Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 503.27 PTS
-2.66 %
7 489.0
-2.81 %
SBF 120 PTS
5 678.92
-2.75 %
DAX PTS
18 002.02
-1.44 %
Dow Jones PTS
38 589.16
-0.15 %
19 659.80
+0.42 %
1.070
+0. %

Fed : Kashkari n'exclut pas une hausse des taux !

| Boursier | 119 | Aucun vote sur cette news

Neel Kashkari, le président de la Fed de Minneapolis, s'est montré intraitable hier au sujet de la politique monétaire, n'excluant pas une...

Fed : Kashkari n'exclut pas une hausse des taux !
Credits UzirePictures

Neel Kashkari, le président de la Fed de Minneapolis, s'est montré intraitable hier au sujet de la politique monétaire, n'excluant pas une augmentation supplémentaire des taux, qui sont pourtant déjà au plus haut de 23 ans. "Je n'exclus des hausses potentielles de taux d'intérêt à partir d'ici", a ainsi lancé le responsable, qui juge tout de même plus probable que la banque centrale maintienne ses taux aux niveaux élevés actuels durant une période étendue, le temps de ramener l'inflation vers l'objectif. "Nous pourrions rester ici aussi longtemps que nécessaire jusqu'à ce que nous soyons convaincus que l'inflation redescende durablement vers notre objectif de 2%".

Kashkari a précisé une fois de plus que la banque centrale américaine devait prendre son temps pour évaluer la situation et la réalité du ralentissement de l'inflation avant de baisser ses taux. Le responsable constate la remarquable résilience de l'économie américaine et la solidité du marché du travail, en particulier dans les services. Dans une interview accordée à CNBC, il ajoute que rien ne doit être exclu, mais que la Fed serait bien inspirée de patienter. "Je ne pense pas que nous devrions exclure quoi que ce soit à ce stade. nous sommes tous déterminés à ramener l'inflation à notre objectif des 2%", a résumé Kashkari. "La plupart des gens pensaient que nous serions en récession vers la fin de l'année dernière, mais cela ne s'est pas produit. Au lieu de cela, nous avons enregistré une très forte croissance. Les consommateurs américains sont restés remarquablement résilients, tout comme le marché immobilier. Je ne vois donc pas la nécessité de se précipiter et de réduire les taux", ajoute le dirigeant, qui veut "bien faire les choses".

"Au début de cette année, l'inflation a évolué latéralement, ce qui a soulevé des questions dans mon esprit. Le processus désinflationniste se poursuit-il ou allons-nous atteindre un niveau d'inflation supérieur à 3% ? Je pense qu'il est encore trop tôt pour le savoir et nous devons attendre et voir pour avoir plus de confiance", insiste Kashkari.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 30 juin 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 08 juin 2024 au vendredi 14 juin 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/06/2024

Des opérateurs du New York Stock Exchange ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )La Bourse de New York a terminé sans direction, vendredi, mais le Nasdaq est tout de même parvenu à…

Publié le 14/06/2024

Chute du CAC 40, tensions sur les taux d'emprunt, banques sous pression: la semaine a été rude pour la France sur les marchés après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale qui…

Publié le 14/06/2024

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a signé vendredi sa pire semaine depuis mars 2022, au moment de…

Publié le 14/06/2024

L'union de la gauche a annoncé dans son programme son intention de réduire les factures d'énergie et de pousser la filière française des renouvelables, sans se prononcer cependant sur le…

Publié le 14/06/2024

A la veille des Jeux olympiques, les élections législatives à venir et la poussée du RN ne devraient avoir que peu d'effet sur la venue des touristes étrangers en France qui sont davantage…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2024

La baisse entamée en début de semaine se poursuit de façon harmonisée en Europe, tandis que les Indices majeurs américains forment de nouveaux plus hauts historiques#spx #Cac40 #investir #bourse

Publié le 14/06/2024

La Bourse de Paris a accusé le coup suite au discours prudent du patron de la Fed J. Powell qui n’envisage plus qu’une seule baisse des taux cette année.

Publié le 14/06/2024

La Bourse de Paris a connu sa pire semaine depuis 2022 en raison de l'augmentation du risque politique en France. Déjà inquiets en début de semaine par les conséquences économiques d’une…

Publié le 14/06/2024

Casino annonce la finalisation du regroupement des actions composant son capital par voie d’échange de 100 actions existantes contre une action nouvelle à 1 euro, ainsi que l’effectivité de la…

Publié le 14/06/2024

Alstom a signé un contrat d'une valeur d'environ 430 millions d'euros pour 10 nouveaux trains Aventra de neuf voitures destinés à la ligne Elizabeth (Elizabeth Line) de Transport for London. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne