan Stanley a revalorisé TotalEnergies de 71 à 74,7 euros ('surpondérer').

* Eutelsat perd 4% à 3,76 euros. Goldman Sachs a dégradé Eutelsat à 'neutre' en visant 4 euros.

* Atos repique du nez en ce début de semaine avec un titre qui rechute de près de 10% à 6,3 euros. La société de services informatiques a entamé des négociations pour revoir les termes de son accord avec Daniel Kretinsky pour la vente de ses activités historiques, rapporte 'BFM'. Selon les sources du site d'informations, " le groupe est entré la semaine dernière dans le dur des négociations avec l'homme d'affaires tchèque ", et ce dernier ne sera finalement pas actionnaire d'Eviden, la branche dédiée notamment à la cybersécurité et aux supercalculateurs.

* Orpea poursuit logiquement sa baisse d'environ 30% à 0,17 euro alors que la période de souscription à la première augmentation de capital d'environ 3,9 milliards d'euros est ouverte jusqu'à ce lundi, au prix de 0,0601 euro par action nouvelle. Ce renflouement devrait principalement se faire par compensation de créances. L'augmentation de capital d'apurement fait en effet l'objet d'engagements de souscription à titre de garantie par les créanciers non sécurisés d'Orpea par voie de compensation de créances à concurrence de la part de l'émission qui n'aurait pas été souscrite par les détenteurs de DPS. Les nouvelles actions doivent arriver lundi prochain (4 décembre).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 22 février 2024 au mercredi 28 février 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/02/2024

La Bourse de Paris qui avait commencé la journée au contact de ses sommets, touchant même un nouveau plus haut...

Publié le 29/02/2024

Records durant toute la semaine passée..

Publié le 28/02/2024

Le CAC40 est reste calé autour de 7.950 points

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/02/2024

Les grands Indices sont proches d'une consolidation mais une dernière jambe de hausse est envisageable. Il reste un un gap à combler sur le VIX avant de déclencher une éventuelle baisse, alors que…

Publié le 29/02/2024

Le CAC40 cash a clôturé la séance hausse de 0,08 % à 7954,39 dans un volume de 2,8 MD€. 

Publié le 29/02/2024

Comptes 2023 publiés...

Publié le 29/02/2024

Sur ce premier semestre de l'exercice 2023-2024, le groupe Bonduelle affiche un résultat opérationnel courant de 38,5 millions d'euros à taux de change courants et de 50,5 millions d'euros à taux…

Publié le 29/02/2024

Les actions anciennes Spineway de 0,002 euro de valeur nominale ont été radiées du marché Euronext...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

(Re)Découvrez les Warrants

Parmi les premiers produits de Bourse en France

Jeudi 14 mars
à 14h00

S'inscrire