Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 795.22 PTS
+0.34 %
7 822.0
+0.39 %
SBF 120 PTS
5 893.96
+0.25 %
DAX PTS
17 068.43
-0.14 %
Dow Jones PTS
38 563.80
-0.17 %
17 546.10
-0.79 %
1.081
+0.28 %

Mi-séance Paris : le CAC se hisse péniblement sur les 7.400 pts

| Boursier | 460 | Aucun vote sur cette news

Légère progression, sans plus

Mi-séance Paris : le CAC se hisse péniblement sur les 7.400 pts
Credits iStock

Le marché parisien pointe en légère hausse ce mercredi, le CAC 40 s'accordant 0,32% désormais à 7.410 pts, confortant son avance de 14% depuis le 1er janvier... Les volumes d'échanges sont relativement peu étoffés, mais les habillages de bilans de fin d'année alimentent un flux d'activité résiduel, à l'image de ce qui se passe à Wall Street qui a encore consolidé ses positions hier soir.

Le baril de Brent de la mer du Nord se tasse de 0,6% à 76,7$ ce mercredi. L'once d'or grappille 0,2% à 2.040$. Sur le marché des changes, l'euro évolue peu face au billet vert à 1,0792$.

Sur le front économique en Europe ce matin, les commandes manufacturières allemandes ont dévissé de 3,7% en octobre, en comparaison du mois antérieur, une baisse bien plus importante que prévu. La baisse d'octobre est due à une chute de 13,5% des commandes dans les machines et équipements, qui n'a pas pu compenser une hausse de 20,2% des nouvelles commandes dans la fabrication de matériel de transport, notamment d'avions, de navires et de trains, précise Destatis... Le PMI allemand de la construction en novembre est ressorti très bas à 36,2. L'indice PMI CIPS britannique de la construction s'est établi à 45,5, proche des attentes.

Les opérateurs ont pris aussi connaissance ce matin d'un très léger rebond des ventes au détail dans la zone euro. Le volume des ventes au détail, corrigé des variations saisonnières, a augmenté de 0,1% en octobre après un repli de 0,1% le mois précédent. En glissement annuel, les ventes affichent un déclin de 1,2%. Le consensus FactSet tablait respectivement sur une hausse de 0,2% et un repli de 1,2%.

Wall Street est attendu également en hausse avant bourse ce mercredi, le S&P 500 s'adjugeant 0,2%, le Dow Jones 0,1% et le Nasdaq 0,3%. La place américaine hésite tout de même depuis le début de la semaine, après un superbe rallye en novembre sur fond d'espoirs - peut-être surfaits - de pic des taux, d'inflation contrôlée et d'atterrissage économique en douceur. Les opérateurs gardent donc en tête un scénario plutôt positif qui pourrait même permettre un début d'assouplissement monétaire dès la fin du premier trimestre 2024. Hier, la place US avait bénéficié d'une meilleure tendance sur les 'Magnificent Seven' (Apple, Microsoft, Amazon, Alphabet, Tesla, Nvidia, Meta), qui avaient fait l'objet lundi de prises de profits appuyées...

Sur le front économique outre-Atlantique, les commandes industrielles d'octobre annoncées lundi ont chuté de 3,6% en comparaison du mois antérieur, bien plus que prévu. Hier mardi, les marchés ont pris connaissance d'un indice PMI composite final de novembre de 50,7 et d'un indice PMI des services de 50,8 (en ligne avec les attentes), ainsi que d'un ISM des services logé à 52,7 (consensus 52,4) et d'un rapport JOLTS sur les ouvertures de postes du mois d'octobre faisant ressortir un total de 8,73 millions d'ouvertures, contre 9,3 millions de consensus et 9,35 millions pour la lecture révisée du mois antérieur. Ainsi, le nombre d'offres d'emplois en octobre 2023 s'est affiché au plus bas depuis le début de l'année 2021, ce qui accrédite la thèse d'une faiblesse notable du marché du travail et conforte donc le scénario du pic de taux de la Fed. En outre, la lecture de septembre a été révisée en baisse de 9,55 millions à 9,35 millions.

Le rapport d'ADP sur l'emploi privé du mois de novembre (14h15, consensus FactSet 120.000 créations), la balance du commerce international des biens et services pour octobre (14h30, consensus -61,5 milliards de dollars), ainsi que les chiffres de la productivité finale du troisième trimestre (14h30, consensus au rythme de +4,8% et -0,85% pour les coûts unitaires du travail) et le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques, seront révélés ce mercredi.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage, les stocks de grossistes et les chiffres du crédit à la consommation sont attendus jeudi. Enfin, les marchés suivront vendredi le rapport mensuel gouvernemental américain sur la situation de l'emploi du mois de novembre (consensus FactSet à 3,9% de chômage, 172.500 créations de postes dont 130.000 dans le privé, +0,3% pour le salaire horaire moyen en comparaison du mois antérieur), ainsi que l'indice préliminaire du sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan pour décembre (consensus 61,6).

Notons également que la réunion monétaire du FOMC de la Fed des 12 et 13 décembre approche, ce qui implique une période de blackout durant laquelle les responsables de la banque centrale américaine, pour une fois, se taisent. Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité est de 99,7% que la Fed opte pour un statu quo monétaire et laisse ses taux inchangés entre 5,25 et 5,50% sur les fed funds. Il s'agit de la dernière réunion monétaire de l'année pour la banque.

Valeurs en hausse

Wavestone prend 1,5%. TP ICAP Midcap a relevé à l''achat' sa recommandation sur la valeur avec un objectif remonté de 51 à 60 euros. Dans un contexte incertain, le groupe affiche plus de certitude à très court terme sur sa capacité à maitriser ses marges que sa croissance de CA.

STMicroelectronics avance de 0,7%. ST introduit un écosystème complet "qui aidera les entreprises à transformer leurs produits grâce à l'intelligence artificielle embarquée (Edge AI)". La suite ST Edge AI, un ensemble gratuit d'outils logiciels associé aux composants ST, permettra aux clients de franchir une nouvelle étape en accélérant la conception et le déploiement de milliards d'objets connectés et autonomes embarquant de l'intelligence artificielle localement...

Airbus (+0,1%) a officialisé la livraison de 64 appareils à 40 clients différents en novembre. De quoi porter le total des livraisons d'appareils commerciaux depuis le premier janvier à 623 unités, dont 205 modèles A320neo. L'avionneur a reçu 113 commandes le mois passé (dont 60 A320neo destinés à SMBC Aviation Capital), portant le carnet de commandes brutes sur les onze premiers mois de l'année à 1.512 unités. En tenant compte de 117 annulations, le carnet de commandes nettes ressort à 1.395 avions.

Orpea (+4,4%) a annoncé le lancement d'une augmentation de capital d'environ 1,2 milliard d'euros avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires réservée à personnes dénommées, à savoir la Caisse des Dépôts et Consignations, MAIF, CNP Assurances et MACSF Epargne Retraite, assortie d'un droit de priorité accordé aux actionnaires existants - leur permettant de souscrire par préférence aux actions émises, d'un montant (prime d'émission incluse) de 1.160.080.551,59 euros, par émission de 65.173.064.696 actions nouvelles à un prix d'émission de 0,0178 euro par action nouvelle.

Believe (+2,7%) progresse, sur une information de 'Betaville' concernant un intérêt potentiel pour un rachat de la société de distribution de musique numérique. Comme souvent, 'Betaville' évoque une rumeur "uncooked", un terme que le blog financier utilise souvent pour se référer aux rumeurs du marché. Selon 'Betaville', qui cite des personnes proches de la situation, l'identité du prétendant potentiel n'est "pas clair".

Sopra Steria (+0,1%) a remporté deux contrats majeurs, d'une valeur combinée de 369 millions de livres sterling, auprès de National Savings and Investments (NS&I), la banque d'épargne publique britannique. Sopra Steria gérera des dizaines de millions de contacts clients chaque année et un livret d'épargne de plus de 220 milliards de livres sterling, aidant ainsi des millions d'épargnants à travers le pays.

Valeurs en baisse

Casino (-13%). Les distributeurs Intermarché et Auchan sont entrés en discussion en vue d'une alliance, dans le cadre de leur offre commune pour racheter l'intégralité des supermarchés et hypermarchés de Casino : "Intermarché et Auchan se sont rapprochés pour discuter les bases d'une alliance de long terme à l'achat dont l'objectif est de capitaliser sur les forces et complémentarités des deux groupes. Ces discussions s'inscrivent en complément de l'alliance actuelle Auxo (alliance entre Intermarché et Casino)", indique un communiqué. L'alliance comprend la négociation à l'achat de produits non alimentaires et de produits alimentaires de grande consommation des grandes marques nationales, ont annoncé les deux groupes. Cette nouvelle alliance représenterait autour de 30% du marché avec les parts de marché d'Auchan (9%) à celles d'Intermarché-Casino.

Tikehau (-0,2%). ProvenRun annonce avoir réalisé avec succès une levée de fonds en Série A de 15 millions d'euros visant à accélérer son expansion dans le domaine de la sécurité par conception pour l'Internet des objets (IoT). Tikehau Capital, gestionnaire d'actifs alternatifs, a mené cet investissement via Brienne son nouveau millésime dédié à la cybersécurité, en collaboration avec le fonds Definvest du Ministère français de la Défense, géré par Bpifrance.

Réalités (-1,2%). Suite au remboursement à échéance d'une première émission obligataire de 29,9 ME, le groupe immobilier annonce avoir finalisé avec succès une nouvelle levée de fonds de type EURO PP pour un montant total de 17 ME, afin de poursuivre le développement de ses activités durant les prochaines années. Ce nouveau placement a été émis pour une durée de 18 à 36 mois, au taux de 9%.

Catana (-7,5%) décroche au lendemain de son point annuel. Si le bénéfice net a progressé, la marge opérationnelle a décliné à 12,4% (vs 15,8% en 2022), reflétant l'intégration de Composite Solutions, une perturbation de la productivité globale (principalement due à des perturbations de la chaîne d'approvisionnement) et l'impact de l'inflation. "Si les prises de commandes de l'automne sont restées correctes, l'incertitude est de mise. Elle nécessite une grande prudence concernant l'activité commerciale en 2024 et ses éventuels impacts sur le rythme des affaires des exercices suivants. Les potentiels de développement restent nombreux sur toutes les zones d'implantation du Groupe et la visibilité du carnet de commandes, bien que réduite, reste cependant suffisante pour piloter convenablement les organisations industrielles", a annoncé Catana.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mardi 13 février 2024 au lundi 19 février 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/02/2024

De nouveaux records ont été inscrits ce mardi en bourse de Paris, avec un nouveau pic historique inscrit en séance à 7...

Publié le 20/02/2024

Mention spéciale à Air Liquide qui domine le palmarès du CAC40

Publié le 20/02/2024

Record en clôture hier pour le CAC40...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2024

Le CAC40 cash a clôturé la séance flat à 7768,55 dans un volume de 2,033 MD€.  

Publié le 20/02/2024

Ce matin, Tokyo a perdu 0,10%, Shanghai prend 0,12% et Hong Kong 0,03%.

Publié le 20/02/2024

Breeze Airways annonce une exploitation commerciale constituée exclusivement d'avions A220 d'ici la fin 2024...

Publié le 20/02/2024

Nomination de Katrin Boström...

Publié le 20/02/2024

A suivre en 2024...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne