Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 023.26 PTS
+0.52 %
8 024.50
+0.4 %
SBF 120 PTS
6 064.38
+0.52 %
DAX PTS
17 837.40
+0.38 %
Dow Jones PTS
37 775.38
+0.06 %
17 394.31
-0.57 %
1.063
-0.06 %

Clôture Paris : le CAC40 hésite encore...

| Boursier | 669 | Aucun vote sur cette news

La bourse de Paris tergiverse

Clôture Paris : le CAC40 hésite encore...
Credits ChaunuPictures

LA TENDANCE

La bourse de Paris qui avait repris son ascension vers les 8.000 points en matinée s'est arrêtée à 7.965 points en séance, avant de repasser dans le rouge et terminer quasiment à l'équilibre (+0,09% à 7.934 points). La tendance a été affectée marginalement par les chiffres de l'inflation en zone euro pour février ressortis un peu au-dessus du consensus de marché : Selon les données préliminaires d'Eurostat, le taux d'inflation annuel dans la région est estimé à 2,6% en février, contre 2,8% en janvier, et un consensus logé à +2,5%. S'agissant des principales composantes de l'inflation, l'alimentation, alcool & tabac devrait connaître le taux annuel le plus élevé (4%, comparé à 5,6% en janvier), suivi des services (3,9%, comparé à 4% en janvier), des biens industriels hors énergie (1,6%, comparé à 2% en janvier) et de l'énergie (-3,7%, comparé à -6,1% en janvier). Sur un mois, les prix progresseraient de 0,6%. L'inflation annuelle 'core, qui exclut les éléments les plus volatiles, s'établirait à 3,1% contre 3,3% en janvier et un consensus de 2,9%...
Côté publications d'entreprises, le rouge l'emporte aussi pour Bonduelle, Nexity, et même pour Saint-Gobain malgré des résultats solides.
L'euro se cale sur les 1,0830/$, tandis que le pétrole monte à 84$ le brent. Le Bitcoin revient à 61.500$ après une semaine de hausse spectaculaire !

VALEURS EN HAUSSE

ABC Arbitrage : +5,8% suivi de CGG, Ose (+5%) et Eutelsat

Edenred : +4,5% avec Innate, Euroapi qui s'est effondré hier après son "warning"

Believe s'adjuge 4,5%, alors que le roi de la musique en ligne s'apprête à quitter la cote parisienne moins de trois ans après son arrivée. Reste à savoir qui raflera la mise. Alors qu'un consortium composé de plusieurs fonds gérés par TCV, EQT ainsi que Denis Ladegaillerie, PDG de la société, souhaite lancer une OPA à un prix de 15 euros par action, une surenchère pourrait avoir lieu. Le Conseil d'administration de Believe a en effet reçu une manifestation d'intérêt exploratoire, préliminaire et non engageante, de la part d'une partie intéressée cherchant à accéder à des informations confidentielles et à engager un dialogue en vue de potentiellement formuler une offre plus attractive pour la Société et ses actionnaires. "La partie intéressée a indiqué qu'elle devrait être en mesure de valoriser les actions de Believe à un minimum de 17 euros par action, tout en soulignant que, à ce stade, son approche ne constituait pas une offre, n'impliquait aucune obligation de faire une offre, et ne manifestait pas une intention de faire une offre". Le Comité Ad-Hoc examinera avec la partie intéressée si cette dernière envisage des démarches supplémentaires.

STM : +3,5% avec Aramis, Atos et Worldline

Genfit : +3% avec DBV, Verallia, Valneva

Unibail : +2,5% avec Alten, Eramet, Forvia, Neoen

JCDecaux : +2% avec Nacon, Sodexo, Seb

Vivendi : +1,5% suivi de BioMerieux, M&P, TotalEnergies, BNP Paribas, SG, Bic, Imerys, Neurones, SES

Stellantis pointe en hausse de +1,2%. L'actualité autour du constructeur est marquée par une note de Barclays qui surpondère le constructeur avec un objectif ajusté de 22 à 28,50 euros.

VALEURS EN BAISSE

Rallye : -7% suivi de SMCP (-5%)

Bonduelle (-5%) a communiqué pour le premier semestre de son exercice 2023-2024 un résultat opérationnel courant de 38,5 millions d'euros à taux de change courants et 50,5 millions d'euros à taux de change constants contre 43,1 millions d'euros l'exercice précédent. Cela correspond à une progression de +17,1% du résultat opérationnel courant, soit une marge opérationnelle courante de 3,9% en données comparables et 3,2% en données publiées (3,5% un an auparavant). Bonduelle parle toujours d'un climat de consommation sous pression mais confirme ses objectifs annuels de croissance de chiffre d'affaires d'environ 5% et de progression du résultat opérationnel courant d'environ 15%, à données comparables.

Nexity : recule encore de 4,5% après sa chute de la veille, suivi de Clariane

Résultats mal accueillis pour Saint-Gobain qui abandonne 3,6%, en queue du CAC40. Le géant des matériaux de construction a dégagé l'an passé un profit net de 2,67 milliards d'euros, en baisse de 11,1%, pour un chiffre d'affaires de 47,94 milliards d'euros, en repli de 6,4% (-0,9% à données comparables malgré un environnement difficile dans la construction neuve en Europe). La marge d'exploitation atteint quant à elle un nouveau record pour s'établir à 11% (contre 10,4% en 2022), soit une progression de 330 points de base depuis le lancement de la transformation du Groupe fin 2018. Malgré un environnement macroéconomique difficile, toutes les Régions affichent une progression de la marge d'exploitation, nouvelle preuve de la résilience du Groupe. Pour les perspectives 2024, malgré un contexte qui reste difficile sur certains marchés, le groupe vise une marge d'exploitation à deux chiffres pour la quatrième année consécutive.

Teleperformance : -3,5% suivi de Antin

Scor : -2,5% avec Séché, Ekinops, Elior, Orpea, Alstom

Valeo recule de 2% au lendemain de la présentation de solides résultats 2023. L'équipementier automobile a réalisé lors du dernier exercice un EBITDA de 2,647 MdsE, en hausse de 60 points de base sur un an, pour un chiffre d'affaires de 22,044 MdsE, en amélioration de 11% à périmètre et taux de change constants. La marge opérationnelle hors quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s'élève à 838 ME, soit 3,8% du chiffre d'affaires en hausse de 140 points de base par rapport à la même période en 2022 retraitée, atteignant la guidance 2023. Valeo soumettra au vote de ses actionnaires, lors de la prochaine Assemblée Générale, l'augmentation du dividende par action à 0,40 euro par action. Pour 2024, la société prévoit des revenus de 22,5-23,5 MdsE avec une marge d'Ebitda de 12,1% à 13,1%. Valeo compte augmenter de plus de 60% le résultat d'exploitation et la génération de cash entre 2023 et 2025. Mais la société a revu à la baisse ses objectifs 2025 en raison d'une croissance du marché automobile moins forte que prévu et d'un décollage plus lent qu'attendu du véhicule électrique. Le groupe anticipe désormais un chiffre de 24,5 à 25,5 milliards d'euros en 2025, contre 27,5 MdsE précédemment.

Air France KLM : -2% avec Vallourec, BigBen

Casino : -1,5% avec Arkema, AXA, Ubisoft, Lhyfe

Thales : -1% suivi de Carrefour, Bouygues, Accor, DS, Engie, Vinci

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du vendredi 12 avril 2024 au jeudi 18 avril 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 avril 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/04/2024

Les Bourses européennes ont progressé légèrement au terme d'une séance animée par les résultats des entreprises et des statistiques américaines. Le nombre d'inscriptions hebdomadaires au…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2024

L'intérêt est moyen à la veille de l'échéance des marchés dérivés d'Avril. Les niveaux cible sont proches sur les Indices américains. L'aspect technique l'emporte sur l'aspectfondamental.…

Publié le 18/04/2024

La Bourse de Paris a effacé une partie des pertes de la veille, soutenue par les résultats rassurants du numéro 1 mondial du luxe LVMH. 

Publié le 18/04/2024

Plus de 6 ME de pertes en 2023...

Publié le 18/04/2024

En 2023, le taux de marge brute d'Ecoslop est passé de 61% à 68%...

Publié le 18/04/2024

"2023 a été marquée par un contretemps ponctuel sur un pôle"...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

Comment optimiser ses investissements avec la Gestion Pilotée ?

Mardi 23 avril 2024
à 11h00

S'inscrire