En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 442.75 PTS
-
4 450.50
-
SBF 120 PTS
3 499.45
-
DAX PTS
10 332.89
-
Dow Jones PTS
23 433.57
+3.44 %
8 229.54
+2.24 %

Des marchés électroniques confrontés à un virus, une lapalissade !

| Bourse Direct | 1946 | 4.83 par 6 internautes

Au fixing, le CAC40 a terminé la séance en baisse de 1.90 % à 5361.10 dans un volume de 5.900 MDE. La paranoïa est toujours à son comble dans les médias et à deux doigts de l’être aussi sur les marchés, ce qui explique l’évolution très volatile des indices et le retour de bâton assez violent car partant d’un fort rebond hier soir. La clôture hebdomadaire du CAC40 va donc être instructive pour la suite d’un point de vue graphique et technique puisque, pour le reste, les professionnels de la finance semblent avoir perdu toute notion fondamentale à force de se cacher derrière les politiques monétaires ultra accommodantes. En résumé, le risque correctif est certes latent mais la situation n’est pas pire cette semaine. Attention aux évidences baissières car les marchés trouveront de bonnes raisons pour remonter !

Les points sur le future mars sont, à la hausse, 5439/5444 (MM100 semaines sur le cash + niveau sensible sur le future, à tenir en fin de semaine), 5516.30/5543.70 (très fort cash et future, niveau touché mercredi), 5602 (MM50 semaines et 1er seuil d’inflexion) puis 5653/5657 (50 % de retracement du dernier cycle baissier + MM200 jours importante) voire 5743/5775 (très fort) et à la baisse, 5364.50 (sensible à très court et moyen terme, cassé), 5320 (MM20 mois), 5300 (MM100 semaines), 5268 (Warning sur le future) 5237.50 (support trimestriel), 5219/5196 (très fort + MM200 semaines sur le cash), 5190/5197.57 (+ bas 2020 future-cash), 5136/5030 (zone très sensible/zone d’alerte de MT), 5114 (support majeur cash), 5030 (61.80 % sur le future) puis 4999.50/4878 (support majeur mars + MM200 semaines future) voire 4975/4932.50 (cibles mensuelles cash et future mars).

A TCT, la configuration conservera un biais très négatif < 5444    

A un horizon semaines, la préférence restera baissière < MM50 semaines en clôture. A ce stade, la configuration  n’est pas encore catastrophique mais le comportement complétement, ce qui empêche la perspective d’une reprise somme toute envisageable sur le papier. On s’inquièterait si la zone 5180/5150 venait à céder brutalement. A contrario, il faudrait de nouveau reprendre 5444 pour réduire la pression !

Graphiquement, la figure haussière en place depuis les plus bas de 2018 est toujours en péril à l’image de l’écart des MACD ligne qui grandit en journalier alors que la pression à tendance à diminuer ainsi que le volume traité sur cet horizon de temps. A noter que la première cible haussière a été touchée (zone 5516/5543) mais ce niveau a été rapidement vendu ce jeudi. A ce stade, la situation n’est pas pire mais il est évident qu’il faut trouver un peu de raison et surtout des catalyseurs positifs sur le front du coronavirus.

Techniquement, les prix sont venus s’appuyer puis casser ponctuellement le bas du range en base 14H00 situé à 5364.50 ce jeudi. Il est clair qu’il faut réintégrer cette figure haussière en place depuis lundi sous peine de remettre en cause une reprise plus marquée mais aussi d’accroitre le risque d’un retour brutal sur les paliers majeurs de moyen terme testés début mars.  

Au plus près, la stratégie va dépendre du maintien ou pas à l’intérieur du range en question (cassé en clôture).  Compte tenu du fixing < 5364.50, on privilégiera l’arbitrage avec un biais vendeur entre 5300 et 5410 voire entre 5150 et 5365. Attention à la forte réactivité du moment et à l’envie forte d’en découdre plus bas alors que les indicateurs de très court terme divergencent !

Analyse réalisée au fixing du 05 mars       

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Bourse Direct sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Giovanni FILIPPO, Infos d'Experts
Article rédigé par Giovanni FILIPPO, membre de la cellule Infos d'Experts
34 ans d’expérience, ancien du Palais Brongniart, j’analyse en permanence les données de marchés pour déceler les stratégies d’investissements.
Abonnez-vous
Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 4.83
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

Le produit de cette émission obligataire sera utilisé pour le refinancement du crédit relais conclu dans le contexte de l'acquisition d'Altran Technologies...

Publié le 08/04/2020

Rendez-vous le 16 avril...

Publié le 08/04/2020

Sur les farines de sarrasin, l'activité est fortement impactée avec la fermeture des crêperies et restaurants...

Publié le 08/04/2020

U10, qui ne distribuera pas de dividende, précise l'impact de la crise sanitaire...

Publié le 08/04/2020

Un acompte sur dividende de 0,17 euro par action ayant été versé en septembre 2019, cette proposition de dividende de Spie impliquait un solde de 0,44 euro par action...