Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 706.89 PTS
+1.03 %
7 692.00
+0.58 %
SBF 120 PTS
5 829.59
+1.04 %
DAX PTS
18 325.58
+0.89 %
Dow Jones PTS
39 411.21
+0.67 %
19 474.62
-1.15 %
1.073
-0.01 %

Entretien avec Franck Gayraud, DG d'Arcure

| Boursier | 1878 | Aucun vote sur cette news

Au moins 20 ME de chiffre d'affaires en 2024...

Entretien avec Franck Gayraud, DG d'Arcure

Boursier.com : Rares sont les petites valeurs à avoir performé ces derniers mois. C'est le cas d'Arcure, avec un titre multiplié par 3 depuis le mois de novembre dernier. Y voyez-vous une raison particulière ?

L'annonce du contrat auprès d'ArcelorMittal France, fin 2023, a vraisemblablement pu jouer le rôle d'élément déclencheur. Le Marché a pris conscience de la référence que représentait notre nouveau client. Il faut savoir qu'Arcure a signé des contrats équivalents, mais hélas, nos partenaires ne souhaitent souvent pas communiquer, pour différentes raisons. Par la suite, la publication du chiffre d'affaires annuel, puis des résultats, ont aussi permis de confirmer la forte croissance de la société en 2023, associée à une rentabilité conséquente. En l'occurrence, +40% pour le chiffre d'affaires et un résultat net annuel de 1,8 ME pour 0,05 ME en 2022, et désormais un taux de marge nette de 10% du chiffre d'affaires. De quoi sans doute attirer l'oeil des investisseurs.
F.G.

Boursier.com : Le fait qu'Arcure soit désormais identifié comme un "spécialiste de l'intelligence artificielle" a peut-être aussi joué...

Nous nous concentrons effectivement désormais avant tout sur le logiciel et l'Intelligence Artificielle et non plus uniquement sur le hardware. Pour la première fois dans l'histoire de la gamme Blaxtair, la dernière version présentée récemment repose sur une intelligence artificielle entièrement développée par Arcure. Nous en sommes à la cinquième génération d'IA embarquée qui propose l'ajout illimité de fonctionnalités logicielles, à la carte, par simple téléchargement. Notre intelligence artificielle est logée dans la caméra elle-même. Ces solutions vont générer des revenus supplémentaires, sous forme de licences. A partir de notre technologie historique de détection du piéton sur chantier, notre ambition est d'élargir petit à petit notre capacité de détection pour aboutir à la lecture intelligente de l'usine, pour un très grand nombre d'acteurs.
F.G.

Boursier.com : Comment se déroule le début de la commercialisation de votre nouvelle gamme de produits?

Notre nouvelle version a été présentée il y a 2 mois et les premiers retours sont favorables mais nous n'en sommes qu'au tout début de la commercialisation, en Allemagne. Nous ouvrirons à l'ensemble de nos marchés d'ici la fin d'année. Nous sommes déterminés à demeurer diversifiés tant en termes géographiques qu'en termes de secteurs et de typologie de comptes clients.
F.G.

Boursier.com : L'objectif de 20 ME de chiffre d'affaires pour 2024 paraît aujourd'hui facilement atteignable au regard de votre trajectoire de croissance, et après les 18,2 ME de 2023...

Nous confirmons viser au moins 20 ME de chiffre d'affaires en 2024 dans la logique qui est la nôtre consistant avant tout à réaliser ce que nous annonçons. Nous demeurons tributaires du contexte géopolitique international qui est loin d'être stable. Le niveau d'activité de 20 ME de chiffre d'affaires permet à Arcure de financer en propre ses ambitions, avec notamment la nouvelle gamme de produits que nous lançons en 2024, ainsi que des capacités commerciales accrues, tout en tenant ses coûts fixes. A moyen/long terme, nous sommes confiants quant au développement du marché des chariots élévateurs. Nous estimons le taux d'équipement, concurrents compris, à 2 pour 1000 aujourd'hui et nous pensons être en mesure de parvenir à 10 à 20% d'ici quelques années, selon les discussions que nous tenons avec les constructeurs.
F.G.

Boursier.com : Comptez-vous aller plus loin en matière d'IA ?

Notre technologie permet aujourd'hui d'aller au-delà de la détection des piétons et éviter également les collisions avec un obstacle spécifique autour d'un véhicule avec une réduction automatiquement de la vitesse des véhicules qui pénètrent dans des zones à risques. Pour la suite, nous espérons présenter un premier modèle d'Intelligence Artificielle générative, qui permettra, à l'utilisateur, de poser des questions sur Blaxtair. A ce stade nous testons la démarche auprès de clients de façon à bénéficier de leur retour d'expérience.
F.G.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mardi 18 juin 2024 au lundi 24 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/06/2024

Franklin Templeton a annoncé le lancement de son nouveau Franklin FTSE Developed World Ucits ETF. Il suit la performance de l'indice FTSE Developed Index-NR (Net Return), un indice pondéré en…

Publié le 24/06/2024

Les besoins en trésorerie d'Onward Medical sont couverts jusqu'au milieu de l'année 2025

Publié le 21/06/2024

Les valeurs les plus domestiques sont les plus exposées au risque politique

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/06/2024

#spx #investir #bourse #finance #economie #CAC40Calendrier Macro et Micro économiques, détermination des forces en présence et des secteurs et valeurs fortes et analyse graphique des Indices et…

Publié le 24/06/2024

La Bourse de New York a terminé la semaine en ordre dispersé et proche de l’équilibre après la publication de statistiques témoignant de la vigueur de l'économie et qui sont peu enclins…

Publié le 24/06/2024

Ces obligations Largo ont été souscrites par des fonds gérés par Eiffel Investment Group...

Publié le 24/06/2024

Développement de la plus grande production d'oxygène des Amériques...

Publié le 24/06/2024

Sur le plan statistique : Allemagne : 10H00 Climat des affaires Ifo de juin (89,7 attendu après 89,3) Etats-Unis : 16H30 Enquête manufacturière de juin de la Réserve fédérale…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

Prêtez vos titres

Nouveau service

Prêtez vos titres et percevez un revenu tous les mois