Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 530.70 PTS
-2.3 %
7 538.5
-2.17 %
SBF 120 PTS
5 708.49
-2.24 %
DAX PTS
18 058.14
-1.14 %
Dow Jones PTS
38 647.10
-0.17 %
19 576.92
+0.57 %
1.069
-0.42 %

Mi-séance Paris : l'instabilité politique fait plonger le CAC40

| Boursier | 514 | 1 par 1 internautes

Le secteur bancaire est vendu

Mi-séance Paris : l'instabilité politique fait plonger le CAC40
Credits Christophe Ena/AP/SIPA

LA TENDANCE

L'Europe boursière est en berne ce lundi après le résultat des élections européennes marqués par une poussée des mouvements d'extrême droite mais c'est surtout en France que la sanction est sans appel après la surprise d'une dissolution de l'Assemblée nationale décidée par Emmanuel Macron. Le CAC40 plonge ainsi de 2,15% en fin de matinée autour de 7.830 points.

Le secteur bancaire pèse logiquement sur la tendance, plombé par l'incertitude politique. En queue du CAC40, le Crédit Agricole, la Société Générale et BNP Paribas perdent entre 5 et 7%.

La décision d'Emmanuel Macron de dissoudre l'Assemblée nationale et de convoquer des élections législatives anticipées dans l'Hexagone à l'issue de la débâcle du parti présidentiel provoque globalement de gros remous sur les actifs français. L'euro est aussi sous pression à 1,075$ entre banques, au plus bas depuis plus d'un mois. Sur le marché obligataire, le 10 ans français se tend de 10 points de base à 3,20%.

La réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine de mercredi prochain passe presque au second plan. Pourtant, le rapport sur l'emploi et sa vigueur ont semé le doute vendredi sur la trajectoire des taux aux Etats-Unis. Selon l'outil Fedwatch, la part des investisseurs misant sur une baisse de taux fin juillet a rechuté à 9% après être remonté à 20% en fin de semaine passée. Même le rendez-vous de septembre de la Fed n'est plus considéré comme celui de la première baisse de taux, puisque seuls 45% des investisseurs le pensent. A suivre cette semaine des indicateurs d'inflation macroéconomique dans plusieurs pays européens et aux Etats-Unis pour valider ou contredire cette tendance...

VALEURS EN HAUSSE

* Aucune hausse significative parmi les valeurs du CAC40. Seul Michelin se maintient sensiblement dans le vert à 37,7 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Vinci et Eiffage font partie des valeurs les plus délaissées après l'issue des élections européennes. Les titres des deux géants des concessions abandonnent respectivement 5 et 7% alors que les deux acteurs sont tributaires des décisions de l'Etat pour l'évolution des tarifs des autoroutes en France mais aussi pour certaines taxes à l'image de celle destinée à financer la transition écologique mise en place en début d'année.

* Eutelsat cède plus de 6% à 3,84 euros, plombé par une note d'AlphaValue qui est passé d'acheter à 'alléger' sur le dossier avec un objectif ajusté à 4 euros.

* Hermès recule de 2,4% à 2.148 euros. Oddo BHF a abaissé la mire de 2.291 à 2.195 euros ('neutre').

* L'instabilité politique influence aussi Engie ou Veolia qui reculent d'environ 4%.

* Renault résiste en ne perdant que 1% à 50,8 euros. Parmi les derniers avis de brokers, Jefferies reste à l'achat avec un objectif ajusté de 53 à 60 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du vendredi 07 juin 2024 au jeudi 13 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/06/2024

Les marchés européens creusent leurs pertes, plombés par la Bourse de Paris. Les investisseurs s’inquiètent de la situation politique en France alors que le Rassemblement national et l’union…

Publié le 14/06/2024

-5,5% sur la semaine...

Publié le 14/06/2024

Le CAC 40 a débuté sous les 7...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2024

La baisse entamée en début de semaine se poursuit de façon harmonisée en Europe, tandis que les Indices majeurs américains forment de nouveaux plus hauts historiques#spx #Cac40 #investir #bourse

Publié le 14/06/2024

La Bourse de Paris a accusé le coup suite au discours prudent du patron de la Fed J. Powell qui n’envisage plus qu’une seule baisse des taux cette année.

Publié le 14/06/2024

Microsoft va investir 6,69 milliards d'euros, soit près de 7,2 milliards de dollars, pour développer de nouveaux centres de données en Aragon, dans le...

Publié le 14/06/2024

-5,5% sur la semaine...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne