Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 706.89 PTS
+1.03 %
7 725.00
+0.58 %
SBF 120 PTS
5 829.59
+1.04 %
DAX PTS
18 325.58
+0.89 %
Dow Jones PTS
39 411.21
+0.67 %
19 474.62
-1.15 %
1.073
+0.03 %

Mi-séance Paris : le CAC 40 fait encore grise mine, l'inflation inquiète

| Boursier | 446 | Aucun vote sur cette news

En berne...

Mi-séance Paris : le CAC 40 fait encore grise mine, l'inflation inquiète
Credits ChaunuPictures

LA TENDANCE

Le CAC 40 qui était tout proche des 8.000 points à l'ouverture, glisse de nouveau de 0,05% à 7.975 points ce midi... En attendant la publication cet après-midi de l'inflation PCE, l'indicateur de la dynamique des prix favori de la Fed US, comme redouté, l'inflation est repartie à la hausse dans la zone euro en mai : Selon l'estimation flash d'Eurostat, le taux d'inflation annuel dans la région est ressorti à 2,6% sur le mois écoulé, contre 2,4% en avril et +2,5% de consensus.
L'inflation annuelle 'core' ressortirait ainsi à 2,9%, contre 2,7% le mois précédent et 2,7% de consensus.

Alors que ces données ne devraient pas remettre en cause la baisse des taux de la BCE programmée la semaine prochaine, elles pourraient en revanche compromettre une série espérée d'assouplissement monétaire au cours des prochains mois... Les responsables de la BCE ont néanmoins mis en garde contre la trajectoire volatile de l'inflation, alors que la croissance des prix recule globalement vers l'objectif de 2% après son pic historique post-pandémie.

L'Insee vient par ailleurs aussi d'annoncer une inflation supérieure aux attentes en France en mai : Sur un an, selon l'estimation provisoire réalisée en fin de mois, montre que les prix à la consommation auraient augmenté de 2,2% en mai, comme en avril.

La parité euro/dollar atteint 1,0855$. Le baril de Brent se négocie 82$. Le bitcoin pointe à 67.937$.

VALEURS EN HAUSSE

Neoen (+20% à 37,84 Euros) s'ajuste logiquement à la hausse pour le retour de la cotation suite à l'OPA à suivre.

Abionyx : +4% avec Aramis, Esso, Adocia

VusionGroup : +3% en compagnie de Edenred

Elior : +2% suivi de Plastic Omnium, TotalEnergies

Scor : +1,5% avec K&B, Eutelsat, Valneva

Arkema : +1% suivi de FNAC Darty, Nacon

VALEURS EN BAISSE

Genfit : -10% suivi de OVH (-9%)

CapGemini : -5%. Le géant des services informatiques est victime d'une double dégradation d'analyste dans la mesure où Jefferies et JP Morgan ont abaissé leur recommandation sur le dossier. La banque américaine a abaissé son opinion à 'neutre' tout en réduisant sa cible de 230 à 210 euros. Elle explique que la faiblesse des données de demande dans l'écosystème des services informatiques et la prudence persistante des entreprises ont mis en évidence des pressions cycliques à court terme. Les attentes du consensus concernant la reprise de la croissance de Capgemini cette année et l'année prochaine sont réalisables, mais cela nécessiterait une certaine amélioration des dépenses discrétionnaires - qui ne s'est pas encore concrétisée - et il pourrait y avoir peu de marge de hausse...
Jefferies a de son côté dégradé le titre à 'conserver' tout en coupant son objectif de 255 à 195 euros. La société est un "acteur mondial de services informatiques bien géré", mais une combinaison de retard dans la reprise du marché et des attentes du consensus lentes à refléter ces dynamiques, ainsi que la récente surperformance de l'action qui a érodé la décote du titre signifie que Capgemini a probablement un potentiel limité, explique l'analyste...

Alten recule de 3% suivi de Waga

Worldline : -2,5% avec Alstom, Coty, Claranova, Equasens, Clariane, Aubay

Euroapi : -2% suivi de Airbus, FDJ, S30

Pernod Ricard : -1,5% avec DS, Sopra Steria, Innate, Nexity

Renault (-1,3%) : à la suite des accords signés le 11 juillet 2023 par Renault Group et Geely, et après l'approbation des autorités compétentes, HORSE Powertrain Limited a été officiellement créée le 31 mai 2024, chaque groupe détenant une participation de 50%. La nouvelle société est le leader mondial sur le marché des moteurs à combustion interne, des transmissions et des hybrides.

Sanofi (-0,6%) : le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments a adopté un avis favorable recommandant l'approbation du Dupixent (dupilumab) dans l'Union européenne (UE) comme traitement d'entretien complémentaire chez les adultes atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) non contrôlée caractérisée par une éosinophilie sanguine élevée. La Commission européenne devrait annoncer une décision finale sur la demande de Dupixent dans les prochains mois. De son côté, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a reporté de trois mois la date à laquelle elle doit rendre sa décision au sujet de l'examen prioritaire de la demande de licence supplémentaire de produit biologique (supplemental Biologics License Application, sBLA) relative au Dupixent (dupilumab) pour le traitement d'entretien complémentaire de certains adultes présentant une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) non contrôlée. L'agence américaine devrait désormais faire connaître sa décision le 27 septembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mardi 18 juin 2024 au lundi 24 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/06/2024

Le CAC40 a commencé la semaine en nette hausse de 1,03%...

Publié le 24/06/2024

La détente se confirme sur le taux des OAT 10 ans autour de 3,15%.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2024

#spx #investir #bourse #finance #economie #CAC40Calendrier Macro et Micro économiques, détermination des forces en présence et des secteurs et valeurs fortes et analyse graphique des Indices et…

Publié le 24/06/2024

La Bourse de New York a terminé la semaine en ordre dispersé et proche de l’équilibre après la publication de statistiques témoignant de la vigueur de l'économie et qui sont peu enclins…

Publié le 24/06/2024

Ces obligations Largo ont été souscrites par des fonds gérés par Eiffel Investment Group...

Publié le 24/06/2024

Développement de la plus grande production d'oxygène des Amériques...

Publié le 24/06/2024

Sur le plan statistique : Allemagne : 10H00 Climat des affaires Ifo de juin (89,7 attendu après 89,3) Etats-Unis : 16H30 Enquête manufacturière de juin de la Réserve fédérale…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

Prêtez vos titres

Nouveau service

Prêtez vos titres et percevez un revenu tous les mois