Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 953.59 PTS
+0.23 %
7 954.5
+0.21 %
SBF 120 PTS
6 036.40
+0.25 %
DAX PTS
18 483.17
+0.05 %
Dow Jones PTS
38 441.54
-1.06 %
18 736.75
-0.7 %
1.082
+0.12 %

Entretien avec Christian Poyau, Président-Directeur Général de Micropole

| Boursier | 1592 | Aucun vote sur cette news

Toute offre doit valoriser Micropole à sa pleine valeur!

Entretien avec Christian Poyau, Président-Directeur Général de Micropole

Boursier.com : Comment s'explique la baisse du bénéfice en 2023?

Dans l'ensemble, 2023 est une année de transition, marquée par une croissance organique significative de notre chiffre d'affaires, mais par un recul de notre résultat opérationnel, bien qu'en amélioration séquentielle d'un semestre à l'autre. Ce recul s'explique notamment par des charges exceptionnelles de restructuration sur notre agence Digital à Paris, dont la taille de l'équipe a été réduite au dernier trimestre 2023. Nous avons également fait face à des charges non courantes liées à la fin de la restructuration de nos activités en Suisse, suite aux problèmes opérationnels rencontrés dans ce pays en 2022, et que nous avons traités tout au long de l'année 2023. L'activité a par contre été tout à fait dynamique pour les activités autour de la Data en France avec une croissance à deux chiffres.
C.P.

Boursier.com : Vous visez un taux de ROC de 6% en 2024, pour 150 ME de chiffre d'affaires. Comment comptez vous faire progresser de près de 3 points la marge de ROC?

La fin de la restructuration de nos activités en Suisse devrait nous permettre de revenir à un niveau de marge normatif dans ce pays. Par ailleurs, la progression toujours dynamique de nos offres Data et l 'amélioration des performances opérationnelles du Groupe sur le premier trimestre 2024 par rapport au premier trimestre 2023 nous rendent confiants dans notre capacité à poursuivre la croissance de notre chiffre d'affaires et à améliorer significativement notre rentabilité opérationnelle dès 2024.
C.P.

Boursier.com : Quels sont les principaux griefs que vous faites à l'offre de Miramar ?

Alors même que cette offre n'a pas été sollicitée, Miramar n'a, préalablement au dépôt de son offre, pas cherché à entamer des discussions avec la direction de Micropole, pour identifier par exemple les leviers de valeur et échanger sur le projet industriel et les équipes. Sa présentation a cependant été très dévalorisante sur les performances et la gestion du groupe. C'est donc pour le moins contraire aux principes de dialogue qui devraient prévaloir dans ce genre de situation. Sur le fond, et à première analyse de l'offre, celle ci est très opportuniste, n'exprime pas du tout la pleine valeur du Groupe et ne repose pas sur un projet industriel étayé. Le conseil d'administration continue d'examiner de manière approfondie cette offre avec le concours de l'expert indépendant.
C.P.

Boursier.com : Votre refus d'accepter l'offre de Miramar est il définitif? Quid si Miramar devait relever le prix?

Tout d'abord, je rappelle que conformément à ses obligations fiduciaires, le Conseil d'administration de Micropole a nommé un cabinet d'expert indépendant en vue de rendre un rapport sur les conditions financières du projet d'offre Miramar. Nous envisageons de déposer auprès de l'AMF le projet de note en réponse à l'offre de Miramar le 6 mai 2024. Cette note en réponse inclura notamment l'avis motivé du Conseil d'Administration et le rapport de l'expert indépendant. Toute offre doit valoriser Micropole à sa pleine valeur et reposer sur un projet industriel solide et pérenne, qui dessine un avenir pour la Société et ses salariés.
C.P.

Boursier.com : Vous aviez évoqué des discussions avec différents investisseurs potentiels. Quel est le degré d'avancement de ces discussions ? Quelle est la typologie de ces investisseurs : fonds ou concurrents?

Un certain nombre d'acteurs sérieux se sont manifestés auprès de nous dans les heures et les jours qui ont suivi le dépôt du projet d'offre de Miramar. Il est encore trop tôt pour communiquer sur l'état d'avancement de nos discussions, mais si ces échanges venaient à se concrétiser, nous veillerons à respecter le principe de libre jeu des offres et des surenchères et d'égalité de traitement et d'information des personnes concernées par une offre.
C.P.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du jeudi 23 mai 2024 au mercredi 29 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/05/2024

Au terme de discussions avec plusieurs investisseurs intéressés par le dépôt d’une offre concurrente à celle déposée par Miramar Holding SA, Micropole a décidé de retenir l’offre de Talan…

Publié le 30/05/2024

Le prix de l'offre de Talan permet aux actionnaires de Micropole de bénéficier d'une prime de 108% par rapport à l'offre en cours de Miramar...

Publié le 29/05/2024

Le iShares Bitcoin Trust de BlackRock est devenu le plus important fonds au monde spécialisé dans le Bitcoin, affichant près de 20 milliards de dollars d’encours depuis son lancement en janvier…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/05/2024

Les nombreux facteurs qui plaident en d'une consolidation depuis plusieurs jours débouchent sur un mouvement de consolidation lent et régulier. La prudence est de mise à 2 joursde la publication de…

Publié le 30/05/2024

La Bourse de Paris a lourdement chuté, en raison de doutes sur le rythme de baisse attendu des taux des banques centrales. 

Publié le 30/05/2024

Actualité porteuse...

Publié le 30/05/2024

Foot Locker chute en pré-séance à Wall Street, sanctionné après son avertissement sur résultats...

Publié le 30/05/2024

Après deux séances de consolidation marquée...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne