En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 010.98 PTS
-
5 996.50
-
SBF 120 PTS
4 737.33
-
DAX PTS
13 515.75
-0.3 %
Dow Jones PTS
29 186.27
-0.03 %
9 188.57
+0.24 %
1.109
-0.04 %

Le CAC40 respire en amont de la compensation

| Bourse Direct | 1168 | 4.40 par 5 internautes

On ne constate aucun changement sur le CAC40 en amont de la clôture des contrats dérivés qui aura lieu vendredi à 16 H 00. A ce titre, pensez à solder vos positions de janvier ou à les rouler sur février (écart - 4 points). Pour l’instant, l’indice parisien évolue dans d’étroites limites et comme indiqué mardi à l’antenne de BFM Business, il faudra passé le cap de la compensation pour envisager un directionnel plus fort. Dans ce sens, nous estimons toujours que le potentiel correctif sera supérieur jusqu’à mi-février. A noter que tant que les prix se maintiennent >  5970 (future janvier), il n’y a pas lieu d’anticiper une consolidation marquée. Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 0.14 % à 6032.61 dans un volume de 3.600 MDE.

Les points sur le future janvier sont, à la hausse, 6071.66/6076 (nouveau top annuel sur le cash et historique sur le future), zone 6080/6115 (très forte) puis 6130 (résistance trimestrielle) voire 6168.15/6241-6304 (+ haut de 2007 et cible figure de MT) et à la baisse, 6010 (MM20 jours), 5990 (au 31 janvier) 5970 (seuil d’alerte de TCT), 5930 (1er warning à CT), 5925 (MM50 jours), 5887 (cible de retracement en base daily), 5874 (très fort), 5816 (1er seuil d’alerte à CT jusqu’au 22 janvier) puis 5803/5749 (MM20 semaines et 100 jours sur le future) voire 5685.50 (très sensible).

A TCT, la configuration gardera un biais très positif > 5970 et qui plus est > MM20 jours.      

A très court terme, la progression va rester laborieuse jusqu’à la compensation du future janvier et la zone 6080/6115 bloquerait jusqu’au 17 janvier.  Comme développé précédemment, une fenêtre corrective devrait s’ouvrir post 17 janvier (clôture dérivés). Ce scénario prendrait du sens < 5970 et surtout < 5930 en clôture.  A contrario, le débordement assuré de 6115 (post compensation dérivés) ouvrirait la perspective d’atteindre la cible arithmétique de la figure de moyen terme actuelle estimée à 6241 voire à 6304.

Compte tenu du risque de retracement, on maintiendra les stratégies de Moyen et de Long Terme > 5610 cash et > 5585 future janvier (seuil abaissé et valable fin février). Dans le cadre d’une gestion plus dynamique, on pourrait réduire la voilure sous 5855 (23.60 % de retracement du dernier cycle haussier parti de mi-août).

Jusqu’à vendredi, on conservera un biais acheteur > 5970 et qui plus est > MM20 jours en clôture. La marge avec cette ligne de tendance de très court terme est de nouveau faible, signe de peu d’intérêt !

Pour jeudi, on pourrait arbitrer la zone 5980/6080, sans chercher de fort directionnel jusqu’au 17 janvier.

Analyse réalisée au fixing du 15  janvier.        

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.40
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2020

Les titres de GE et de Safran, qui fabriquent les moteurs du Boeing 737 MAX ont chuté mercredi, au lendemain d'un nouveau report de la remise en service de l'appareil.

Publié le 22/01/2020

Pour la première fois, Le Bélier est en situation de trésorerie nette positive grâce à un free cashflow largement positif...

Publié le 22/01/2020

Les comptes du 4e trimestre sont ressortis inférieurs aux attentes, le secteur pâtissant d'un tassement des investissements dans le pétrole de schiste aux Etats-Unis.

Publié le 22/01/2020

Drone Volt aborde l'avenir avec un très grand optimisme...

Publié le 22/01/2020

Cette opération marque le début d'un partenariat stratégique entre Engie et EIYP, dont l'objectif est de renforcer une plateforme solaire en pleine croissance...