Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 933.73 PTS
-1.54 %
7 943.5
-1.38 %
SBF 120 PTS
6 025.46
-1.43 %
DAX PTS
18 472.94
-1.1 %
Dow Jones PTS
38 852.86
-0.55 %
18 869.44
+0.32 %
1.084
-0.1 %

Mi-séance Paris : le CAC 40 recule encore après la Fed

| Boursier | 538 | Aucun vote sur cette news

Le CAC 40 est encore dans le rouge ce jeudi, après être retombé sous les 8...

Mi-séance Paris : le CAC 40 recule encore après la Fed
Credits Lance Nelson

LA TENDANCE

Le CAC 40 est encore dans le rouge ce jeudi, après être retombé sous les 8.000 points mardi. L'indice perd près de 1% à 7.910 points à midi, les investisseurs restant dubitatifs à la suite des dernières déclarations de Jerome Powell hier soir, lequel a admis "la persistance de l'inflation aux Etats-Unis". Le premier desserrement de taux d'intérêt, espéré initialement pour le mois de juin, s'est éloigné à vue d'oeil, validant ce que craignaient certains investisseurs depuis plusieurs semaines désormais. Les observateurs ne sont d'ailleurs plus que 9% à parier sur une baisse des taux en juin selon le baromètre Fedwatch et désormais moins de 30% à miser sur la première baisse fin juillet... Mieux, la Fed a cru bon rassurer le marché en écartant une... hausse prochaine des ses taux.
La banque centrale américaine a donc en attendant sans surprise décidé à l'unanimité de maintenir l'objectif de ses 'fed funds' à 5,25%-5,50%. Jerome Powell a rappelé que la banque centrale restait déterminée à ramener l'inflation à son objectif de 2%. Il a donc toutefois noté des "progrès" et "écarté la possibilité d'une nouvelle hausse des taux"...

Côté valeurs, certaines publications sont saluées ce midi, de Worldline à ArcelorMittal en passant par Teleperformance ou Imerys. Dans le sillage du reflux du pétrole à 84$ le brent, le compartiment pèse lourd sur la tendance avec les replis de TotalEnergies, Technip ou encore Esso... L'euro se stabilise à 1,07/$. Le bitcoin revient à 57.689$.

A SURVEILLER

Etats-Unis :
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Productivité préliminaire du premier trimestre. (14h30)
- Balance commerciale américaine. (14h30)
- Commandes finales de biens durables. (16h00)
- Commandes industrielles américaines. (16h00)

VALEURS EN HAUSSE

Imerys (+10%) indique percevoir les premiers signes de reprise de la demande avec un chiffre d'affaires de 926 ME au premier trimestre, dépassant à la fois les niveaux du troisième et du quatrième trimestre 2023. L'EBITDA ajusté est de 188 ME, +9% par rapport à l'année dernière, reflétant la contribution positive des actions commerciales, des mesures d'économie et de la baisse des coûts intrants ainsi que la bonne performance des coentreprises. Le résultat courant net, part du Groupe, s'élève à 83 ME, soit une hausse de 23,6% par rapport au premier trimestre 2023.

Teleperformance (+8%) : le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2024 de Telepeformance s'est élevé à 2.542 ME, soit une progression de +26,7% à données publiées et de +0,9% à données pro forma par rapport à la même période de l'année dernière. En 2024, Teleperformance adopte une approche prudente dans ses projections et adapte son modèle de développement au contexte macroéconomique volatil. Fort d'un 1er trimestre bien engagé, le groupe confirme ses objectifs financiers annuels avec une croissance pro forma du chiffre d'affaires comprise entre +2% et +4% et une hausse de marge de l'EBITA récurrent comprise entre +10 pbs et +20 pbs sur une base pro forma hors coûts d'intégration de Majorel.

Clariane : +8% suivi de Ose

Worldline (+8%) : le chiffre d'affaires pour le 1er trimestre 2024 a atteint 1,097 milliard d'euros, soit une croissance organique de +2,5%. Worldline a confirmé l'ensemble de ses objectifs financiers 2024. Le groupe vise au moins 3% de croissance organique du chiffre d'affaires, incluant l'hypothèse d'un environnement macroéconomique inchangé dans ses principales zones géographiques et avec une croissance plus faible au premier semestre 2024, principalement en raison de l'impact de la résiliation des contrats des commerçants (croissance organique supérieure à 5% hors impact de résiliation de commerçants). Le groupe prévoit au moins 1,17 milliard d'euros d'EBE ajusté, avec les premiers bénéfices de la montée en puissance de Power24 associés à l'accélération du levier opérationnel au cours du second semestre de l'année 2024. Il table sur au moins 230 millions d'euros de flux de trésorerie disponible, incluant environ 150-170 millions d'euros de coûts exceptionnels liés à la mise en oeuvre de Power24.

Derichebourg: +6% suivi de Wavestone, BigBen

Emeis : +5% avec McPhy

Exail : +3% suivi de Bastide, Alstom, Rexel et Catana

Air France KLM : +2,5% avec Pluxee, Getlink, Valeo

CGG : +1,5% avec Renault, JC Decaux, LFE, Icade

ArcelorMittal (+1,5%) a dévoilé des comptes trimestriels en retrait mais supérieurs aux attentes des analystes. Sur les trois premiers mois de l'année, le deuxième sidérurgiste mondial a enregistré un Ebitda de 1,96 milliard de dollars, en repli de 8,6%, contre un consensus de 1,71 Md$. Le profit net recule de 14% à 838 M$ pour des revenus en baisse de 12% à 16,28 Mds$. La production d'acier brut atteint 14,4 millions de tonnes, +5,1%, contre 13,56 millions attendus.

Danone (+1%) a annoncé avoir réalisé l'acquisition de Functional Formularies, leader aux Etats-Unis de l'alimentation par sonde à base d'aliments, auprès de Swander Pace Capital. Dans le cadre de la stratégie Renew Danone, cette opération renforce le portefeuille de Danone en Nutrition Médicale aux Etats-Unis, élargissant sa gamme d'alimentation entérale.

TF1 (+1%) : le chiffre d'affaires de s'élève à 511,9 ME au premier trimestre 2024, soit une hausse de 6,7% par rapport au premier trimestre 2023, portée par la progression du chiffre d'affaires publicitaire. Le résultat opérationnel courant des activités s'élève à 37,3 ME, en recul de 2,6 ME. Le taux de marge opérationnelle courante des activités s'établit à 7,3% contre 8,3% à fin mars 2023. Le résultat net part du Groupe s'établit à 29,7 ME, en hausse de 5,7% par rapport au premier trimestre 2023.

VALEURS EN BAISSE

Esso : -10% suivi de Coty (5%) avec Stellantis qui recule encore de 3% dans le sillage de ses prévisions.

Schlumberger : -3% suivi de OVH, VusionGroup, Vallourec et M&P

Technip Energies (-3%) présente une hausse de ses prises de commandes au premier trimestre, soulignant une forte demande et des prises de commandes importantes dans sa division Technologie, produits et services (TPS). Les prises de commandes ajustées ont ainsi atteint 849,9 ME au premier trimestre, tandis que le consensus de place se situait entre 680 et 685 ME. Au total, le carnet de commandes ajusté du groupe ressort à 15,26 Milliards d'euros à la fin mars. La direction souligne ainsi la forte dynamique pour Technip Energies et confirme des résultats en ligne avec les objectifs annuels. L'EBIT récurrent ajusté est de 111 Millions d'euros sur la période écoulée, avec une marge de 7,3%. Le résultat dilué par action ressort à 0,50 euro, en hausse de 11% par rapport à l'année précédente.

FNAC Darty : -2% avec Memscap, LDC

Pizzorno Environnement (-1,7%) a réalisé un chiffre d'affaires 2023 de 264,6 ME, en progression de 16,6% par rapport à 2022. Les 2 pôles d'activité, Propreté et Traitement-Valorisation du Groupe affichent respectivement une croissance de 19,1% et 8,1%. Le résultat opérationnel progresse de 35,6% à 18,9 ME contre 13,9 ME un an auparavant. Le bénéfice net part du Groupe s'établit à 14,8 ME contre 18,5 ME sur l'exercice précédent. Le Conseil d'Administration a décidé de proposer aux actionnaires de voter, lors de l'Assemblée Générale qui se tiendra en juin prochain, le versement d'un dividende de 1,25 EUR par action.

DBV : -1% suivi de Sanofi, Equasens, Assystem, AXA, Accor, Bolloré, Atos et Carrefour

Neoen (-0,5%) a publié un chiffre d'affaires non audité de 141,4 ME au premier trimestre 2024, en baisse de 8% par rapport au premier trimestre 2023. Neoen confirme son objectif d'EBITDA ajusté 2024 compris entre 530 et 560 ME, avec un taux de marge d'EBITDA ajusté supérieur à 85%. Neoen réitère également son ambition de voir son EBITDA ajusté dépasser 700 millions d'euros en 2025 et sa capacité totale en opération ou en construction atteindre 10 GW dans le courant de l'année 2025.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mercredi 22 mai 2024 au mardi 28 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/05/2024

Les marchés européens reculent sur fond de progression des taux. Les investisseurs attendent les prix à la consommation en Allemagne en mai à 14 heures. Les länder ont cependant déjà dévoilé…

Publié le 29/05/2024

Le nouveau record du Nasdaq hier soir dans le sillage de Nvidia, au-dessus des 17...

Publié le 29/05/2024

Le nouveau record absolu du Nasdaq hier, au-dessus des 17...

Publié le 29/05/2024

Le CAC 40 devrait débuter dans le vert ce matin, se maintenant donc au-dessus des 8...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/05/2024

Sur le plan statistique : Japon : 07H00 Indice de la confiance des consommateurs de mai (38,9 attendu après 38,3) Allemagne : 08H00 Indice GfK de confiance des consommateurs de…

Publié le 29/05/2024

La Bourse de Paris a terminé en repli avec le retour des investisseurs anglo-saxons et toujours les nombreuses interrogations quant à l’évolution de la politique monétaire des différentes…

Publié le 29/05/2024

Le broker en ligne Robinhood est attendu dans le vert à Wall Street après avoir annoncé un programme de rachat d’actions d’1 milliard de dollars. Bien que le programme de rachat n'ait pas de…

Publié le 29/05/2024

...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne